Dans la vie, il y a ceux qui ont besoin de tout bien préparer à l’avance et il y a ceux, comme vous, qui préférent tout faire à l’arrache. Et pour une fois, on a envie de vous dire bien joué. En matière de voyage, l’improvisation affiche en effet pas mal d’avantages.

1. Ca coûte moins cher évidemment

Enfin pas toujours, mais le concept d’attendre le dernier moment pour obtenir les meilleurs tarifs fonctionne plutôt pas mal, à condition de rester souple sur la destination, les dates (vive les départs en semaine), les aéroports (départ uniquement de province, ou l’inverse). Si vous avez une idée précise du voyage que vous souhaitez faire, et que vous êtes allergique aux formules all-inclusive, mieux vaut vous y prendre à l’avance. Les prix augmentent souvent au fur et à mesure que le nombre de places disponibles baisse. Logique.

2. Ca permet de changer ses plans en fonction de la météo

On a tous vécu le traumatisme de vacances gâchées à cause d’une météo pourrie. Le pire, c’est qu’on le sait longtemps avant de partir, et qu’on a le temps d’angoisser à chaque fois qu’on rafraîchit la page des prévisions météorologiques (c’est à dire toutes les 20 minutes) dans l’espoir d’un miracle. A l’inverse, choisir sa destination au dernier moment, c’est aller chercher le soleil où il est, et non là où il était censé être. Mine de rien, ça peut carrément vous sauver votre voyage… et votre moral.

Source photo : Giphy

3. Ca laisse de la place à l’imprévu une fois sur place

Si pour vous les voyages sont synonymes de découvertes et sont une manière de sortir de votre train-train quotidien, partir au dernier moment est une bonne façon de préserver la part d’imprévu nécessaire à la réussite de votre expérience à venir. Comme l’a dit un jour Antoine de Maximy – grand philosophe aux chemises rouges – le plus dur dans un voyage, c’est arriver à se perdre, pour mieux se découvrir soi-même et les autres. (ndr. Citation librement adaptée hein)

Source photo : Giphy

4. Ca donne un petit côté aventurier

Lorsque vos collègues, ami(e)s de comptoir, d’amphi, de cafétéria ou d’ailleurs vous demanderont si vous êtes prêt à partir en voyage, ils ne s’attendent certainement pas à ce que vous leur répondiez « Ça va, j’ai le temps, je ne pars que demain ! » Ouais parce que le baroudeur de service, c’est bibi et qu’il n’y a pas de raison que vous planifiez votre voyage à l’avance, alors que vous faites tout à l’arrache le reste de l’année.

Source photo : Giphy

5. Ca permet de partir (vraiment) seul...

Partir à l’arrache reste le meilleur moyen (avec ne pas partir du tout) de voyager sans qu’un(e) pote tente de s’incruster. Et si ce parasite vous propose de vous retrouver au bout du monde, même punition : vous n’avez aucune idée de l’endroit où vous vous trouverez dans les prochaines semaines, mais certainement pas là où vous risqueriez de le croiser.

Source photo : Giphy

6. … Ou de faire une surprise à sa moitié

« Fais tes valises chéri(e), je t’emmène en voyage. Ne t’inquiète pas pour ton patron, je l’ai prévenu et tes collègues se sont organisés pour tout gérer en ton absence ». Certes, cette scène n’existe pas dans la vraie vie, ou alors, on n’est pas (encore) tombé sur les bonnes personnes. Reste qu’un voyage surprise organisé par son alter-ego, est sans doute la plus belle preuve d’amour (avec un iPhone X) qu’on puisse recevoir.

Source photo : Giphy

7. Ca permet de mettre les voiles quand on en a vraiment besoin

Si on y réfléchit bien, poser ses congés 6 mois à l’avance, n’a pas de sens. Si ça se trouve, ça tombera pile au moment où il se passera plein de trucs cool dans notre vie, qu’on aura rencontré un nouveau mec ou copine, voire les deux, et qu’on devra lui expliquer que « non, ce voyage de 3 semaines en Asie ne change rien à notre histoire ». Si la vie était vraiment bien fichue, elle nous laisserait prendre nos vacances quand on le souhaite, sans s’y prendre des mois à l’avance.

Source photo : Giphy

8. Parce que vous avez toujours un mal fou à vous décider

Jul ou Black M ? McDo ou pizza ? Arriver en retard le matin, ou partir en avance le soir ? Pour vous, choisir, c’est toujours un crève cœur, y compris pour les vacances. Et comme vous savez que vous n’arriverez jamais à vous décider entre telle ou telle destination, vous le faites au dernier moment, à l’arrache, voire limite à l’aéroport, en choisissant à plouf plouf, la porte d’embarquement qui vous enverra à l’autre bout du monde… ou pas.

Source photo : Giphy

9. Ca vous laisse le temps de ne plus être dans le rouge

Et ce ne sont pas des choses qui s’anticipent longtemps à l’avance. Du moins, ça ne fait pas partie de vos supers pouvoirs. Réserver des vacances quand on est dans le rouge, ça ne se fait pas. Il faut juste attendre pile le moment où votre compte en banque est créditeur de quelques dizaines d’euros, pour réserver votre billet. Sans oublier de couper son téléphone portable pour éviter d’être harcelé par notre banquier pendant les vacances.

Source photo : Giphy

10. Parce qu’avec tout ce qui se passe dans le monde ma p'tite dame

C’est vrai quoi ? Il suffit de regarder BFM TV en boucle (#pléonasme) pour constater qu’on est à l’abri nulle part. Quand ce ne sont pas les cyclones, les incendies ou les éruptions volcaniques, ce sont des dégénérés qui transforment nos plans vacances, en zones de guerre. Mieux vaut attendre le dernier flash info, avant de décider où partir pour nos prochaines vacances, qui débutent ce soir.

Source photo : Giphy

Vive les vacances où rien n’est prévu… Le meilleur moyen de ne pas être déçu.