Habituellement, on parcourt l’Arizona dans le cadre d’un tour du grand ouest américain, quelque part entre un passage à Las Vegas et une visite de la côte. L’Arizona qui mérite qu’on s’y arrête tant cet état contient son lot d’impressionnantes merveilles. Merveilles naturelles en premier lieu avec des stars bien connues mais aussi des coins plus confidentiels.

1. Le Grand Canyon

Le Grand Canyon, on a beau s’y préparer, savoir que c’est gigantesque et magnifique, quand on se retrouve devant, on est littéralement saisi. Merveille naturelle creusée par le fleuve Colorado, site aux couleurs rougeoyantes et changeantes, le Grand Canyon se dévoile aux visiteurs depuis plusieurs points de vue en Arizona. Cela dit, c’est bien le Mather Point qui est le plus accessible, juste à côté du village et du centre d’accueil des visiteurs. Il est néanmoins aussi conseillé de se balader le long de la rive sud pour l’apprécier, non pas dans sa globalité car c’est plutôt difficile, mais histoire de prendre le temps de s’imprégner de sa beauté quasi-surréaliste.

2. Glen Canyon

Le Glen Canyon peut se visiter depuis la petite et accueillante ville de Page. On peut ainsi commencer par se rendre au barrage sur le Lac Powell puis pourquoi pas justement continuer par le lac, qui s’admire au cours de multiples randonnées ou depuis un avion. Et surtout, il ne faut pas passer à côté du Horseshoe Bend, le magnifique méandre du Colorado qui se situe non loin de là.

3. Antelope Canyon

Si vous rêvez de vous immerger totalement dans le genre de paysage qu’on voit dans le film 127 Heures (sans la partie qui consiste à se couper le bras), c’est à Antelope Canyon qu’il faut aller (même si le film n’a pas été tourné là). Un endroit absolument incroyable qui se situe dans la réserve Navajo, non loin de Page. On embarque à bord de voitures et on pénètre dans cette gorge aux parois lisses qui prennent des teintes surréalistes suivant l’inclinaison du soleil. Et si on a le choix entre l’upper et le lower, l’upper est à privilégier. Même si les visites guidées sont un peu coûteuses (il faut compter entre 50 et 60 dollars suivant les prestataires).

4. Le barrage Hoover

Tous ceux qui ont fait la route depuis Monument Valley jusqu’à Las Vegas sont forcément passés à proximité du barrage Hoover, avec ses files de visiteurs qui patientent non loin de l’autoroute pour admirer le site. Achevé en 1935, ce barrage sur le Colorado qui a formé le Lac Mead (le plus grand lac artificiel du pays), est une merveille d’ingénierie qui n’en finit plus de fasciner les foules.

5. Tombstone

Lieu clé de l’Histoire américaine qui a vu Wyatt Earp et ses frères accompagnés de Doc Holliday affronter les frangins McLaury et Clanton lors du règlement de comptes à OK Corral, Tombstone est aujourd’hui une ville touristique très prisée. On peut y assister à des reconstitutions, se balader en calèche et s’imprégner de l’ambiance.

View this post on Instagram

Boardwalk...

A post shared by InstaStröm (@dnstrom) on

6. Kingman

Ville phare de la Route 66, Kingman possède une histoire aussi atypique que passionnante. Il faut en cela privilégier la vieille ville. Prendre un petit-déjeuner bien copieux chez Mr. D’z, le diner emblématique et dormir au El Trovatore, un incroyable motel situé sur un ancien terrain d’entraînement de l’armée, où Charles Bronson a notamment été formé au tir quand il était soldat. Visiter Kingman, parler avec ses habitants, goûter la Black Bridge, la bière locale, c’est savourer une certaine idée de l’Amérique telle qu’on peut la fantasmer. Celle des grands espaces et des légendes. Celle du cinéma, du rock and roll, des vieilles bagnoles et des westerns.

7. Les Chutes de Havasu

Situées sur un affluent du Colorado, ces sublimes chutes d’eau proposent d’étonnantes piscines naturelles et font la joie des locaux et des touristes qui s’y aventurent. Il faut néanmoins savoir qu’il n’est pas autorisé d’y randonner sans obtenir au préalable une autorisation en bonne et due forme.

8. Phoenix

État des grands espaces, l’Arizona abrite aussi une ville tout à fait recommandable, à savoir Phoenix. On peut choisir de s’y établir pour justement faire le tour de l’état, mais aussi profiter de ses rues animées, de ses attractions, nombreuses, et de l’accueil chaleureux des habitants. Et pourquoi pas aller voir un match des Suns, l’équipe de basket locale ?

9. Jerome

Les USA regorgent de villes fantômes. Des bourgades qui parfois, ont connu une deuxième vie grâce au tourisme. Un peu comme Jerome, dans laquelle vivent néanmoins un peu plus de 300 personnes à l’année. Autrefois connue pour ses mines de cuivre, désormais populaire pour ses bâtiments typiques et photogéniques, Jerome fait en tout cas le bonheur de ses visiteurs.

10. Monument Valley

Le musée à ciel ouvert de Monument Valley est à cheval entre l’Arizona et l’Utah. Immanquable, à l’image du Grand Canyon, le site en met plein la vue progressivement, tandis qu’on s’approche par la route des intimidantes formations rocheuses exploitées au cinéma depuis l’invention du western puis plus tard dans des films comme Forrest Gump. Au sein de la réserve Navajo, Monument Valley jouit d’une réputation absolument pas usurpée.Et puis ce qu’il y a de bien, c’est qu’on peut admirer le site gratuitement…

View this post on Instagram

| Night Strike |

A post shared by Nick Millward (@nickmillward_) on

11. L'ancienne ville minière de Oatman

Autrement appelée ville des ânes, ces derniers se baladent comme ils veulent dans la petite ville, rentrent dans les magasins, se font nourrir au gré des touristes avant de se planter bêtement au milieu de des routes. Si vous passez par là un week-end vous aurez peut-être la chance de voir des « shot gun show » entre de faux cowboys. De l’Amérique pur jus.

View this post on Instagram

Ça part en rencard. ?

A post shared by Louise Pierga (@louisepierga) on

Arizona dream