Les hôtesses de l’air et leurs pendants masculins sont des êtres fragiles, exposés quotidiennement à la sauvagerie de passagers toujours plus exaspérants. A leur place, on aurait sans doute craqué depuis longtemps !

1. Étendre ses jambes sur le siège en face de soi

Primo, c’est interdit pour des questions de sécurité. Deuzio, c’est pas très hygiénique. Tertio, vous n’êtes pas dans votre salon ! En plus, ça oblige les hôtesses à vous parler comme si vous étiez un gamin mal élevé. Même vos parents n’ont jamais osé vous parler sur ce ton !

2. Considérer l’avion comme une aire de jeu

Les gamins, c’est parfois turbulent, surtout en avion. Mais ce n’est pas une raison pour les laisser jouer dans les allées comme si c’était un bac à sable. En plus d’être dégueulasse vu le nombre de personnes qui passent par là, ça oblige le personnel de bord à jouer les nounous, en rappelant aux parents qu’en cas de turbulences, leur môme risque de se transformer en flanc collé au plafond de la carlingue.

3. Penser qu’on peut pique-niquer pendant le vol

Ce n’est pas parce que vous avez le droit d’apporter votre bouffe à bord, qu’il faut carrément organiser un bbq. Il arrive de plus en plus souvent que les passagers embarquent avec de copieux repas, bien gras, qui en plus d’embaumer tout l’appareil, laissent régulièrement de vilaines tâches sur le siège en guise de souvenir. Et on ne vous parle pas des voyageurs qui demandent au personnel de bord de laver leur tupperware…

4. Prendre les hôtesses de l’air pour des bonniches

En moyenne, une hôtesse de l’air ou un steward doit s’occuper sur chaque vol, d’une cinquantaine de passagers. Impossible dans ces conditions de répondre au doigt et à l’œil à toutes les demandes. Surtout quand on leur parle comme si c’était des larbins. Et contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, ce ne sont pas les passagers de classe business, les plus irrespectueux. Ceux des vols low-cost seraient parfois encore plus relous.

6. Essayer à tout prix de faire rentrer votre valise dans le coffre à bagages

Et tant pis si ça déborde un peu, ou s’il faut dégager une ou deux valises d’autres passagers pour y glisser la vôtre. Quant à l’hôtesse de l’air qui vous prend la tête pour que vous rangiez votre bagage un peu plus loin, elle peut toujours jacter, il est hors de question que vous quittiez de vue votre précieux barda.

7. Dégueulasser volontairement les WC

On pourrait penser que les WC d’un avion sont préservés de la beaufitude de certains qui ne peuvent s’empêcher de laisser une trace bien crade de leur passage sur le trône. Pourtant, il suffit d’écouter les membres d’équipage, pour constater que les toilettes de l’avion ne sont pas épargnées. Celles-ci seraient régulièrement victimes d’actes de dégradation volontaire, sans parler d’un manque d’hygiène criant. Et forcément, ce sont les hôtesses et stewards qui sont en première ligne pour faire face aux reproches des autres passagers, et devoir nettoyer le cas échéant.

8. Draguer lourdement

Le fantasme de l’hôtesse de l’air est tenace, mais le propre du fantasme est d’en rester un. Inutile de vouloir le réaliser à tout prix. Quitte à se montrer lourdingue tout le long du vol. Fonctionne apparemment également de plus en plus souvent avec les stewards.

Source photo : Giphy

9. Insister pour jeter un œil à la cabine de pilotage

Certaines compagnies l’interdisent. D’autres acceptent dans certains cas, comme pour les enfants, ou les passagers trop stressés. Dans tous les cas, le personnel de bord ne fait qu’appliquer les consignes qui lui sont données. Inutile d’insister au risque cette fois de devenir carrément suspect.

Source photo : Giphy

10. Croire que personne ne vous voit vous tripoter sous votre couverture

Que vous soyez seul, ou aidé(e) de votre voisin(e), arrêtez de penser que personne ne sait ce que vous fricotez. Ça se sent du bout de l’allée, sans parler de ces mouvements suspects que vous tentez maladroitement de cacher. Et surtout, soyez gentil : évitez d’en mettre partout. Au pire, faites un saut aux toilettes, seul ou accompagné.

Source photo : Giphy

Stop por favor.

Source: Fashionbeans.com