Dans le mystérieux monde du caca, il y a un paquet de trucs surprenants qui se passent. Par exemple saviez vous qu’on peut vomir du caca par la bouche ? Eh bien voilà. Maintenant vous savez. Et je pense que vous en sortez plus grandis. Mais qu’en est-il de l’utilité du caca ? Nous nous sommes ainsi penchés minutieusement sur le caca animalier et ses multiples vertus.

1. Les baleines

Les animaux marins sont vraiment dégueulasses parce qu’ils chient dans les océans, trop relou parce que ça crade nos déchets en plastique. Ils n’ont vraiment aucun respect. EH BIEN FIGUREZ-VOUS qu’en fait le caca des animaux marins est UTILE ! Et tout particulièrement celui des baleines. Une étude de Frontiers in Ecology and the Environment a ainsi montré que le caca de baleine nourrissait le plancton qui neutralise le carbone.

2. Les poissons perroquets

Encore des poiscailles qui chient dans l’océan sans aucun respect pour l’humain. Ça me dégoûte bordel. Bon, il se trouve que le caca de ces poissons-là constitue en grande partie le sable blanc des plages des Caraïbes. C’est comme ça. Les poissons-perroquets bouffent du corail et chient du sable. Et personne ne leur dit rien. Honteux.

3. L'hippopotame

Si le pet de vache est un fléau pour la couche d’ozone, le caca d’hippo est lui une source d’oxygène non négligeable. En effet, la bestiole étant herbivore, elle ingurgite principalement des végétaux (40 kilos par jour, le gros cul). Or ces végétaux sont riches en nutriments et tout particulièrement en silicium qui se retrouve ainsi dans leurs matières fécales et donc dans les lacs et rivières. OR, ce silicium alimente une sorte d’algues (les diatomées) qui a l’agréable fonction de transformer de dioxyde de carbone en oxygène. SUPER NOUVELLE ! Sauf que non. Parce que les hippopotames disparaissent (leur population a diminué de 20 % en 1996 et 2004) donc pas ouf.

4. Le lapin

En soi, la merde de lapin n’est pas spécialement utile (déso les lapins, j’veux pas vous vexer…) sauf pour eux. En effet certaines de leurs crottes sont plus molles que d’autres, en gros ça veut dire qu’ils ont digéré sans avoir ingéré tous les nutriments et minéraux nécessaires à leur organisme et donc que ces petites crottes constitueront un met de qualité supérieure.

5. L'éléphant

Vous n’en croisez peut-être pas tous les quatre matins mais la bouse d’éléphant est formidable. Déjà de base on peut faire du papier avec (c’est en tout cas ce qu’une entreprise sri lankaise a commencé à faire), mais on peut aussi faire de la bière (une brasserie japonaise s’est emparée du concept qui consiste à fabriquer de la bière à partir d’excréments d’éléphants).

6. La civette asiatique

La civette asiatique n’est connue à peu près que pour une chose : ses merdes. Grâce à la qualité de ses excréments on produit un des cafés les plus rares et les plus chers sur la planète. Ceci s’explique par le fait que les civettes se nourrissent presque exclusivement de cerises de caféier. Or, le noyau des cerises se retrouve dans leurs excréments et leurs sucs gastriques donnent un arôme tout particulier au café qui en est extrait.

7. Le wombat qui utilise son caca pour faire des murailles

Ce petit animal australien nous étonnait déjà avec ses fèces de forme cubique (ce qui s’explique par l’élasticité de son intestin qui étire les formes de crottes et leur donne cet aspect carré) mais en plus ses petites crottes lui servent à marquer son territoire en faisant des petites murailles de cacas (il en pond une centaine chaque nuit donc autant dire qu’au niveau de la prod’, ça gère).

8. Le panda

L’animal qui détient la palme des animaux les plus mignons va enfin lutter contre ses apparences choupinesques. Son caca est devenu source d’intérêt depuis qu’une entreprise chinoise a développé des mouchoirs, du papier toilettes et des nappes à partir de sa matière fécale, trop mimi.

9. Les chauves-souris

Au delà du fait que le caca de chauve-souris soit un très bon engrais, leurs vieux cacas retrouvés et étudiés seraient surtout utile pour mieux comprendre les changements climatiques actuels et livreraient donc d’importants renseignements sur notre passé. C’est ce qu’a révélé une étude sur un caca de chauve-souris vieux de 1200 ans. Il avait oublié de tirer la chasse.

10. Des enfants de 6 à 8 ans

Ouiiiiiiiiii ça vaaaaaaaaaaaa je saiiiiiiiiiiiiiis, les enfants ne sont pas des animaux, okaaaaaaaaaay. Mais sachez tout de même qu’en Corée, un docteur au sens aigu de la découverte, Lee Chang Soo a mis au point un vin à partir de selles d’enfants (plus efficaces parce que moins odorantes que des selles d’adultes). Ça s’appelle le Ttongsul et j’avoue, j’ai pas envie de le boire.