Chaque année, ils sont de plus en plus nombreux en France, et pourtant leur vie n’est pas super marrante pour pas dire totalement pourrie. Les étudiants ont une santé de merde, n’ont pas de tune, sont suicidaires, se harcèlent sur les réseaux, et font sauter les plombs de leur 6m² chaque fois qu’ils lancent leur grille-pain. Franchement c’est pas une vie. On vous liste ici en chiffre le résumé de leur vie pas ouf.

1. Un peu plus d'1 étudiant sur 2 déclare ne pas utiliser de préservatif à chaque rapport sexuel

Alors forcément en ce qui concerne leurs croyances sur le SIDA, c’est pas tellement plus glorieux….

2. Un tiers des étudiants ont de fausses croyances sur les modes de transmission du VIH/SIDA

Ça va de trucs débiles à des trucs vraiment totalement débiles. 12 % pensent qu’on peut être contaminé avec un simple bisou, 6% pensent que partager un verre suffit, 3% pensent que la contamination passe par le serrage de main… 19 % pensent qu’il suffit d’une piqûre de moustique.

3. Un étudiant sur 5 vit en dessous du seuil de pauvreté

Et 17% des étudiants sautent un ou plusieurs repas par économie d’argent.

4. 57 % des étudiants consomment de l’alcool pour relâcher la pression et décompresser

Et ça veut dire que sur tes 10 potes étudiants, y’en a 5 qui boivent + les jambes seulement d’un sixième.

5. Un quart des étudiants ont déjà subi des violences sur les réseaux sociaux (pour 7%, c'était du revenge porn)

Et 9 % des étudiants ont connu des violences sexuelles (dans 66 % des cas, ça vient de l’entourage proche, YAY).

6. 41% des étudiants se sentent incapables de ne pas consulter leurs réseaux sociaux

Tik-tok, Facebook, Instagram, Twitter et les copains d’avant ont eu raison de toi.

7. 58 % des étudiants sont atteints de troubles du sommeil

Et 39 % d’entre eux ont particulièrement du mal à s’endormir et souffrent d’insomnies.

8. 57 % des livreurs à vélo sont des étudiants

Ça donne mauvais goût au burger que vous avec commandé ce midi au taf non ?

9. 80 % des étudiants ne vont pas chez le médecin quand ils sont malades

Et l’automédication c’est pas ouf ouf, surtout quand t’as l’appendicite.

10. Un tiers des étudiants on été au moins une fois à découvert durant l'années

Salauds de pauvres d’étudiants.

11. Et comme par hasard, un tiers des étudiants ne reçoivent pas d'aide de la part de leur famille

Il semblerait y avoir un petit lien de cause à effet.

12. Un étudiant sur cinq a déjà eu des pensées suicidaires

Alors qu’ils leur suffirait juste de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. C’est trop facile en fait. Il faut regarder la vie du bon côté.

Ok ce top t’a plombé le moral, mais c’est une raison de plus pour être attentif à la possible détresse (personnelle, financière ou autre) de ceux qui t’entourent.