Le corps humain produit toutes sortes de trucs bizarres. Des fluides, des odeurs, des bruits (consentants ou non consentants). Eh bien figure-toi qu’il faut porter une certaine attention à certains de ces sons plus qu’à d’autres car ils peuvent être le signe d’un truc pas si anodin.

ATTENTION ATTENTION ALERTE ALERTE ALERTE : n’allez pas croire que vous allez mourir si vous entendez un de ces bruits, ce ne sont que des indices potentiels qui ne peuvent en aucun cas servir de diagnostic définitif. Parce que finalement, contrairement à ce qu’on pourrait croire, on n’est pas médecins (même si on a tiré un enseignement très riche de Doctor House).

1. Les poumons qui sifflent

Un sifflement anormal lors de l’inspiration et l’expiration peut être le symptôme de plusieurs choses : asthme, infection pulmonaire, lendemain de soirée où tu as fumé plus de trois paquets de cigarettes (généralement dans ce cas, c’est ton corps entier qui siffle). Bref, si le sifflement persiste, il semble pas totalement débile d’aller consulter ton médecin.

Source photo : Giphy

2. Les oreilles qui bourdonnent

Bourdonnement, battement ou sifflement, il n’est pas normal d’entendre ce genre de choses de manière continuelle (et pas juste après une exposition au bruit) dans une de ses oreilles. Attention, ce symptôme n’est pas valable si tu écoutes un bruit de bourdonnement sur une vidéo par exemple, parce que ça veut dire que le bourdonnement vient de la vidéo. EH OUAIS.

3. Le nez qui siffle alors que t'as même pas de rhume

Si ton nez siffle tout le temps c’est qu’il y a un truc qui bloque dans tes conduits nasaux (très probablement un peu plus qu’une simple crotte de nez) et qu’il faut aller explorer ceci chez ton médecin qui sera sans aucun doute ravi d’y mettre les doigts. Attention, ce signalement ne vaut pas bien sûr si ton nez siffle la Marseillaise.

Source photo : Giphy

4. Un genou qui craque (et ça fait mal)

Se craquer les doigts c’est pas grave ce sont juste des bulles d’air au niveau des articulations. En revanche, certains craquements dans certains endroits sont plus embêtants surtout s’ils sont récurrents et douloureux. Les genoux sont un bon exemple de craquement souvent douloureux et dans ce cas il faut consulter avant de finir sans genou. Parce que je sais pas si t’as déjà essayé de marcher sans genou mais c’est super galère.

5. La mâchoire qui craque sans raison

La mâchoire n’est pas censée craquer. Et pourtant la tienne craque tout le temps et tu as parfois du mal à l’ouvrir bien grand ? Si ça peut te rassurer, je suis personnellement touchée par ce tracas et je survis très bien, ça peut être lié à une hyperlaxie (une élasticité des muscles) mais ça peut aussi être un problème plus dysfonctionnel donc dans le doute parles-en à ton médecin ou, soyons fous, ton dentiste.

Source photo : Giphy

6. L'absence de gargouillements

Les gargouillis c’est chiant, ça fout la honte, c’est incontrôlable, mais en fait c’est plutôt bon signe d’en avoir. Ça veut dire que tes intestins font leur boulot. Ils sont même censés turbiner encore plus juste avant que tu manges (c’est pour ça que tu gargouilles quand tu as la dalle). L’absence de gargouillis peut donc être le signe d’une anomalie intestinale. C’est plus difficile à percevoir mais au moins la prochaine fois que tu voudras cacher ces sons intestinaux , dis-toi que tu es a priori en bonne santé de ce côté-là.

7. Les dents qui grincent

On parle aussi de bruxisme, un grincement que l’on produit normalement enfant pour repousser les dents de lait et qui est censé disparaître avec notre dentition définitive, pourtant beaucoup de gens ont les dents qui grincent. Ça peut être le symptôme de plusieurs choses, notamment le stress, mais c’est surtout pourri pour tes dents donc si tu commences à grincer régulièrement, cherche la source du problème avec ton doc (ça peut être lié au fait que tu as vu trop d’épisodes de GoT d’un coup).

Source photo : Giphy

8. La ronflette tapageuse

Il y a ronflette et ronflette. Le ronflement d’ivrogne par exemple se reconnaît à la bave encore teintée de vin rouge qui coule sur ton oreiller. De la même façon, un petit ronflement occasionnel qui n’empêche pas le voisin à l’autre bout de la rue de pioncer n’est pas bien grave. En revanche, un ronflement au volume anormalement élevé après des pauses silencieuses peut être un signe d’apnée du sommeil.

9. Éternuements compulsifs

Éternuer une fois de temps en temps, c’est pas grave c’est même plutôt agréable (surtout quand on n’a pas de mouchoirs et qu’on s’en met partout sur la main et qu’on étale la morve sur une poignée de porte et on attend caché dans un coin que quelque mette la main dessus avant de rire diaboliquement). Éternuer 27 fois d’affilée, c’est moins normal. Pollen ? Poils de chats ? C’est pas impossible que tu fasses une crise d’allergie.

Source photo : Giphy

10. Toux chronique

Tu tousses tout le temps sans te sentir malade ni avoir la gorge éreintée ? Il est bien possible que cette toux chronique soit un symptôme de reflux gastrique. Eh oui, c’est surprenant mais si tu as des reflux, ça peut t’irriter la gorge et se manifester par une toux, et c’est long avant qu’on ne s’en rende compte. Logique, on a plutôt tendance à croire qu’on se paye un cancer du poumon à force de tousser tout le temps alors qu’en fait non.

11. Avoir le hoquet beaucoup plus longtemps que d'habtiude

On parle de plus d’une journée de hoquet ininterrompu, et je pense pas que tu avais besoin de moi pour te douter qu’un hoquet de 48 heures c’est pas vraiment bon signe. Ça peut être un problème nerveux et il faut consulter très vite. De toute façon je ne vois pas qui au monde peut supporter un hoquet plus de 5 minutes sans se jeter par la fenêtre.

12. Le pet de fouffe inopiné

Si on est un homme, c’est très grave. Si on est une femme, ça peut être un problème quand ces pets vaginaux surviennent en dehors de rapports sexuels, et pire encore, s’ils sentent mauvais comme un pet normal. Ça peut être le symptôme d’une fistule recto-vaginale, ce qui veut dire en termes régressifs qu’il y a du caca qui passe dans la zézétte. Et c’est dégueu.

Source photo : Giphy

Je rappelle qu’on n’est pas médecins donc commence pas à envisager la mort si tu connais un de ces symptômes, il s’agit juste d’être attentifs aux alertes de ton corps et pas de te créer un stress inutile.

Source :

Health

Plus saine la vie