Qu’on vive à Paris ou qu’on y ait été de passage pour une courte durée, on a généralement eu l’occasion de mettre les pieds dans un café parisien. Or s’ils ne sont pas tous logés à la même enseigne, 98 % des cafés typiques devraient être reconnaissables à cette liste de points accusateurs.

1. Le serveur qui ne prend pas la carte en dessous de 20 €

Et c’est con parce que tu avais juste pris un verre et tu n’as pas de monnaie et le distributeur le plus proche est à deux stations de métro. Alors comment faire ? Eh bien il n’y a qu’une seule solution, soit tu laisses 15 euros de pourboire, soit tu seras obligé.e de consommer un steak frites pas frais à 24 € pour avoir le privilège rarement égalé de pouvoir utiliser ta CB.

Source photo : Giphy

2. Le serveur qui ne prend pas la carte DU TOUT

AH. Alors ça c’est con. Si le pote qui t’accompagne est sympa, il devrait être en mesure d’avancer la tune mais personnellement je préconise pour ce genre de situation une tentative de ne pas payer DU TOUT.

3. On accepte les tickets restaurants sous certaines conditions

« Ah oui bien sûr, on prend les tickets restaurants, vous pensez bien ! Mais seulement le mardi et le jeudi de 16h à 18h et on ne prend que les tickets 2019. Oui je sais c’est un peu tôt mais vous comprenez, sinon on a des problèmes dans nos comptes. » BÂTARD.

4. Quand on te refuse un café à 17h parce que "la machine n'est plus opérationnelle"

Ou parce qu’on l’a lavé et qu’une machine à café nettoyée et récurée nécessite tellement d’énergie qu’on ne peut pas décemment la réutiliser. Déso, c’est mort mon frère. A la place tu peux prendre un thé (soit un sachet à 6 € dans un bol d’eau du robinet vaguement chaude).

Source photo : Giphy

5. Devoir raquer pour aller aux toilettes

50 centimes pour accéder au magnifique panthéon de la chiasse de pilier de bar, c’est un petit bonheur qui n’a pas de prix (enfin si, 50 centimes du coup). Si le serveur est honnête, normalement tu as le droit à un jeton si tu consommes. OUF le respect n’est pas complètement mort.

6. Le décalage horaire perpétuel sur la question du happy hour

« Non les happy hour c’est à partir de 19h et là il est 18h57… » ou à l’inverse « ah vous pensiez que les 8 pintes étaient en happy hour ? ah mais nan désolée mais vous les avez commandé 4 minutes après la fin du happy hour, ça fera donc 92 € (oui pour les frais de dossier) ».

7. L'inflexibilité spatiale

« Non on peut pas vous rajouter une chaise sinon ça gêne le passage ». Alors que tu es sur un trottoir de huit mètres de large et que non ça gène pas le passage, c’est juste une manière de te rabaisser au niveau de bouse et de te montrer c’est qui qui c’est le patron.

Source photo : Giphy

8. L'obligation un peu abusive de consommation

« Non vous ne pouvez pas être que trois personnes sur quatre à consommer. » dit le serveur sans aucune forme d’empathie pour ta pote enceinte qui veut pas boire d’alcool et qui veut pas un coca à 17 euros.

9. Quand le serveur abuse : "Non vous ne pouvez pas être 3 à cette table de 2"

Finalement toi tu penses bien faire, tu fais gagner de la place, c’est une forme d’économie d’espace pour la brasserie, alors que toi tu est assis comme une merde, ça devrait faire plaisir. Mais en fait non, parce que la troisième personne bloque le passage (cf. point 7) et que c’est mieux si elle reste debout.

10. Quand le serveur abuse GRAVE : "Non vous ne pouvez pas être 2 à cette table de 4"

Si l’option d’avant est inenvisageable, celle-ci l’est d’autant plus. Dans un café parisien il y a une place pour chaque personne et une personne pour chaque place, ni plus ni moins, bien au contraire.

Source photo : Giphy

11. Il y a beau avoir de la place partout, on te propose plutôt d'aller au fond là bas près des chiottes

Parce que si tu n’imposes pas ton choix d’être là où tu le souhaites c’est le serveur qui dictera sa loi. Et là t’es foutu. Tu sais que tu auras une place de merde.

12. Les chiottes repeintes à la pisse

Pas de le temps de passer un coup de poliche là dedans, déso.

13. Le serveur qui part avec ton fric et qui ne revient jamais pour te rendre la monnaie

Et qui te juge quand tu viens réclamer ton dû parce que c’était quand même plus généreux de laisser 12 balles de pourboire pour un café et un croissant.

14. Le serveur qui t’accueille avec un "Je suis à vous dans un instant" et qui ne revient jamais

Et tu finis mort desséché des années plus tard dans l’attente désespérée de commander ton expresso.

Source photo : Giphy

DÉNONCIATION !