Le thème de l'enfermement a toujours inspiré les artistes. Peut-être parce que l'isolement forcé contraste avec la liberté artistique qui elle n'a pas de limite, peut-être aussi qu'il est plus facile d'émouvoir avec une histoire triste. Thème particulièrement représenté dans les musiques de bad-boy, même si on retrouve des chansons sur le sujet dans tous les styles de musique populaire. Du rap au hard, de la chanson au punk, voici un petit tour d'horizon de ces histoires de taulard qui ne donne pas vraiment envie d'aller voir comment ça se passe sur Fleury.

Pour avancer dans la playlist, appuyez sur Suivant

  1. Julia - Miossec
    Jolie lettre du Brestois qui se met dans la peau d'un prisonnier qui n'en rajoute pas, et qui évoque seulement le temps perdu et la difficulté de relever la tête quand on a déconné.

  2. La Chanson du Forçat - Serge Gainsbourg
    Pour le feuilleton de 1967, retraçant la vie de Eugène-François Vidocq, ancien forçat devenu policier en passant par la case "indic", Michel Colombier fait appel à Serge Gainsbourg avec qui il signera, la même année, Anna. Un bon petit morceau de guitare pour tuer le temps en cellule.

  3. Jailbreak- AC/DC
    AC/DC première époque, cette chanson est la dernière de leur troisième disque "Dirty Deeds Done Dirt Cheap". Un pur blues bien gras. Les paroles parlent comme le titre l'indique d'une évasion de prison. On ne saurait faire plus direct : Jury found him guilty,Gave him sixteen years in hell, He said "I ain't spending my life here. I ain't living alone, Ain't breaking no rocks from the chain gang, I'm breakin' out and headin' home. Traduction : Rendu couple par le jury qui lui a donné une sentence de 16 ans en Enfer? Il a dit" Il n'y a pas moyen que je passe ma vie ici. Je ne vivrais pas seul et enchainé à casser des cailloux. Je vous emmerde et je rentre à ma maison (pour la dernière phrase, c'est pas exactement ça, mais c'est bien l'esprit).

  4. Cayenne-Parabellum

    Une des meilleures chansons de punk français, si ce n'est la meilleure. C'est con pare que c'est une reprise. Au départ c'est un texte anarchiste que l'on chantait dans les bagnes de Guyane. L'histoire d'un jeune homme qui finira ses jours au trou pour avoir défendu une prostituée. On a même un petit conseil à la fin "Jeunesse d'aujourd'hui. Ne faites plus les cons. Car d'une simple connerie. On vous jette en prison ! ..."

  5. La lettre -Lunatic

    La vie dans une cellule vue par Booba, devenu maitre dans l'art de dire énormément en trois mots. "La sère-mi comme passer les fêtes au tard-mi. Je gamberge et sans mon zoula, impossible de dormir" (Je n'apprécie pas du tout de passer les fêtes de fin d'année seul dans cette cellule. Je me pose beaucoup de questions et sans l'aide de la résine de cannabis, j'ai du mal à dormir).

  6. I Fought The Law - The Clash

    La vie c'est un pari, on peut tenter sa chance mais c'est souvent la loi qui gagne. "I fought the law and the law won" (J'ai combattu la loi, elle a gagnée). Classic Shit.

  7. Turning Japanese-The Vapors

    Une chanson sur la masturbation en prison. Et oui, là-bas plus que partout ailleurs on cherche l'intimité. Derrière ce sujet léger, il y a une vraie détresse dans cette chanson pop. "Turning Japanese " (Devenir Japonais) est une expression signifiant atteindre l'orgasme, en référence à la tête affreuse que vous faites après 3 minutes trente de dur labeur.

  8. Folsom Prison Blues - Johnny Cash

    Oui ce n'est pas très original, mais on s'en fout, on était obligé. Johnny Cash ou l'homme qui faisait une tournée dans les bars, une tournée dans les bagnes. Que dire sur ce mec à par il a la putain de classe. Il a enregistré un concert à Folsom Prison qui est un des meilleurs disques live de l'histoire de la musique (oui rien que ça).

  9. Holloway Jail - The Kinks
    Ray Davies pleure le départ de la femme dont il est amoureux dans ce trou de Hallaway. Tombée dans les bras d'un sale voyou qui l'a balancée la pauvrette s'est retrouvée condamnée pour un crime qu'elle n'a jamais commis. Un sujet original dans les mains des Kinks ça donne rarement de la soupe. Ici c'est génial.

  10. Jailhouse Rock

    Finissons par la plus célèbre, la plus évidente et peut-être la meilleure. Ecrite par Jerry Leiber & Mike Stoller pour le film du même nom. Ce tube mondial a été repris par tout le monde ou presque (Queen, Motley Crue, Jeff Beck et même les Residents dans une version plus que particulière). Pour les fans de cinéma, cette chanson est aussi la scène finale d'un des films les plus cools de l'histoire de la vie : The Blues Brothers.

On vous aura prévenu si vous vous faites chopper vous savez à quoi vous attendre. Si vous n'avez pas compis, en en a mis d'autre dans la playlist Spotify :

Source : lebuffetplaylist, avanthropology.blogspot., 411mania, nos cerveaux de topiteurs mélomanes

Source photo: Passi - Le Maton me Guette