Une roche de 6 mètres, c’est impressionnant, mais quand on y pense, c’est rien qu’un très gros caillou avec lequel Hulk pourrait faire des ricochets dans une très grande mare. Fort de cette pensée, on peut raisonnablement s’aventurer à la découverte des plus belles roches de la planète, pour apprendre en s’amusant. Apprendre quoi ? J’en sais rien, moi.

1. Preikestolen, en Norvège

A 600 mètres au-dessus du Lysefjord, dans le Sud-Ouest de la Norvège, le rocher, aussi appelé Hyvlatånnå , ce qui signifie « dents rabotées » est accessible après une bonne grosse rando de 4 heures. Environ 120.000 personnes s’y rendent chaque année.

2. La boule de beurre de Krishna, en Inde

Cet énorme rocher de 6 mètres de hauteur tient miraculeusement debout dans la ville de Mahabalipuram. Il est là depuis 1300 ans, il ne bouge pas, malgré la pente sur laquelle il est situé. Évidemment, tous les touristes prennent une photo au pied du rocher.

Krishna's Butter Ball – A Balancing Rock, Mahabalipuram, Tamil Nadu, June 2010

3. La Pedra da Gávea, au Brésil

Sur les hauteurs de Rio, à plus de 800 mètres au-dessus du niveau de la mer, la Pedra da Gàvea permet d’obtenir une vue imprenable sur la capitale culturelle brésilienne, sa baie et ses pains de sucre. Et, contrairement aux apparences, l’endroit n’est pas à pic. Le rocher qui s’avance est en réalité à quelques mètres à peine du sol.

4. Kjeragbolten, en Norvège

Un rocher coincé entre deux falaises. On dirait que le truc est tombé là et s’est calé tout seul. En réalité, le dépôt du rocher est lié à un mouvement de glaciers. Le lieu le plus selfique du monde.

5. Trolltunga, encore en Norvège

Décidément, niveau rochers, la Norvège est bien lotie. Depuis cette avancée au-dessus des fjords, on obtient une vue à 180 degrés sur les paysages glaciaires de la Norvège. Il faut quand même se fader 12 heures de marche pour monter tout là-haut et s’offrir le luxe d’une photo façon aventurier du bout du monde.

6. Le site de Devils Marbles, en Australie

Le site de Devils Marbles, les marbres du diable, pour faire simple, est situé au nord de l’Australie. On y trouve des dizaines de roches de granit rondes, qui donnent au paysage un côté assez lunaire. Ces roches sont sacrées pour les Aborigènes.

7. Le Balanced Rock, aux Etats-Unis

Situé dans le parc national des Arches, au beau milieu de l’Utah, le Balanced rock est une attraction touristique incontournable de l’Ouest américain. La colonne de 39 mètres a l’air prête à s’effondrer, mais non : elle ne s’effondre pas. Là encore, le paysage a un côté colonie galactique. Plutôt beau.

Crédits photo (creative commons) : Jean-Christophe BENOIST

8. Le Chiricahua National Monument, en Arizona

Hudus et grottos dans ce parc national américain où les roches ont été formées par l’activité volcanique. Des formes complètement dingues qui donnent l’impression que la montagne est en ordre de marche pour une bataille épique – alors qu’en fait c’est pas vrai, elle ne va pas faire la guerre.

9. Kummakivi, en Finlande

Et si on jouait à superposer deux énormes pierres ? Et si ensuite on faisait en sorte qu’elles ne tombent pas ? Bah c’est ce à quoi la nature a joué en Finlande et elle a plutôt réussi son coup. La roche supérieure a été déposée là par la fonte des glaces. Et voilà le travail.

10. Les cheminées magiques, en Turquie

De drôles de formations coniques en Cappadoce. Les cheminées sont en réalité le résidu basaltique d’une activité volcanique éteinte depuis des millions d’années. L’érosion a fait le reste

On a aussi un top des meilleurs cailloux, si vous êtes des passionnés.

Sources : Lonely Planet, BBC