Indy
Crédits photo : lastwordonnothing

On se rend compte trop souvent que la noble profession qu’est l’archéologie est victime de sa mauvaise pub. Non, on ne « fouille pas des dinosaures » et on ne déterre pas le St Graal tous les quatre matins avec des guêtres blanches et un chapeau colonial, en revanche nous sommes de très bons partis et on vous explique pourquoi.

1. Plus vous vieillissez, plus il/elle vous aime

C’est comme le bon vin. Un archéologue aime tout ce qui a 200 ans d’âge ou plus. Par conséquent, plus vous friperez, plus il développera pour vous une folle passion.

2. Il/elle a de gros bouquins

L’archéologue a une bibliothèque plein de bons gros bouquins qui feront de très bons projectiles en cas de dispute. Si vous vous disputez avec votre archéologue, nous vous recommandons la monographie de la grotte de Neuchâtel ou le catalogue illustré des amphores romaines. Ça a quand même plus de gueule que les pages jaunes.

3. Il/elle connaît toutes les répliques de Kaamelott

On croirait pas, mais c’est une qualité ! Si si ! Ça veut dire que dans une conversation avec des amis, il/elle aura toujours une réplique fine et spirituelle à placer, là comme ça, l’air de rien.

4. C'est un gros atout en cas de fin du monde

Grâce à ces longues heures passées à potasser les techniques de construction celtes, grecs, romaines, et la taille des silex, l’archéologue sait tout faire. Avec deux cailloux, il/elle fera du feu, avec quelques branches, un arc et des flèches, quelques rondins, un peu de corde, il/elle vous fera une magnifique cabane où passer la nuit.

5. L'archéologue est sexy

Forcément, passer tous ses étés à charrier des seaux et brouettes de terre, à piocher et pelleter, ça fait les muscles ! Vous me direz, quand on voit la bouffe et la bibine qu’on s’enfile par ailleurs, il vaut mieux éliminer.

6. Il/Elle vous fera voyager

Bon, principalement en Bretagne au mois de novembre pour bosser sur un chantier plein de gadoue, mais bon il n’est pas exclu qu’il soit un jour envoyé en Amérique du Sud.

7. L'archéologue a l'esprit ouvert

Si la variété doit s’appliquer à quelque chose, c’est bien au chantier de fouille. Du métaleu à l’amateur de Schubert, du fan du Seigneur des Anneaux au Star Trekeur fanatique, celui qui fait un chantier de fouille doit côtoyer tout ce beau monde pendant plus d’un mois. Du coup, il s’ouvre à tout et aime tout le monde. L’archéologue a un cœur gros comme ça.

8. Il/elle a le foie bien rodé

L’archéologie, c’est l’art d’être bourré comme un irlandais à la St Patrick le soir et d’être frais le lendemain à 7h pour être capable de distinguer de la terre grise claire et grise sombre. L’archéologue a donc développé une résistance naturelle à tout effet secondaire lié à l’alcool. Il saura vous suivre partout, jusqu’au bout de la nuit, tous les jours et ça c’est chouette.

9. L'archéologue a de la conversation

Quand certain(e)s se contentent de ronfler en vous bavant sur l’épaule, l’archéologue vous parlera céramique attique à figures noires après l’amour, et ça c’est rudement classe.

10. Rigueur et précision

En fouille, l’archéologue est précis, l’archéologue est patient, l’archéologue est minutieux. Et cela s’applique à tous types de fouille. Voilà, nous nous sommes compris.

Et sinon pas de méprise : l’archéologue et l’étudiant en histoire de l’art sont de choses TOTALEMENT différentes.


Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :