À l’est de Bozano, complètement au nord de l’Italie, le massif des Dolomites fait partie des plus impressionnants du monde. C’est notamment là que l’on peut admirer le Marmolada, la plus haute montagne de la région (3343 mètres tout de même). Un sommet parmi d’autres pour un site magnifique offrant de multiples possibilités de visites et d’activités. Voici les plus incontournables pour un séjour inoubliable.

1. Escalader et skier dans le Val Gardena

Endroit clé des Dolomites, le Val Gardena est une vallée de haute montagne célèbre pour ses stations de ski. C’est d’ailleurs là qu’ont eu lieu les championnats du monde de ski alpin de 1970 et plus généralement, c’est ici que les amateurs viennent se payer de mémorables descentes tous les hivers. Mais l’été aussi c’est sympa, grâce aux sentiers de randonnée et aux nombreuses parois que l’on peut gravir selon son niveau. Parcourir les lacs de montagnes, visiter les deux châteaux médiévaux et admirer la nature faisant presque office de bonus dans cette région touchée par la grâce.

2. Le jardin botanique de Cansiglio

700 espèces de plantes poussent dans ce sanctuaire créé en 1972. Idéal pour une visite en famille, le jardin regroupe également des espèces en voie de disparition et remplit ainsi un rôle essentiel de préservation.

View this post on Instagram

#giardinobotanico #natura #lagodisantacroce

A post shared by Riccardo (@capitan_io) on

3. La Civetta

Appelée « la plus belle paroi rocheuse des Alpes », cette barrière de roche ultra spectaculaire connue (et redoutée) des alpinistes, constitue une attraction à elle seule. Culminant à 2600 mètres, elle descend profondément dans la vallée et donne tout son caractère au paysage. Associée à bon nombre de légendes, la Civetta s’apprécie particulièrement depuis le petit village d’Alleghe, qui repose paisiblement au bord de son lac.

View this post on Instagram

?

A post shared by Michele Benetti (@_miguelbandido) on

4. Faire du parapente

Et si la meilleure façon d’admirer les montagnes des Dolomites était de tutoyer les sommets en se jetant littéralement dans le vide ? Des agences proposent ici des vols en parapente en tandem. Aucune expérience n’est requise. On se laisse juste porter et on profite du paysage avec si possible une caméra pour immortaliser l’expérience.

5. Prendre le funiculaire Resciesa

Comme son nom l’indique, ce funiculaire se trouve sur le mont Resciesa. Il arrive au niveau du parc national Puez-Geisler et offre une ballade mémorable dans la foret. Classé à l’UNESCO, le site vaut franchement le détour. Et comme les choses sont bien faites dans les Dolomites, un restaurant permet de boire un coup ou de manger une bonne spécialité locale avec vue sur le parc.

6. Le Marmolada

Nous voici au niveau du plus haut sommet des Dolomites. On le trouve à environ 100 bornes au nord de Venise et autant dire qu’ici, il y a carrément moins de monde que dans la cité partiellement inondée. Accessible grâce à un funiculaire qui va jusqu’au sommet de Punta Rocca, le Marmolada comprend aussi un remarquable glacier. Le seul des Dolomites.

7. Le téléphérique Ovovia di Ortisei

Parce que parfois, on ne peut pas faire de l’escalade ou qu’on n’a pas envie de se fatiguer parce qu’il fait trop chaud ou trop froid, il est bon de pouvoir compter sur la technologie pour nous amener vers les sommets. Idéal pour visiter la région d’Ortisei, le plus grand village de la vallée de Gardena, ce téléphérique est indispensable pour admirer les vallées verdoyantes ou enneigées (suivant la saison).

8. Pieve di Cadore

Une petite ville médiévale assez incroyable de la province de Belluno. Le lieu de naissance du peintre Titien. On y vient pour les vestiges de ses fortifications et pour son histoire, notamment marquée par Napoléon, mais aussi pour le Palazzo della Magnifica Communa, un ensemble architectural datant de 1447. Et bien sûr, tout autour, la nature se charge d’envelopper le tout avec une classe incroyable.

9. Le Tre Cime

Un parc d’aventure dominé par les célèbres trois sommets des monts Lavaredo. Parfait pour la famille car adapté à tous les âges, ce parc possède plusieurs parcours plutôt spectaculaires, dont un à 14 mètres d’altitude, dans la canopée de la forêt. Mais encore une fois, ici, c’est le cadre qui rend l’expérience inoubliable.

10. Les musées

Oui on a pensé à toi l’amateur de musées qui, même quand il est en vacances, veut apprendre plein de trucs ! Dans les Dolomites, ce ne sont pas les occasions de se cultiver qui manquent ! Le Museo Della Grande Guerra 1914-1918 revient sur la Première Guerre et plus spécialement sur les opérations menées dans la région. Plus insolite, le Museo dell Occhiale s’intéresse à l’histoire des lunettes à travers les âges. Sans oublier le Museo Vittorino Cazzetta, un muséum d’histoire naturelle très intéressant, qui comprend notamment un morceau du mont Pelmetto marqué par une empreinte de dinosaure ou encore la chambre funéraire de l’homme Mondeval. Un vieux monsieur de 8000 ans retrouvé dans les Dolomites qui sera à n’en pas douter ravi de faire votre connaissance.

Les Dolomites, c’est de la dynamite !