Ça y est, tu viens enfin de l’expulser de ton ventre, il est là, posé sur toi, mais sans même le savoir il est déjà en train de passer le premier examen de sa vie, ce qu’on appelle le test, ou bien le score d’Apgar.

1. Apgar, comme le nom de la médecin qui a mis en place ce test

Virginia Apgar est celle qui a mis en place ce test en 1952 aux Etats-Unis. Le mot Apgar est aussi un moyen mnémotechnique pour le personnel médical, puisqu’il signifie A pour Apparence, P pour Pouls, G pour Gesticulation, A pour Activité et R pour Respiration.

2. C’est un test qui permet d’évaluer rapidement l’état de santé de ton bébé

Grace à ce test très rapide et indolore, le personnel médical sera en mesure d’évaluer immédiatement l’état de santé de ton nouveau né et son adaptation à la vie extra-utérine. Il pourra agir au plus vite si jamais certains critères qui encadrent ce test ne sont pas probants.

3. Le score obtenu va jusqu’à dix

Si ton bébé obtient une note entre 7 et 10, il est considéré comme étant en bonne santé et sans besoin de soins particuliers, si c’est une note entre 4 et 7 il peut avoir besoin d’une aide respiratoire, et si c’est un score inférieur à 3 il aura besoin de soins urgents comme un massage cardiaque et une réanimation.

4. Il est calculé en fonction de cinq critères

Cinq points sont immédiatement observés: sa fréquence cardiaque, sa respiration, ses réflexes, son tonus musculaire et la coloration de sa peau. Le résultat de ces cinq points donnent chacun une note qui permet d’établir le score.

5. Il est calculé en plusieurs fois

Une première fois dès la sortie du ventre, à une minute de vie, puis de nouveau à cinq minutes. Si cela est nécessaire en fonction du résultat, le test peut être de nouveau effectué pour voir l’évolution du score. Donc, aucune chance pour que le bébé ait le temps de réviser. Trop relou.

6. Si son score est inférieur à 7, la vigilance sera soutenue

Un bébé qui a une note entre 7 et 10 n’aura pas besoin de soins particuliers, cela voudra dire qu’il s’adapte normalement à la vie extra-utérine. Si c’est en dessous de 7, la surveillance sera accrue, tout en sachant que le score peut évoluer rapidement aussi.

7. Ça ne détermine pas son développement futur

On ne panique pas, ce n’est pas parce que ton bébé a une note de 7 ou de 6 qu’il va avoir des problèmes de santé plus tard. L’opposé est valable aussi: ce n’est pas parce qu’un nouveau-né a un score de 10 qu’il n’aura aucun soucis dans les heures, jours ou mois qui suivent. Ça aide seulement à déterminer son état de santé immédiat, à sa naissance. Donc bébé, tu as intérêt à bosser toute l’année et pas te relâcher au dernier trimestre.

8. Les parents ne se rendent pas forcément compte que leur bébé est testé

Le test étant indolore et rapide, les jeunes parents ne se rendent parfois même pas compte que leur bébé est testé. Le premier test peut être effectué pendant la délivrance, et le second pendant les derniers soins faits à la mère. Donc, cette dernière peut tranquillement commander des sushis.

9. Ce test permet de réduire le taux de mortalité très rapidement

Depuis maintenant plus de 50 ans, ce test a permis de réduire drastiquement les taux de mortalité des nouveaux-nés en leur permettant une prise en charge très rapide en fonction du score obtenu. Donc on dit merci Virginia.

10. Il est pratiqué dans tous les pays occidentaux

Et même à l’échelle mondiale. En effet, ce test fonctionne quelques soient le sexe ou les facteurs génétiques, il est universel à tous les nouveaux-nés, où qu’ils naissent.

C’est quand même moins flippant que l’examen du permis de conduire.