nile rodgers
Crédits photo (creative commons) : Thomas Faivre-Duboz

A Topito, on adore Nile, et ce pour plusieurs raisons. Premièrement il a fondé Chic, et rien que ça ça suffirait. Mais surtout, on l'apprécie parce que c'est un des plus grands producteurs des années 70-80. Nile est cet homme de l'ombre, peu connu du grand public, dont la patte reconnaissable entre mille, est pourtant inscrite dans les oreilles de toute personne étant née entre 1950 et 1990. Aujourd'hui il revient sur le devant de la scène en étant le fameux guitariste du tube interplanétaire Get Lucky (de Daft Punk). On en vient à la troisième raison qui fait de Nile notre buddy for life : Nile a dit sur son compte twitter qu'il a adoré notre version shreddé de Get Lucky et ça, ça n'a pas de prix.

  1. Like a Virgin – Madonna
    Sortie le 6 novembre 1984 et écrite par Billy Steinberg et Tom Kelly, cette chanson n'aurait jamais dû voir le jour. En effet Madonna avait la sensation que la phrase "Like A Virgin" était trop bubblegum pour elle, et Nile pensait que le hook (procédé musical, phrase ou riff sensé capter l'attention de l'auditeur) ne convenait pas à Madonna. Finalement après écoute et mûre réflexion, l'enregistrement se fait. Nile assure la production, la guitare et le synthclavier. C'est aujourd'hui le tube qu'on connaît, la chanson est certifiée disque d'or et les reprises se comptent par milliers (1012 exactement selon nos topichiffres).

  2. Upside Down – Diana Ross
    Sortie en 1980 sur le légendaire label Motown, cette chanson est un tube planétaire, mais aussi un gros coup dur pour Nile Rodgers. Berry Gordy décide de produire Diana Ross sur la pente descendante à l'époque, et pense que Nile Rodgers et son compagnon de toujours au sein de Chic, le bassiste Bernard Edwards feront l'affaire pour réhabiliter la star, alors vieillissante. Le duo compose, mixe et arrange la chanson Upside Down, et refile le bébé à Diana. Cependant l'ex-Supremes n'aime pas du tout cette version et décide de fignoler la production et les arrangements auprès de Frankie Crocker (DJ très en vogue à l'époque). La version du New-Yorkais fait carton plein et atteint la première place du Billboard hot 100 pour 4 semaines consécutives. La version originale de Nile est disponible quelque part sur un best-of hommage. Mais c'est une pépite assez difficile à dénicher.

  3. Notorious – Duran Duran
    Duran Duran n'est pas vraiment un groupe de Funk, voire même pas du tout en fait. Mais ils ont vite compris qui il fallait appeler quand ils ont décidé de s'y mettre, comme ça, pour déconner. À l'arrivée ? Ben c'est un tube, pas le meilleur du monde, mais bon... C'est Duran Duran, faut trop en demander.

  4. We Are Family – Sister Sledge
    Alors que le groupe de Philadelphie était sur le point de jeter l'éponge et mettre fin à sa carrière, leur maison de disque décide de les mettre en contact avec le duo Rodgers / Edwards. C'est d'ailleurs la première fois que le duo se voit confier la production d'un titre extérieur à Chic. Le succès est immédiat, et la chanson We Are Family se classe n°2 des Charts pop et n°1 titre R&B. Comme quoi une carrière, ça tient à un riff.

  5. Spacer – Sheila
    Sheila aura une carrière des plus prolifiques dans l'hexagone, avec au compteur pas moins de 13 albums. Pourtant c'est à Nile Rodgers (oui encore lui, en même temps c'est un top sur Nile Rodgers donc ça paraît logique) qu'elle doit son plus grand succès international, avec l'hymne de space-disco : Spacer. Comme si ça ne suffisait pas de fabriquer des tubes comme on enchaîne des perles avec Chic, le Nile offre aussi, comme ça, des chansons qui se vendent par millions (5 précisément).

  6. Dance Dance Dance – Chic
    Premier hit du groupe. Avec cette missive, le duo Rodgers / Edwards envahit le monde de la nuit, et la chanson devient très rapidement la chanson la plus jouée en club à cette époque. C'était quand même autre chose que David Guetta (#vannefacilesurDJdemerde).
    http://www.youtube.com/watch?v=bQr_oCmQGuw
  7. Let's Dance – David Bowie
    Let's Dance est l'un des morceaux les plus vendus de l'année 1983, mais c'est aussi le seul titre de Bowie qui atteindra la première place des Hits Parades à la fois au Royuame-Uni et aux Etats Unis. Et devinez qui est à la guitare ?

  8. Le Freak – Chic
    Tube interplanetaire...bonjour ! Ah ouais et puis en fait ça marche avec toute la discographie du groupe. Vous pouvez y aller les yeux fermés.

  9. Get Lucky – Daft Punk
    Bon euh... ça va, on va pas trop s'attarder sur le sujet je pense qu'on est tous au courant.

  10. (bonus) Around The World - Daft Punk
    Non, Nile Rodgers n'a pas participé à l'élaboration du premier album des Daft, mais c'est comme si. On peut affirmer sans trop se mouiller (même si les crédits ne le mentionnent pas) que la ligne de basse de Around The World est copieusement pompée inspirée sur celle de Good Times de... Chic. Comme quoi contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, ce n'est pas un honneur pour Nile Rodgers de jouer avec les Daft, mais bien l'inverse.
    http://youtu.be/s9MszVE7aR4
    http://www.youtube.com/watch?v=rTusMLs9SJE

Voici une playlist spotify où vous retrouverez les chansons de ce top et les mentions honorables (notamment des morceaux qui ont samplé des morceaux écrits par Nile Rodgers)

Top écrit par Barth rédacteur en chef du Buffetplaylsit