Il parait que les concours de mini-miss en France sont interdits. Mais quelques irréductibles continuent à organiser ces trucs en profitant d’un petit vide juridique alors que franchement, dans le genre événement glauque, on tient un vrai gagnant.

1. Bonjour les complexes

Les gamines auront tout le temps de se trouver des complexes et de se comparer aux autres filles en se trouvant plus ou moins bien. Pas la peine de les foutre dans le bain dès l’enfance, et allez, niquons les complexes, merde.

2. Bonjour les thérapies futures

Des psychiatres ont alerté les autorités publiques quant à l’hypersexualisation des gamines inscrites dans ses concours. Cest pas un peu tôt pour entendre un jury (d’adultes en plus) dire qui est la plus jolie des gamines ? Non franchement, passez à autre chose.

3. Faut arrêter de transférer ses propres rêves sur des mômes

C’est pas parce que tu as loupé le concours de Miss Auvergne en 1998 que tu dois te rattraper en inscrivant ta môme. Et l’argument « nan mais c’est ma fille qui a voulu participer » n’est absolument pas valable, déso pas déso.

4. Franchement, quitte à le faire, faites-le avec goût

Heureusement, le maquillage et les talons hauts sont interdits dans ces concours, contrairement aux Etats-Unis où ils sont en roue libre sur le mauvais gout, mais c’est pas une raison pour se rattraper avec des tenues toutes plus dégueulasses les unes que les autres, un peu de bon gout bordel.

5. Les cours de poney, c’est bien aussi, non ?

Si tu cherches une activité pour ta môme, je peux t’en faire un Top 60 sans problème, et aucun item n’inclura qu’elle se déguise pour être élue par un jury comme la petite fille la plus jolie de France, ou la plus moche, dans le cas où elle perd.

6. Tout ça pour gagner une corbeille de fruits

Si encore c’était pour gagner un prix vraiment intéressant, gratifiant ou encourageant.. Mais non, c’est pour gagner des lots de merde, et une couronne en plastoc, le tout devant des parents émus aux larmes. Pathétique.

7. Y’a mieux pour stimuler les envies de compèt’

Genre les concours d’orthographe, les compèt’ de foot, de danse.. C’est pas ce qui manque.

8. C’est mignon de se déguiser avec une robe de princesse, mais faut peut-être pas abuser, non ?

Genre le faire dans son salon, à un anniversaire de copines ou au carnaval, c’est suffisant pour exprimer son désir d’être une princesse dans la robe de la Reine des Neiges. Pas besoin de passer un concours.

9. Si t’as un doute, regarde « Little Miss Sunshine»

Avec humour et poésie, ça donne un bon exemple des dégâts que peuvent faire ce genre de concours sur des gamines et les ravages sur leur estime personnel.

Allez les parents, buvez une tisane, lâchez-vous dans les commentaires en essayant de trouver tous les arguments justifiants votre envie d’inscrire votre gamine à ce genre de concours, et n’hésitez pas à trouver le numéro d’un psy. Bisous !