Bon mettons tout de suite les choses au clair chers compatriotes du bon goût : TOUS les centres commerciaux sont à dégueuler. C’est comme ça. On peut pas lutter contre cette simple vérité inhérente au concept. Réunir dans un même espace des magasins pour pétasses et demeurés, des fast-food pour gros, des supermarchés pour familles sans tune, des manèges décolorés par le poids des années, tout ça contribue à créer un lieu de débauche et de souffrance.

1. Vélizy 2 (Yvelines)

Pourtant ils ont fait un effort faut dire, en proposant des caddies-voitures pour canaliser l’attention des enfants et les empêcher le cas échéant de se suicider. De façon générale, quand il y a 2, il faut se méfier.

2. Parly 2 (Le Chesnay)

A deux pas de Versailles, avec ses 150 boutiques si chatoyantes, Parly 2 est un des plus grands centres commerciaux en France ce qui ne l’empêche d’être tout autant destructeur sur le plan moral.

3. GERIC (Thionville)

Ce magnifique lieu de détente et de loisir a pointé le bout de son nez à Thionville en Moselle. La signification officielle de Geric est le Groupement pour L’Etude et la Réalisation d’Installations Commerciales, mais en réalité on sait bien que ça signifie « Grosse Envie de Rater sa vie ICi ». Comme en témoigne ce joli parking des familles que même un arc-en-ciel ne saurait égayer.

4. Val d'Europe (Seine et Marne)

Le Val d’Europe à Marne-la-Vallée, c’est pas tant que c’est moche et déprimant, c’est surtout que c’est à deux pas de Disneyland alors qu’on peut même pas y aller, parce qu’il n’existe personne dans la vie qui va dans la même journée au Val d’Europe et à Disney, donc pourquoi ne pas aller tout simplement QUE à Disney.

5. La caserne de Bonne (Grenoble)

Bah voyons, et tu croyais qu’en mettant un grand panneau tout beau tout vert on verrait pas le tas qui se cache derrière ? Perdu.

6. Saint-Martial (Limoges)

Déjà que Limoges, question intégrité physique c’est assez compliqué, mais il semblerait que les personnes en fin de vie n’ont qu’à stagner quelques minutes devant ce centre commercial pour mourir brutalement.

7. Le Centre Jaude (Clermont-Ferrand)

Le malaise est présent. Et en plein centre.

8. Espace Gramont (Toulouse)

Idéal pour échapper au quotidien et avoir envie d’y retourner immédiatement.

9. Belle-Épine (Thiais)

Belle Épine a beau s’appeler Belle Épine, il ne faut pas se faire avoir en se laissant tenter par ce lieu de vices dont aucun être humain ne mériterait d’en subir ne serait-ce que la vision. Fuyez, pauvres fous.

10. Polygone (Béziers)

Avec un flagrant-délit d’atteinte à la pudeur qui commence par D et finit par L, saurez vous le retrouver ?

Si tu ne t’es pas suicidé après ce top, c’est que tu es toi-même un centre commercial.

Et que personne ne vienne se plaindre en défendant son centre commercial préféré, pour moi ils sont tous à égalité dans l’horreur.