Ici, pas de Photoshop, juste un bon pot de peinture (ouais, ou maquillage, si vous préférez, c'est vrai que la peinture ça peut donner des boutons) pour incruster ces modèles dans le paysage. Johannes Stötter réussit l'exploit de camoufler ses modèles dans n'importe quel environnement. Un bon coup de pinceau, c'est ce que détient la championne de bodypainting (oui, la discipline existe), une pipette Photoshop dans l’œil, elle arrive à merveille à fondre l'humain dans l'arrière-plan.


  1. 5_johannes_stoetter_double_bass_10_fs_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  2. 12_johannes-stoetter_rock-tree_10_1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  3. 14_johannes_stoetter_winebar_10_fs_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  4. ananas-5_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  5. annual_rings_fs_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  6. blue-stones_1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  7. braking_soil_-_kopie_fs_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  8. braking-rock_1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  9. cutten_trees_fs_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  10. dsc04542_fs_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  11. gaia_1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  12. herbst-l_1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  13. melone-k-1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  14. platane_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  15. serpentin-6_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  16. spring_1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  17. stonebeach-step8_1_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

  18. teppich_fs_resultat
    Crédits photo : Johannes Stötter

Alors, elle vous a plu cette partie de cache-cache ?

Source: Johannes Stötter