Il pense qu’il a été trouvé dans une poubelle, que sa vraie famille est beaucoup mieux (même si elle l’a abandonné dans une poubelle), et aussi que vous préférez ses frères et sœurs à lui. Ce qu’il ne faut surtout pas lui dire parce que sinon ça va vous coûter bonbon en psychanalyse.

1. Mais non, je t'aime bien aussi, c'est juste que je n'arrive jamais à me souvenir de ton prénom

Jacques ? Théo ? Oscar ? Ah mais non, je suis bête, tu es une fille, ça aussi j’oublie tout le temps. Aimée ? Ahaha, non, je plaisante.

2. Qu'est-ce qu'il a encore celui-là à venir rapporter.

Ah ça oui, pour venir chipoter et faire le difficile, il y a du monde. Pour ranger la chambre de ses frères, en revanche, il n’y a plus personne.

3. Je vous aime tous les deux, c'est juste qu'avec lui il y a un truc fort.

Une complicité particulière, un élan mutuel, voilà, c’est aussi simple que ça.

4. T'as vu ta coupe, en même temps ?

Quand on n’a pas grand chose pour soi, on essaye au moins de se coiffer correctement.

5. Ce n'est pas que je ne t'aime pas, c'est juste que je fais un petit blocage avec ta voix.

Je sais pas comment dire, elle m’irrite.

6. Et toi, t'as pas un meilleur copain peut-être ?

Bah voilà, c’est pareil. Imagine que toute la classe vienne te le reprocher, tu crois pas que ça t’agacerait un peu, à la longue ?

7. C'est très égoïste de ta part de vouloir prendre la place de ta soeur dans mon coeur

Je suis déçue. Je pensais que tu étais généreux, au moins.

8. Ecoute, je n'étais pas le chouchou de mes parents non plus, et pourtant je m'en suis sorti.

Ce qui ne tue pas rend plus fort, allez, file prendre une douche, il n’y a plus d’eau chaude tes frères ont pris un bain.

9. Mais non c'est toi mon chouchou, l'autre je ne l'aime pas trop

En plus il sent bizarre, tu ne trouves pas ?

10. T'es le chouchou de ta maîtresse, ça ne te suffit pas ?

C’est fou ce besoin d’avoir toujours le beurre et l’argent du beurre. On te donne ça, tu veux ÇA.

Si vous avez déjà prononcé une seule de ces phrases vous êtes un monstre. En revanche, si vous avez (un peu) un chouchou, on a une bonne nouvelle : on vient d’aller vérifier sur des sites de psychologie, c’est fréquent et normal, parce qu’on n’aime pas tous nos enfants de la même façon. Alors, heureux ?