Non mais quel prénom à la con, « Manon » (ouais en plus ça rime, c’est fou). Puisque vous vous acharnez, vous les parents, depuis des années, à appeler vos filles avec ce prénom de merde, on va vous dire un peu pourquoi il faudrait tout de suite arrêter et penser plutôt à l’avenir de votre progéniture. C’est pas avec un prénom comme ça qu’elle va dominer le monde, j’vous le dis tout de suite.

1. Tout le monde l’appellera Marion

Faut pas trop en demander aux gens hein, pour la majorité ils sont complètement cons. Du coup, tout le monde l’appellera « Marion» au lieu de « Manon », parce que c’est visiblement hyper compliqué de ne pas confondre deux prénoms qui se ressemblent un peu. Elle passera donc sa vie à lutter et à préciser constamment à ses interlocuteurs qu’elle s’appelle pas Marion putain.

2. Manon des Sources, cette référence de merde

A chaque fois qu’elle dira s’appeler « Manon », il y aura toujours un connard pour lui dire « haha, comme Manon des Sources ? Et elle est où ton eau ? » Dans ton cul, ça te convient comme réponse ? Non Franchement, évitez-lui ça, ça rend agressif.

3. Gainsbourg en a fait une chanson

Où il dit à une certaine Manon à quel point « il hait, tout ce qu’elle est ». Sympa dis donc, merci pour la dédicace Serge, mais va replier tes oreilles sur elles-mêmes ailleurs, si tu le veux bien.

Source photo : Giphy

4. Manon, Ma-oui, qu’est ce qu’on se marre

Ah ça, c’est la blague préférée des connards. Rapport au fait que dans « Manon », il y a « Non » (Merci Captain Obvious). Du coup, pourquoi pas « Ma-oui », « Ma-peut-être », « Ma-je-sais-pas », « Ma-j’ai-pas-encore-décidé », etc, déclinable à l’infini.

5. Manon Lescaut, pas la plus fun du monde

Merci l’Abbé Prévost d’avoir crée une personnalité des plus aimables dans votre bouquin et de l’avoir appelée Manon, non vraiment merci, fallait pas. Entre une meuf qui s’occupe des chèvres et qui planque une source, et une autre qui se prend pour la reine des putes, on est bien, c’est cool.

6. Manon, ce prénom de tepu

Pour faire un peu d’histoire, tu apprendras que « Manon » était le nom commun donné aux filles de joie (pour ne pas dire tepu) au XVIII ème siècle. C’est d’ailleurs pour ça que l’Abbé Prévost filera ce prénom à son personnage de tepu dans son bouquin.

7. Ça rime avec mignon

Alors que ça ne l’est pas, très clairement.

Source photo : Giphy

8. En 1995, c’était le prénom le plus donné

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé en 1995 pour que tous les parents aient tous la même idée en même temps, mais dites-vous que c’est à cause de vous que la France entière est beaucoup trop envahie de Manon qui regrettent toutes leur prénom.

9. Y’a pas de diminutif

« Mama », « Nonnon » « Nonma » pour se la jouer en verlan, non franchement ça fait pitié quoi.

10. On ne connait jamais la date de sa fête

Y’a la team qui dit « 15 aout » pour Marie/Myriam, et la team « 22 Juillet » pour Marie-Madeleine (tiens, encore une tepu, décidément). Du coup, vu qu’on ne sait pas trop d’où vient ce prénom, on est incapable de le fêter sans se planter, et ça fout la merde dans le pays. C’est ça que tu veux ? Foutre ton pays à feu et à sang ? Bah bravo.

Tout aurait été beaucoup plus simple si tu l’avais appelée Marion dès le départ hein.