On vous avait parlé il y a peu des meilleures destinations de voyage durant le confinement, et oui, ce n’est pas parce qu’on reste chez soi qu’il ne faut réinventer son espace de vie pour avoir l’impression de voyager alors qu’on a juste descendu les poubelles. Et puis à force de confinement, on va tous finir par devenir gras… et à y prendre goût. Pour s’éviter de trop charger la mule, on vous propose quelques idées de randos casanières pour redécouvrir toute la richesse de votre intérieur.

1. La rando canapé – frigo

Quitte à lever vos miches incrustées depuis des heures dans le canapé, autant que ce soit pour la bonne cause. Enfilez vos chaussons de marche et en avant pour le périple destination votre frigo. Un ravitaillement est normalement prévu sur place et vous pourrez même pousser jusqu’au glacier situé un peu plus haut, histoire de ramener de quoi rafraîchir l’apéro.

Source photo : Giphy

2. L’excursion sur le balcon

Plutôt que de tourner en rond dans votre appart, pourquoi ne pas le faire au grand air sur votre balcon. Certes ce n’est pas un GR ni une piste d’athlé, mais ca reste un super spot pour une balade à l’extérieur, avec l’avantage de ne pas risquer de se perdre ! En plus, en cas de coup de mou, voire de blessure (ndr. pensez à ne pas tourner toujours dans le même sens, c’est hyper mauvais pour les tendons/ligaments), il vous suffit d’enjamber le seuil de votre porte-fenêtre pour aller chercher votre souffle planqué quelque part sur votre canapé.

Source photo : Giphy

3. L’expédition à la boite aux lettres

Cette rando nécessite quand même un minimum d’équipement. A commencer par des gants pour éviter de vous choper le premier virus qui traîne, mais pas trop épais quand même, histoire de ne pas galérer au moment de prendre votre courrier. Avantage de cette sortie, elle ne nécessite aucune dérogation !

4. Le trek jusqu’au refuge dit « du plumard »

Les jambes et les paupières sont lourdes alors que la nuit est déjà tombée sur votre appart. Encore un dernier effort pour cette ultime marche vers le refuge qui vous attend pour la nuit. Un périple périlleux qui vous fera notamment passer à proximité de la table basse et ses coins briseurs de tibias.

Source photo : Giphy

5. La randonnée vers la vallée du pq

Plus qu’une simple balade, un pèlerinage quotidien vers un lieu propice à la méditation. Perché au dessus du petit lac où coule de temps à autre une cascade, vous pourrez vous poser quelques minutes, magazine en mains, pour réfléchir à la vacuité du monde, tout en évacuant tout ce qui a de plus sale en vous.

6. La chasse aux piles de la télécommande

Le genre de galère qui arrive toujours au pire des moments. Cette quête vous mènera aux 4 coins de votre appartement, vous fera redécouvrir des endroits oubliés de l’homme depuis des temps éloignés, ainsi qu’une faune arachnide insoupçonnée. A défaut de retrouver des piles (à peu près) neuves, vous aurez au moins renoué avec votre âme d’explorateur !

Source photo : Giphy

7. L’ascension de la mezzanine

Possible uniquement dans certain appartement haut de plafond, l’ascension de la mezzanine permet de monter en altitude sans bouger de chez soi et de profiter d’une vue plongeante sur la vallée en contrebas. C’est beau mais ce n’est pas donné à tout le monde.

Source photo : Giphy

8. La rando jusqu’au local à poubelles

Le local poubelle pendant cette période de confinement, c’est un peu votre Anapurna. Une expédition que vous repoussez chaque jour au lendemain au regard des risques encourus. Et puis, un jour, au pied du mur, vous ne pourrez plus esquiver l’inéluctable. Direction alors le gouffre du local à poubelles et ses odeurs pestilentielles, ses couvercles en plastique qu’il va falloir soulever au péril de votre vie… avant de remonter héroïque, le coeur léger et fier du devoir accompli.

Source photo : Giphy

9. Le trek jusqu'à la salle de bain

Quelques mètres seulement à parcourir, avec au bout, la récompense de pouvoir se rafraîchir sous la cascade d’eau chaude en mode Tahiti douche, ou de se relaxer dans les eaux translucides de votre petit lagon intérieur. Une rando qui peut même être pratiquée en tenue d’Eve ou d’Adam (voire de Cro-Magnon pour les plus velu(e)s).

Source photo : Giphy

10. L'excursion jusqu'au micro-ondes

Fonctionne aussi avec le mini-bar. Deux endroits de l’appartement stratégiques pour tout survivaliste qui se respecte. Le genre d’expédition qu’il faut être capable de mener les yeux fermés afin de subvenir à ses besoins vitaux de jour comme de nuit, en cas de fringale ou de crise de panique.

Allez, gardez le moral, un jour on arrivera à refaire des vraies randonnées.