Hey salut les kids c’est François, comme d’habitude on se retrouve pour le rendez-vous hebdomadaire des champions de la semaine. Et comme d’hab si vous souhaitez participer à ce top, faites un truc vraiment débile qui ne met pas en danger votre vie ou celle d’autrui et parlez en à votre journal local. Merci à ajustetitre, pour le coup de main.

1. Ils dégustent une raclette... dans le métro

Après tout pourquoi pas ?

Publiée par Charente Libre sur Mardi 22 mai 2018

L’analyse de Topito : voilà des personnes qui ont tout compris, la raclette ne mourra jamais.

2. Elle croit élever un chien et c'est finalement un ours

L’analyse de Topito : quelle mauvaise maîtrise de ses Pokemon, jamais elle n’aura son badge foudre.

3. Un tatoueur s'est trompé de prénom, la maman rebaptise son fils

L’analyse de Topito : « oh mince le tatoueur s’est trompé, du coup je vais complètement changé la vie de mon fils. »

4. La côte de Granit Rose dans le métro à Madrid !

La Bretagne inspire... les Madrilènes.

Publiée par Le Télégramme et vous sur Mardi 22 mai 2018

L’analyse de Topito : quand je vous dis que la Bretagne va envahir le monde…

5. En prison depuis trois ans, il continue de recevoir les PV de sa voiture… utilisée par les gendarmes

L’analyse de Topito : il est jaloux, il aurait aimé choper ces PV lui-même.

6. Vannes. Une discothèque annonce un lancer de nain et provoque des réactions

L’analyse de Topito : Tyrion Lannister n’approuve pas cette info.

7. Brest. Dispute en boîte : elle l'assomme au champagne

L’analyse de Topito : c’est quand même chelou qu’un breton utilise du champagne. Normalement c’est du cidre.

8. Poitiers : Un concert de klaxons, ce soir, à Bellejouanne

L’analyse de Topito : bon ok ce n’est pas aujourd’hui, mais au moins on sait qu’il y a plein de trucs cool à faire à Bellejouanne.

9. Roubaix: Ils implantent leur usine de cannabis près du tribunal

Un millier de plants ont été saisis...

Publiée par 20 Minutes Lille sur Mercredi 16 mai 2018

L’analyse de Topito : c’était bien caché dis donc.

10.

L’analyse de Topito : ça c’est l’Humanité que j’aime, celle qui fait de vraies avancées.

Ciao bella.