Crédits photo (creative commons) : cuellar

La capitale ibérique est à l’instar de ses sœurs européennes une ville dynamique et un bouillon de culture. Si le temps vous manque, il est possible en un long weekend de visiter la ville, mais il ne faudra pas traîner pour voir les nombreux palais, théâtres, places célèbres, édifices religieux, musées prestigieux… Sans oublier les restaurants, bars et discothèques pour qui veut se mettre à l’heure madrilène. Car on vient à Madrid pour sa vie nocturne grouillante et incessante, le credo étant de profiter un maximum des heures passées hors du bureau. Voici quelques incontournables.

  1. Le Museo del Prado : vous pourrez admirer les œuvres de fameux peintres espagnols tels que Velázquez ou Goya mais aussi Bosch, Rubens, le Titien… À ne pas rater, le tableau Les Ménines peint en 1656 à la demande de Philippe IV, de la dynastie des Habsburg d’Espagne, un peu dégénérés à force de se reproduire entre eux.
  2. Le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía : encore un musée, oui. Alors d’une, si vous n’aimez pas les musées, il serait plus judicieux de voyager ailleurs que dans les capitales des plus anciens États-Nations du monde, rapport au fait qu’ils ont un patrimoine culturel et artistique assez conséquent. Et de deux, ça rend tout frétillant de croiser Guernica au détour d’un couloir, même quand on a allégrement bavé dessus pendant la sieste en cours d’histoire. (À voir également, le Museo Thyssen-Bornemisza.) (Okay, j’arrête.)

    Mural del Gernika.jpg
    Par Papamanila

  3. La Casa Botín : le plus vieux restaurant du monde, ouvert depuis 1725. Il est particulièrement (re)connu pour sa spécialité, le savoureux cochon de lait. Le restaurant est d’ailleurs cité par Hemingway himself dans son roman Le soleil se lève aussi. Certes, un témoignage américain ne garantit pas nécessairement la qualité de la nourriture, mais quand même.
  4. Les (multiples) bars à tapas : comme c’est le cas pour les cinémas à Paris, la capitale espagnole compte presque plus de bars à tapas que d’habitants. Généralement offerts gratuitement avec les boissons, ces petits amuse-gueules ne paient pas de mine, mais ils nourrissent son homme ! Probablement en vertu de la quantité d’huile qui s’en dégage quand on les presse un peu.
    https://www.instagram.com/p/BDgv-OvAY7z/
  5. Le quartier de Chueca : dans le centre de Madrid, il regorge de bars où vous pourrez accomplir votre fameuse tournée. En somme, c’est un barathon, mais dans un film d’Almodovar et avec la tortilla gratuite. Exotique.
  6. Le parc d’El Retiro : derrière le Prado, un îlot de calme déroule ses pelouses verdoyantes. On y donne parfois des spectacles de flamenco. Mais sinon, la sieste, c’est bien, et c'est un sport national.
    https://www.instagram.com/p/BFSWJQgjTCL/
  7. Le stade Bernabeu du Real Madrid : c’est tout de même l’un des plus célèbres clubs d’Europe. Un détour par ce stade mythique est indispensable, même si vous n’êtes pas fan de foot. Après avoir observé le stade sous tous les angles puis vous être fait conter l’histoire du club, vous ferez un petit détour par les vestiaires, vous savez, là où Zidane mettait d'abord la jambe gauche.
  8. Le Palacio Real : achevé en 1755, le Palais royal de Madrid est la résidence officielle du roi d'Espagne. Avec ses 3000 chambres, il couvre environ 135 000 m² au cœur de la capitale, mais la famille royale crèche au palais de la Zarzuela. Toujours plus.
  9. La cathédrale de la Almudena : située en face du palais royal, elle fut inaugurée par Jean-Paul II en 1993. « Elle est le siège épiscopal du diocèse de la capitale. » est-il écrit sur l’article Wikipédia qui lui est consacré. Si vous avez fait du catéchisme, je suppose que vous avez compris.

Ne manquez pas non plus le Museo del Aire, la Caixa Forum, la Puerta del Sol, la Plaza de Toros de la Ventas, la Plaza Mayor...

Sources : Viator.com, Madrid.com

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :