chinois
Crédits photo (creative commons) : Staff Sgt. D. Myles Cullen

Le Président chinois Xi Jinping est en tournée européenne et débarque dans nos contrées avec le statut de nouveau maître du monde. Représentant un pays qui a pris la bonne habitude de renflouer nos entreprises mal en point et d'acheter à prix d'or toutes sortes de trucs, des vignobles bordelais aux bars-tabacs parisiens, il va falloir ne pas froisser le bonhomme. On dit "Ni Hao", voire "Nin Hao", on est poli, et on ne fait pas de grosses boulettes dans ce genre là :

  1. Lui expliquer le fonctionnement d'une fourchette au dîner officiel
    "Désolé, on n'avait plus de baguettes, donc faites attention, les fourchettes ont des bouts pointus. Vous voulez que je vous coupe votre viande?"
  2. L'emmener voir un spectacle de stand-up
    Car c'est apparemment obligatoire à Paris : tout spectacle de stand-up doit contenir une vanne sur les Chinois, quand ce n'est pas une imitation. Inutile également de lui offrir un DVD de Michel Leeb.

    leeb2
    Crédits photo (creative commons) : Mon PrinCe CyCLoPe
  3. Lui parler du Tibet, des Droits de l'Homme, des manifestations à Taiwan, de la région du Xinjiang, des attentats à Kunming, des conditions de travail à Foxconn, des récents scandales sanitaires en Chine et de tout autre sujet qui fâche (ouais, y'en a plein)
    Il ne reste pas grand-chose, mais vous pouvez lui dire que les JO de 2008 étaient vraiment super.
  4. Inviter Édith Cresson à diner
    Même si son bon mot sur les Japonais, "les fourmis jaunes", pourrait faire marrer Xi, un dérapage est vite arrivé avec une dame de 80 ans, autant éviter l'incident diplomatique.
  5. Lui dire que Robert Ménard est arrivé en tête aux Municipales à Béziers
    Soyons clairs : le fait que Ménard soit proche du FN, Xi Jinping s'en fout. Mais il le connait, Ménard a même une page wikipedia en Chinois (ce ne sont pas Laurent Delahousse ou Bernard de La Villardière qui peuvent en dire autant) et ce qu'il sait de l'ancien secrétaire de Reporters Sans Frontière, c'est qu'il lui a mis un beau bordel pendant le voyage de la flamme olympique en 2008. Un mec qui fait des anneaux olympiques avec des menottes qui pourrait être élu de la République, ça pourrait tendre un peu l'ambiance à l’Élysée.
  6. Lui demander si il peut jeter un œil à votre iPad, pas moyen d'accéder à iTunes depuis la mise à jour
    Même si ils ont été construits chez lui, il n'est pas venu là pour réparer vos appareils électroniques (mais il pourrait le faire, facile).
  7. Accepter des pandas
    Ils font ça les Chinois : ils vous filent des pandas. Sauf que c'est le cadeau empoisonné par excellence : ils ont des noms à la con (Pang Pang, Zhu Zhu ou Huan Huan...), ils bouffent comme 15 et ils sont infoutus de se reproduire. Et le jour où ils meurent, l'info fait le tour de la Chine : "Les Français ont buté les pandas qu'on leur a offerts!". Gardez vos pandas, et filez-nous plutôt des raviolis aux crevettes, on sera très content.
  8. Mettre tous les Asiatiques dans le même sac
    Lui faire bouffer des nems arrosés de saké, s'excuser parce que vous n'avez pas pu faire du rôti de chien, lui dire que vous adorez les mangas et Gangnam Style ou inviter Jean-Vincent Placé pour assurer la traduction, c'est l'incident assuré. Et pourtant, Dieu sait que Jean-Vincent Placé est un garçon charmant.
  9. Mettre un fond sonore avec la musique de la pub Obao
    D'abord parce que c'est japonais. Et surtout parce que c'est chiant.
  10. En faire trop
    "Bonjour Honorable M. Xi, le misérable ver de terre que je suis ne mérite pas que votre grandeur visite mon humble demeure..." On avait déjà reçu Kadhafi comme ça, ça ne nous a pas rendu service...

Et vous, vous savez recevoir les Chinois ?