Faire des accidents de Google Earth une oeuvre bourrée de sens, c’est le propre d’un artiste, en l’occurrence Clement Valla, qui a effectué ces captures dans le cadre de son projet « Poscards from Google Earth« . Le logiciel a certainement évolué depuis cette collection de photos, et a certainement également perdu un peu de sa poésie en collant davantage à la réalité et en évitant soigneusement de nous rappeler que dans la Matrice, tout est possible.

1.

2.

3.

4.

5.

6.

7.

8.

9.

10.

Source : Clement Valla via Booooooom