On trouve parfois des trucs incroyables dans le désert ! Et pas uniquement quand on est à deux doigts de s’écrouler à cause de la chaleur et/ou de la soif. Les mirages n’expliquent pas tout. Les déserts du monde entier réservent leur lot de surprises. Des œuvres d’art, des jeux-vidéos, des magasins…

1. Des cartouches du jeu-vidéo E.T.

Un documentaire fut même réalisé sur cette étonnante découverte. Produit par Atari pour sa console, histoire de rebondir sur le succès du film de Steven Spielberg, le jeu E.T. fut un four monumental, symbolisant à lui seul ce que l’on appelle parfois le krach du jeu-vidéo de 1983. Un désastre avec des millions d’invendus à la clé qui, selon la légende, furent enterrés, avec des consoles et d’autres jeux, quelque-part dans le désert, au Nouveau-Mexique, avant d’être recouverts d’une épaisse couche de béton. Quand une société obtient l’accord du département de l’environnement du Nouveau-Mexique pour creuser et vérifier si la légende détient un fond de vérité, en 2013, des millions de cartouches E.T. et de consoles sont en effet retrouvées. Un lot fut d’ailleurs vendu aux enchères pour 37 000 dollars, comprenant une copie d’E.T. encore dans son emballage, quant à elle estimée à 1537 dollars.

2. Une piscine

On reste aux États-Unis, dans le désert de Mojave où un peintre autrichien un peu cintré a construit une piscine d’eau froide. Ouverte à tous, gratuite, elle permet de se rafraîchir en plein désert. Le problème, c’est que si son existence a bel et bien été prouvée, il peut être difficile de la trouver. Et oui car le désert c’est grand.

3. Une boutique Prada

Le truc est totalement absurde mais en même temps, qui sommes-nous pour juger de la valeur d’une performance artistique ? Car c’est de cela dont il s’agit. Une boutique Prada dans le désert du Texas, avec de vrais trucs Prada exposés dedans, sans vendeur. Alors forcément, le magasin fut pillé le jour de son ouverture. Par la suite, loin de se décourager, les instigateurs du projet ont équipé la boutique de vitres blindées et de portes inviolables. Bien narguant le truc…

4. L'Esprit du désert

Une forme géométrique élaborée dans le désert, visible du ciel. Cela vous évoque quelque chose ? Bon, là, on est certain que les extraterrestres n’y sont pour rien. Cette œuvre d’art réalisée en 1997 dans le désert égyptien, d’une superficie de 100 000m2 est bien le fruit du travail de l’homme.

5. La main

Une gigantesque main de 11 mètres à moitié ensevelie dans le désert chilien d’Atacama pour représenter les victimes de l’injustice pendant la dictature militaire. C’est le sculpteur Mario Irarrázabal qui a réalisé cette impressionnante œuvre d’art encore visible aujourd’hui.

6. Un bateau

En Égypte, les Anciens aimaient bien mettre plein de trucs dans leur tombe. Surtout les puissants. C’est ainsi qu’un navire de presque 20 mètres de long fut découvert en 2016. Le plus surprenant, c’est que le corps qui l’accompagnait n’était pas celui d’une personnalité mais celui d’un roturier. Pourquoi ? Comment ? Le mystère reste entier.

7. Un crane de kangourou avec des cornes

Bon, pas d’énormes cornes non plus hein. Le fouilles effectuées dans le désert australien en 2002, ont mis à jour des cranes de kangourous dotés de surprenantes saillies au-dessus des yeux. Une espèce aujourd’hui disparue qui, d’après les spécialistes, était au moins aussi inoffensive que le kangourou que l’on connaît aujourd’hui. Reste qu’au début, cette histoire de cornes, ça fait un peu flipper.

8. Le chasseur

Pas un vrai chasseur mais une gravure de couleur blanche de 4 km de long, découverte dans le désert australien là encore, près d’Adélaïde. Le tracé correspondant à la largeur d’une petite route, d’une profondeur d’environ un mètre. Il fut par la suite prouvé que cette énorme et improbable fresque était l’œuvre d’un homme. Ce dernier étant décédé avant d’avoir pu livrer ses secrets, la fabrication de cette peinture uniquement visible du ciel reste assez mystérieuse. On sait juste qu’il n’était a priori pas seul quand il s’est mis au boulot et qu’il affirmait que son dessin était visible depuis l’espace. Ce qui n’est pas le cas. Tant pis pour les aliens.

9. Le corps de Ryan Singleton

La dépouille de ce mannequin originaire de Géorgie a été retrouvée dans le désert de Mojave en 2013, deux mois et demi après le signalement de sa disparition. Corps duquel avaient été prélevés les yeux, les poumons, le foie, les reins et le cœur. L’autopsie ayant éliminé un crime motivé par la revente des organes de Singleton. Aucune preuve ne fut par ailleurs retrouvée sur place afin de prouver que l’homme avait été assassiné…

10. Un lac

Un jour c’est le désert et on frôle l’insolation et puis d’un coup d’un seul apparaît un lac de 18 mètres de profondeur ! C’est ce qu’ont vécu les habitants de la région de Gafsa en Tunisie en juillet 2014. Un lac rapidement pris d’assaut par ses derniers, bien contents de pouvoir y nager et se rafraîchir. Malheureusement, il semblerait que l’eau ait subitement été libérée à la suite d’extractions effectuées dans le coin. Et si c’est bel et bien vrai, l’eau en question est probablement nocive pour la santé…

Sans oublier l’installation sonore qui diffuse en boucle Africa de Toto dans le désert namibien.