Les ados en été, c’est un peu comme les plantes vertes, on ne sait jamais trop quoi en faire. Dernière solution, les emmener avec vous en vacances (on parle des ados hein, pas des plantes…). Une idée qui, si on y réfléchit bien, présente pas mal d’avantages.

1. Parce qu’il est hors de question de le laisser tout seul à la maison

Vous aussi vous avez été jeunes dans une autre vie. Et à l’époque déjà, vous guettiez la moindre occasion pour vous débarrasser de vos parents pour profiter de l’appartement, ne serait-ce que pour une soirée. Et comme votre môme ressemble quand même pas mal à ses géniteurs, il est hors de question de le laisser sans surveillance retourner la baraque.

Source photo : Giphy

2. Parce que que c’est le fils à sa môman

Ça fait beau 16 ans que le cordon ombilical a été coupé, lui et vous êtes restés connectés. Enfin, surtout vous en fait. Pourtant, ça fait quelques mois maintenant que vous sentez qu’il tente maladroitement de prendre ses distances. Rien de tel que de bonnes vacances en famille pour ressouder les liens naturels !

Source photo : Giphy

3. Parce ce que c’est une formule all inclusive avec buffet à volonté à tous les repas

Et vu ce que ça bouffe un ado, mieux vaut prévoir large ! Au moins avec la formule buffet à volonté, vous savez dès le départ ce que ça va vous coûter. Sans parler du fait que vous ne passerez pas votre temps au supermarché ou devant le fourneau.

Source photo : Giphy

4. Parce que c’est l’âge où ça dragouille

Ce n’est pas parce que vous avez été précoce, que vous allez laisser votre ado flirter avec le ou la première venue. Avec le risque au passage qu’il ou elle se retrouve comme vous, 15 ans plus tard marié(e) avec son amour de vacances.

Source photo : Giphy

5. Parce que c’est son pire cauchemar

Ok, elle vous a fait vivre l’enfer pendant les 10 derniers mois avec sa crise d’adolescence et sa rébellion anti-capitaliste alors qu’elle vous fait les poches chaque semaine pour sortir avec sa tribu… Pour la peine, c’est camping avec toute la smala pendant trois semaines, histoire de lui donner une bonne raison de faire la gueule.

Source photo : Giphy

6. Parce qu’elle vous met en valeur

Au moins quand vous vous baladez avec elle en vacances, vous êtes sûr de ne pas passer inaperçue. Si votre fille attire la lumière et les regards, il y a des chances que vous en profitiez aussi un peu, avec, on ne sait jamais, des compliments bien désuets mais toujours bons à prendre comme : « c’est fou comme vous vous ressemblez, vous êtes sœurs c’est ça ? »

Source photo : Giphy

7. Parce que c’est le seul moyen pour vous de gagner les tournois en vacances

Ce petit con est assez balaise en sports. Avec lui dans votre équipe, c’est la garantie de bien figurer dans les tournois d’été, que ce soit en double de tennis, en beach volley, à la pétanque, ou même aux jeux apéros !

Source photo : Giphy

8. Parce que c’est le seul de la famille à baragouiner un peu l’anglais

Google trad’ c’est bien gentil, mais pas vraiment efficace pour se faire comprendre en vacances à l’étranger. Heureusement, votre ado et ses 5 années d’anglais et de cours particuliers sera là pour jouer les traducteurs. Pour une fois que c’est vous qui allez profiter de lui !

Source photo : Giphy

9. Parce que les chenils pour ado n’existent pas (encore)

Vous auriez rêvé de confier votre ado à un chenil le temps de vos vacances, mais il paraît que c’est mal vu. Et comme vous n’êtes pas du genre à l’abandonner sur une aire d’autoroute et que votre famille trouve toujours une excuse bidon pour refuser de l’accueillir, il ne vous reste plus qu’à l’emmener avec vous cet été. Chienne de vie !

Source photo : Giphy

10. Parce qu’il est plus populaire que vous sur les réseaux sociaux

Vous aussi vous avez le droit à une part de buzz. Pour gagner en popularité, vous avez négocié avec votre ado de l’emmener tous frais payés cet été en vacances à condition qu’il s’occupe de vos réseaux sociaux. Il se débrouille comme il veut, mais cette année, ce sera vous l’influenceuse parmi toutes vos copines.

Source photo : Giphy

Allez, bonnes vacances quand même !