Source photo : urbanews

L'attente à l'arrêt de bus est un moment très ennuyeux. Il n'y a pas grand chose à faire et ça n'a pas l'air de beaucoup déranger "la RATP/Fil Bleu/Le nom dans votre ville" qui n'a jamais eu l'idée d'installer un ou deux toboggans ou un tourniquet à la rigueur. Mais nous, on est là, on vous laisse pas tomber et on vous propose 10 petits trucs à faire en attendant le bus. C'est cadeau.

  1. Apprendre par coeur le nom de chaque station de bus de votre ville : une fois l'exercice terminé, passer à la banlieue. Au besoin, recommencez.
  2. Battre le record du monde de roulades avant en moins d'une minute : si vous dépassez les 50, allez vous renseigner. Le record est peut-être à vous. Et tant que vous y êtes, allez-y à pied. On est sportif ou on ne l'est pas.
  3. Nettoyer l'abribus de fond en comble : souvent des endroits bien crados. Mégots, boites de Mc Do, vitres taggées, n'omettez aucun détail. Ok, c'est un peu bizarre tant de civisme, mais si vous êtes lancé, autant bien faire les choses. Et puis vous aviez bien dit que vous vous emmerdiez non ?
  4. Dire "pas de bras, pas de chocolat" au premier fauteuil roulant qui passe : parce que maintenant, grâce à Intouchables, se moquer des handicapés, c'est possible. C'est très court, ça ne fait pas venir le bus, mais ça défoule.
  5. Réfléchir et se poser les bonnes questions afin de pouvoir être totalement conscient de la responsabilité qui pèse sur l'acte de déposer une voix lors de la prochaine élection présidentielle : non on déconne. Vaut mieux brûler une voiture.
  6. Préparer un geste de "Je suis là" au chauffeur du bus : un geste à la fois élégant et nonchalant. Un pouce tendu ou un signe de tête conviendront parfaitement. Travaillez tout ça.
  7. Avertir les autres usagers qui attendent que vous donnerez tout pour être assis : peu importe leur âge. Appuyez votre annonce en simulant un tranchage de gorge avec votre pouce. Insistez bien auprès du plus faible d'entre eux, probablement un vieux.
  8. Réfléchir à où on va et pourquoi on y va : il est peut-être temps de rebrousser chemin. Peut-être que vous êtes en train de vous jeter dans la gueule du loup. Ça reste peu probable. Peu de loups ont une gueule assez grande pour que quelqu'un puisse se jeter dedans. En tout cas à Paris.
  9. Ecrire un top : rien de plus amusant, sans conteste. Comment ça pas objectif ?
  10. Ecrire un second top : sur la RATP et le fait qu'il est inadmissible de pouvoir écrire deux tops avant de voir pointer le nez d'un bus.

Et vous, vous en voyez d'autres ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :