Si tu vois que ton enfant parle tout seul, ou plutôt parle avec quelqu’un qui n’est physiquement pas là, ce n’est pas la peine de courir chez le psy en paniquant, ça ne veut pas dire qu’il est complètement taré, mais juste qu’il s’est créé un ami imaginaire avec qui il aime bien tailler le bout de gras. Pas de panique, c’est normal (et ça n’arrive pas à tous les enfants).

1. Ils sont imaginés entre 3 et 5 ans

Et ça serait le cas pour un enfant sur quatre, ce qui est quand même assez fréquent comme phénomène. Soudainement, vous voyez que votre gamin organise des jeux et parle avec une personne qui n’est physiquement pas là, et qui semble tout droit sortie de l’imaginaire de votre enfant.

2. C’est plus fréquent chez les enfants uniques ou chez les ainés

Car c’est un moyen pour eux de palier à la solitude. Les enfants uniques ou les aînés, qui n’ont pas de jeux à partager avec d’autres enfants à la maison, s’inventent un super pote qui fait tout avec eux et les aide à apprivoiser les moments où ils sont seuls, pour rendre ces instants plus fun.

3. Ça ne les empêche pas d’avoir des amis « réels »

Pas de panique, ce n’est pas parce que votre enfant à un pote invisible que ça veut dire qu’il est incapable de se lier avec des « vrais » enfants. L’ami imaginaire l’aide au contraire à vivre des moments et des situations dont il a besoin pour vivre avec les autres. Ce n’est pas un obstacle aux vraies relations, juste un entrainement.

4. Ça disparait tout seul

Ça disparaît comme ça vient, pas besoin de consulter un psy, sauf cas particuliers. L’ami imaginaire s’en va vers les 7 ans, mais il peut parfois rester plus longtemps, parfois même à l’adolescence, ou même un petit peu à l’âge adulte. Ça ne vous arrive pas de vous parler tout seul de temps en temps ?

5. C’est signe de créativité et d’imagination

Car cet ami l’aide à avoir une certaine liberté de penser, et l’aide aussi à faire face à des situations compliquées, sans compter qu’imaginer un personnage complet prouve que le cerveau tourne à plein régime niveau créativité et imagination. C’est plutôt bon signe !

6. Ça peut être un moyen de s’adapter à une nouvelle situation

L’arrivée d’un nouveau bébé, un déménagement, une séparation… Avoir un ami imaginaire permet à l’enfant de ne pas vivre « seul » ces situations, et il trouve en ce petit pote un moyen de partager ces événements qui le chamboulent, mais peut chercher aussi à se rassurer grâce à lui.

7. En tant que parent, on peut jouer le jeu

Même si vous ne pouvez pas le voir, il n’est pas utile de dire à son enfant que son ami n’existe pas. Vous pouvez prendre en considération ce nouveau copain, sans non plus lui remplir une assiette à table parce qu’il ne faut pas donner à cet « ami » trop d’importance, mais sans le traiter de menteur ou en le dénigrant.

8. Faut pas penser tout de suite que c’est un fantôme

Même si tous les films d’horreur qui montrent des gamins qui parlent à des copains qui n’existent pas veulent forcément dire qu’ils parlent à un fantôme, si possible un autre gamin qui est mort il y a des années dans la nouvelle maison que vous venez d’acheter dans laquelle il a été sauvagement assassiné. C’EST JUSTE UN FILM C’EST PAS LA RÉALITÉ J’AI PAS PEUR C’EST TOI QUI A PEUR.

9. Les amis imaginaires participent aux bêtises

Et c’est quand même bien pratique pour l’enfant, parce que ça lui permet d’accuser quelqu’un d’autre que lui-même d’avoir renversé un verre d’eau ou d’avoir foutu le bordel dans sa chambre. Mais ça fait partie du jeu: on étant accompagné d’un personnage imaginaire, il le fait participer à toute sa vie et même à ses bêtises.

10. Si ce petit pote prend trop de place, on peut s’inquiéter un peu

Par exemple, si l’ami imaginaire est trop présent et que ça empêche votre enfant de se lier avec des vraies personnes, surtout passé un certain âge, il peut être recommandé de consulter un spécialiste pour essayer de comprendre les raisons de cet isolement. L’ami imaginaire peut être présent mais ne doit pas être envahissant et être source d’angoisses.

Si vous commencez à paniquer parce que l’ami imaginaire est un peu trop présent depuis longtemps, n’hésitez pas à consulter, mais sinon pas de panique, c’est un phénomène tout à fait normal.