Quand on voyage, on a parfois tendance à se croire chez soi alors qu’en fait, il ne faut pas oublier qu’il est toujours sympathique, voire nécessaire, de se comporter en invité. Dans cette logique, il est de bon ton d’éviter de faire certains trucs potentiellement offensants. C’est ainsi qu’en Inde, quelques gestes et autres comportements sont à contourner si on ne veut pas passer pour un gros bouffon de touriste sans foi ni loi.

1. Réclamer un bon gros steak !

La vache est sacrée en Inde et donc on ne la mange pas ! C’est un peu la règle numéro 1 pour se faire bien voir par les locaux. On peut commander du poisson ou même du buffle mais pas de bœuf. Le mieux est encore de ne pas manger de viande tiens !

2. Garder ses pompes pour entrer dans un temple ou dans une maison

C’est la coutume ! Quand on est bien élevé en Inde, on retire ses chaussures pour entrer dans un lieu de culte et bien souvent pour entrer chez quelqu’un tout court. Surtout s’il pleut et que vos godasses sont pleines de boue.

3. N'utilisez pas votre main gauche

Pas pour tout non plus hein ! Juste pour les trucs importants genre se saisir d’un objet qu’on vous tend ou entrer en contact avec des aliments. La main gauche ayant tendance à être considérée comme impure en Inde. On la réserve donc pour des activités peu glorieuses comme se laver les pieds ou s’essuyer après avoir fait vous savez quoi. Pas de bol les gauchers !

Source photo : Giphy

4. Ne pas boire l'eau du robinet

C’est valable dans plusieurs pays. Surtout pour nous Français avec nos petits estomacs fragiles. On opte alors pour de l’eau en bouteille. Et puisque ce n’est pas très écolo, on peut aussi faire bouillir l’eau du robinet. C’est d’ailleurs ce que font les locaux.

Source photo : Giphy

5. Espérer tout payer avec la carte bleue

En Inde, à part bien sûr dans les grandes villes, il n’y a pas de distributeurs de billets tous les 10 mètres. Et parfois, les commerces ne sont pas équipés pour les accepter. Le mieux est donc de prévoir une petite réserve d’argent liquide pour parer à toute éventualité et ne pas être obligé de passer à la plonge pour régler l’addition.

6. Critiquer le cricket

Le cricket en Inde, c’est comme le rugby à Toulouse. Soit on aime, soit on aime. Et si on aime pas, on n’en parle pas.

Source photo : Giphy

7. Ne jamais pointer un truc du doigt

Ou pire : ne jamais pointer quelqu’un du doigt. C’est particulièrement impoli. C’est aussi valable dans d’autres pays comme la France où il est quand même autorisé de montrer des choses du doigt. Et tant qu’on y est, en Inde, il est aussi mal vu de toucher des trucs avec les pieds. C’est vrai que c’est dégueulasse en plus. Surtout s’il s’agit du pied gauche (voir troisième point).

8. S'attendre à un minimum de ponctualité

Vous connaissez le quart d’heure toulousain ? Et bien en Inde, le quart d’heure tient plutôt de l’heure et demi. Car oui, ici, même s’il ne faut pas faire non plus de généralité, la ponctualité est toute relative. Pas besoin de se stresser si on a 20 ou 30 minutes de retard. C’est courant et tout à fait accepté.

9. Y aller mollo sur les démonstrations d'affection

Se rouler une grosse galoche baveuse en pleine ville peut par exemple être mal vu. La peine prévue pour ce genre de comportement appuyé et répété peut aller jusqu’à 3 mois de prison. Cela dit, pour les touristes, la peine relève le plus souvent au pire d’un avertissement ou de regards désapprobateurs.

Source photo : Giphy

10. S'en tenir aux endroits les plus connus

En gros, en Inde, il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus et à rompre avec les tracés des tours opérateurs. C’est sans aucun doute le meilleur moyen de découvrir ce magnifique pays et de tisser le plus de liens avec sa population. Pourquoi ne pas faire un tour des villages par exemple ?

Beautiful India !