Là tout de suite tu te dis : « Bouddha, c’était pas le petit chauve rondouillard avec des boules d’oreilles qui s’habillait avec un drap ? » En pile dans le mille ! Eh bien figure-toi que ce type (même si en réalité, ils étaient plusieurs, on t’expliquera plus tard) est une star mondiale et que de nombreuses statues lui rendent hommage dans le monde (oui un peu comme au Musée Grévin, mais en mieux). Top 10 des Bouddhas qui valent franchement le coup d’œil.

1. Le Bouddha des Bouddhas Ushiku Daibutsu (Japon)

Cette statue de Bouddha culmine à plus de 100 mètres de haut, soit la troisième performance mondiale depuis bouddha donc. Pas mal, mais les Japonais auraient pu faire un effort surtout que sa construction date de 1993, longtemps après toutes les autres. Pour votre culture bouddhique, sachez que cette statue représente le Bouddha Amitabha, considéré comme le boss de la Terre Pure, également appelée Nirvana, d’où son blase de « Bouddha des Bouddhas ».

2. Le Grand Bouddha assis de Leshan (Chine)

Assis, le gaillard mesure 71 mètres de haut et 28 mètres de large, autant dire – comme le rappelait justement ma grand-mère – qu’il vaut mieux l’avoir en photo qu’à table. Cette statue monumentale aurait été taillée dans la falaise entre 713 et 803 après le petit. Un projet fou imaginé par un Moine Bouddhiste pour protéger les marins qui navigaient sur les 3 rivières du coin. Faute de financement, il s’arracha les yeux de dépit et termina sa vie reclus dans une grotte. Le projet ne reprit que 70 ans plus tard.

3. Le Bouddha couché (Bangkok)

Cette statue de 46 mètre de long se trouve dans le temple Wat Pho de Bangkok. Elle représenterait Bouddha à son arrivée au Nirvana, lorsqu’il avait fait le tour de toutes ses réincarnations. Et visiblement, il avait l’air assez content de lui si on tient compte de sa position allongée qui ressemble à la tienne l’été sur ta serviette de plage. Seule différence, lui est recouvert de feuilles d’or, pendant que toi, tu te tartines avec du monoï.

" cc="1" url="https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Tha%C3%AFlande_-_Bangkok_-_Bouddha_couch%C3%A9_(13264418405).jpg#/media/File:Tha%C3%AFlande_-_Bangkok_-_Bouddha_couch%C3%A9_(13264418405).jpg"]

4. Le Gal Vihariya de Polonnâruvâ (Sri Lanka)

Contrairement aux 3 Bouddhas précédents, ceux-ci (ils sont 3) sont d’inspiration Indienne, ce qui ne vous avait évidemment pas échappé. On a donc ici affaire à 3 Bouddhas pour le prix d’un, tous directement gravés dans la roche. Le premier est en position assise de méditation, le second debout avec les bras repliés sur sa poitrine (genre videur de nightclub) et le troisième, allongé pour entrer tranquilou au Nirvana.

5. Les Bouddhas de Borobudur (Indonésie)

Le site de Borobudur est surtout connu pour ses cloches en pierre, mais c’est un peu vite oublier la présence de centaines de statues de Bouddha en position de méditation. La plupart se trouve dans des alcôves, mais d’autres, plus imposantes donnent l’impression de sortir directement des cloches, comme des Kinder Surprise. Il ne se foutait pas de la gueule de leurs clients à l’époque Ferrero !

6. Le Bouddha immergé de Jiangxi (Chine)

En décembre 2016, d’important travaux sur le barrage hydraulique de Hongmen ont fait baisser le niveau de l’eau d’une dizaine de mètres, laissant apparaître une tête de Bouddha taillée dans la pierre aux alentours du XIVème siècle. Le monument datant du XIVè siècle venait de passer 56 ans sous l’eau après avoir été englouti lors de la construction en 1960 du barrage. Jacques Mayol peut aller se rhabiller.

7. La tête de Bouddha d’Ayutthaya (Thaïlande)

Située dans l’ancienne capitale Thaïlandaise d’Ayutthaya au nord de Bangkok, cette tête de Bouddha a littéralement pris racine aux pieds d’un arbre. Personne ne sait trop comment elle est arrivée là (certains parlent d’un voleur qui aurait fait la moitié du job), ni où se trouve le reste de son corps, mais une chose est sûre, ça fait de très jolies photos.

8. Le grand Bouddha en bronze de Kamakura (Japon)

Construite en 1252, cette statue fut d’abord installée au sec dans un temple, mais les nombreux typhons finirent par convaincre ses responsables de la laisser à l’air libre. Et ça date, puisque ce Bouddha de bronze prend l’air depuis 1495. S’il est encore en bon état, son intérieur (qui se visite) est recouvert de graffitis laissés par les nombreux égocentriques de passage.

9. Le Bouddha caché de Guiyang (Chine)

Vous vous souvenez de ce moine qui entreprit la construction d’une statue géante de Bouddha à Leshan ? Mais si, celui qui se creva les yeux faute d’avoir pu financer son projet ? Eh bien, son maître, un certain Hai Nang, a lui aussi pas mal galéré de son côté pour achever son œuvre : un Bouddha géant gravé dans la falaise. Le vieil homme mourut sans personne pour prendre le relais, laissant la végétation recouvrir totalement sa statue de 50 mètres de haut. 1200 ans plus tard (2017), des villageois la redécouvrir par hasard. Et aux dernières nouvelles, il s’agirait de la plus grande statue de Bouddha au monde, bâtie avant le XXème siècle.

Crédits photo : Vision times

10. Le petit Bouddha de Bâmiyân (Afghanistan)

Détruite à coups d’explosifs en 2001 par les Talibans, la statue colossale du Petit Bouddha de Bâmiyan va être restaurée. Cette œuvre de plus de 38 mètres de hauteur datant du IIIème siècle était l’un des plus anciens monuments représentant Bouddha en Asie. Son dynamitage par les Talibans était intervenu malgré les pressions de la Communauté Internationale ; The Metropolitan Museum Of Art avait même proposé à ces fous furieux de leur racheter le Petit et le Grand Bouddha (54 mètres, lui aussi détruit). En vain.

On ne sait pas pour toi, mais ce top nous a fait un bien fou.

Source : Stylishandtrendy