Le bureau est généralement un lieu dédié au travail. Mais rien ne t’empêche de transformer l’expérience en véritable communion immersive où chacun remplit sa part et son verre à grands renforts de « trinquons ! ». Boire avec ses collègues, c’est mieux que boire seul et aussi bien que boire avec ses amis, puisqu’au final, tu passes plus de temps dans ta vie avec tes collègues qu’avec tes amis. Or, passer beaucoup de temps ivre, c’est bien. Même si, rappelons-le, il ne faut pas boire, c’est dangereux, c’est nul et ça efface des souvenirs gênants.

1. Le lendemain, tout le monde est dans le même état

Ce qui évite de devoir mâcher des Mentos en buvant du café pour essayer de ne pas divulguer ta gueule de bois. Ah et, d’ailleurs, quand tu fais ça, tout le monde sait que tu as la gueule de bois parce que tu pues la tise (et l’after shave, mais ça ne masque pas).

2. C'est une bonne manière de couler ta boîte

30 personnes en gueule de bois, ce sont 30 personnes qui perdent 95 % de leur productivité. Une boîte qui perd 95 % de la productivité de ses forces vives, c’est une boîte qui est amenée à couler. Tu es anticapitaliste ? Bah c’est parfait, tu peux couler ta boîte de l’intérieur sans te fouler, juste en puant la vinasse à plusieurs.

Source photo : Giphy

3. C'est l'occasion de transformer tes collègues en amis

Or, l’amitié, c’est un beau et noble sentiment, quelque chose qui nous élève et nous rend plus fort, car ensemble tout devient possible, c’est bien connu et puis c’est aussi quelque chose qui te permet de dessiner des bites sur le front de gens sans te faire engueuler parce qu’on est plus que des collègues, on est des amis.

4. Après que tu auras vu le grand chef sous MD, il n'aura plus jamais la même autorité sur toi

Surtout après la tirade de trois heures comme quoi il est pas pd, mais quand même, si t’étais pas son employé, enfin tu vois, t’es une belle personne avant tout, une belle personne et puis moi je suis tellement bien BIEN là, heureux, ravi, je t’aime, je vous aime, attendez taisez-vous tous faut que je hurle que je vous aime !

5. Les amis c'est mainstream

Oui, c’est antinomique avec le point 3, mais les amis, tout le monde en a et tout le monde, quand il se prend une cuite, le fait avec ses amis ; alors que toi, tu sors du lot, tu te différencies, tu es toi-même et pas les autres et toi tu prends des cuites avec tes collègues, voilà, c’est dit, tu t’en fous, tu assumes, tu es toi-même. Et alcoolo.

6. Tu peux choper ta boss

Ce qui compliquera vos relations de travail mais les adoucira en même temps sur le principe d’un pacte de non-agression que l’on appelle aussi le malaise.

Source photo : Giphy

7. C'est une bonne façon d'entretenir ton alcoolisme

Entre deux murges avec des amis, tu peux te prendre une murge avec tes collègues pour entretenir le jeu de jambes. C’est important de ne pas perdre la main, parce qu’ensuite tu te retrouves dans une drôle de situation à Noël quand tout le monde est ivre à table sauf toi et que t’as beau faire, t’as beau essayer, tu n’y arrives plus. T’as pas envie de devenir le Gourcuff de la picole, merde !

8. C'est quand même plus sympa de faire ça avec eux que de travailler

Parce que travailler, c’est nul. Et le rendu ? Et le dossier ? Asap, steupl ! Les mails nuls, les discussions chiantes à la machine à café, on connaît, on connaît et c’est nul. Or, boire c’est sympa par contre et du coup c’est une activité plus plaisante, sur l’échelle du bonheur, que travailler. Voilà CQFD.

9. Tu peux le faire directement au bureau en toute gratuité

Et si tu gagnais des mille et des cents, ça se saurait.

Source photo : Giphy

10. 75 % des couple se rencontrent au bureau et 75 % des couples se forment ivres : coïncidence ?

Tu veux rencontrer des collègues chaudes dans la salle Zephyr ? Ouais, je me lance dans le PornAd.

Mais attention à pas trop boire, sinon on est obligé de se faire ramener par Sam, le mec qui a une drôle de tête.