Les troubles psychologiques ça veut dire un peu tout et n’importe quoi. Dépression, anorexie, toc, bipolarité, schizophrénie etc. Parmi ces troubles, beaucoup n’ont été diagnostiqués que récemment ce qui permet d’avoir du recul sur certaines figures historiques et d’émettre des hypothèses sur leurs troubles probables. C’est ainsi que Claudia Kalb a publié un ouvrage dans lequel elle se penche sur quelques unes de ces figures et les troubles psychologiques dont elles souffraient.

1. Andy Warhol était un accumulateur compulsif

Rien de très surprenant quand on voit son travail finalement. Le mec était non seulement accro au shopping mais il conservait absolument tout chez lui, des boîtes en carton (600 boîtes se sont retrouvées chez lui, le mec, fallait l’appeler pour lui choper des cartons de déménagement) et cartons d’invitation, des ordonnances et d’autres truc plus crades comme des rognures d’ongle.

Source photo : Giphy

2. Charles Darwin était un gros anxieux

Darwin est mort il y a belle lurette. C’est pour cette raison qu’il n’est pas totalement évident d’établir a posteriori son trouble psychologique. Néanmoins quelques indices permettent de diagnostiquer un fort niveau d’anxiété : douleurs ventrales et maux de tête, agoraphobie… Globalement une peur chronique des nouveaux espaces. Bref le gars était un poil torturé.

3. Lady Di était boulimique

Pas de secret vraiment sur ce sujet, la princesse a même confié ce son trouble ouvertement en interview. Il semblerait que ce mal-être était surtout dû à son mariage en 1981. Elle confie ainsi dans un entretien « J’ai commencé à être boulimique une semaine après nos fiançailles » sous prétexte que son mari lui avait fait remarquer qu’elle était un peu ronde. Bâtard.

4. Howard Hughes, qui a souffert de TOC

Le célèbre aviateur qui a inspiré le film de Scorcese The Aviator souffrait de Troubles Obsessionnels Compulsifs. Il répétait des mots, des phrases et avait une obsession de l’hygiène pas piquée des hannetons.

5. Leonardo DiCaprio a aussi souffert de TOC (du coup)

Et c’est tout à fait logique puisque ce bon vieux Leo a justement interprété Howard Hughes dans The Aviator. En fait, le souci c’est que DiCaprio avait des TOC auparavant quand il était tout jeune, puis ses troubles se sont calmés. Et puis ils sont revenus, naturellement réactivés suite à son interprétation du rôle. C’est beau cet investissement total dans l’incarnation du personnage. Il a mérité son Golden Globe.

Source photo : Giphy

6. Einstein était probablement atteint du syndrome d'Asperger

Asperger. Dyslexique. En attendant, on parle quand même d’un des plus grands génies scientifiques. Un génie dont la vision du monde était forcément influencé par sa maladie, et dont la personnalité reste un grand mystère.

7. Marilyn Monroe était dépressive

Plus précisément elle était borderline. Un trouble de la personnalité dont sa mère souffrait déjà. Une pathologie qui a longtemps été prise (à tort) pour de la bipolarité mais qui se niche davantage entre la névrose et la psychose et se caractérise par un profond mal-être, une peur de l’abandon et une bonne grosse vulnérabilité. Bref sa vie avait pas l’air fun à la pauvre Norma Jean.

8. Abraham Lincoln était en dépression nerveuse

Mais le petit souci, c’est qu’il n’avait pas les médicaments pour la traiter ! Pourtant les symptômes étaient évidents, il était constamment animé de pensées suicidaires. Dans son analyse, Claudia Kalb (dont on vous parlait en introduction) émet même l’hypothèse selon laquelle cette dépression suicidaire aurait justement motivé ses combats politiques.

9. Antonin Artaud était atteint de troubles nerveux

Bon. Dans la mesure où cet homme de théâtre a passé 9 ans en institutions psychiatriques (ça a d’ailleurs été l’occasion pour lui d’écrire des essais critiques sur le fonctionnement des hôpitaux psychiatriques et l’usage des électrochocs), on peut dire que ses troubles étaient assez connus. Toutefois il parlera de manière plutôt positive de sa maladie dans l’ouvrage Malades et médecins « la maladie est un état, la santé n’en est qu’un autre ».

10. David Duchovny est sex addict

Oui, oui, on parle bien de la star de Californication (accessoirement plus connue comme la star de X-files mais bon la série de SF est légèrement moins axée sur le cul). L’acteur s’est même inscrit à une cure de « désintox de baise » tellement ça lui pourrissait la vie. Mais bon du coup le casting de la série était plutôt bien vu.

Source photo : Giphy

Toute façon, Aristote l’avait dit: « Il n’y a pas de génie sans un grain de folie ». Et c’était pas la moitié d’un con.

Source : Konbini, Doctissimo, La Dépêche, Elle, Slate, France Culture