Parmi les trucs que l'on pourra raconter à nos petits enfants, élevé au 5 fruits et légumes par jour et au "mangerbouger", il y a les nombreuses conneries chocolatées qu'on s'avalaient quotidiennement, devant Giga. Si Les Snickers et les Kit Kat ont survécu, moult merveilles chargées de sucre ont quitté les étalages de nos supermarchés français, mais leur souvenir restent intacts, tant c'était bon ces conneries là.

  1. Nussini
    De la gaufrette, des éclats de noisettes qui se logeaient dans les dents, un truc tellement léger qu'on pouvait en bouffer 6 ou 7 d'affilée.
  2. Yes
    Un poil écœurant mais moelleux à souhait. De la mousse de chocolat sur de la mousse d'un autre truc, le petit Jésus en culotte de velours et nappé au chocolat.
  3. Pikifou
    Avec un nom pareil, cette friandise était de toute façon condamnée.
  4. Treets
    L'ancêtre des M&Ms. Non, le Glorieux ancêtre des M&Ms, plus gros, plus costaux, plus addictifs. Bref, des VRAIS bonbecs.
  5. Pingouin
    C'était quand même autre chose que le Kinder Pingui...
  6. Raider
    Les anciens Twix. Si on nous disait qu'il y a de nouveaux des Raiders en vente à Carrefour, on irait en acheter en courant. Alors que des Twix, on n'en mange jamais. Magie de la nostalgie.
  7. Topset
    Patrick Bruel, toujours dans les bons coups.
  8. Banjo
    Le marketing des 80's dans sa splendeur, un nom qui claque, une pub sous cocaïne et de la musique à la Gotainer, tout ce qu'il faut.
  9. Merveilles du Monde
    Une belle image, très bon prétexte pour donner un aspect éducatif au fait d'avaler du chocolat aux noisettes par tablettes entières.
  10. Crème dessert La Roche aux Fées
    Comme beaucoup de gamins dans les années 80, vous avez longtemps pensé que cette marque, c'était "Larochauffé", avant de percuter le caractère mystique de ce nom de dolmen.C'est normal.
  11. Milky Way
    Du lait (un peu), du chocolat (beaucoup) et du sucre (trop), la formule magique.

Sources : INA

Crédit photo : guenterfremuth