Avoir un bébé, c’est parfois assez pratique. En dehors du fait que ça soit globalement envahissant, que ça pue, que ça pleure et que ça demande tout le temps de l’attention (sacrés petits emmerdeurs issus de notre propre chair), ça peut aussi parfois vraiment vous sauver la mise.

1. Quand t’as pas envie d’aller à une soirée pourrave

« Non je ne peux pas venir ce soir, j’ai pas pu trouver de baby-sitter pour garder l’Héritier, désolé(e)… ». Et paf, voilà ton excuse toute trouvée pour ne pas aller au pot de départ de Sandrine de la compta, à boire du mousseux chaud en bouffant des petits fours Picard avec tous tes collègues de boulot que tu as déjà du mal à supporter en journée. BON PLAN.

Source photo : Giphy

2. Quand t’as pas envie d’aller bosser

« Désolé(e) patron, je ne peux pas venir aujourd’hui, le petit a une gastro, je dois rester à la maison avec lui ». Alors que ton gosse est en pleine forme et va passer sa journée à la crèche, pendant que toi tu pourras rester pépouze sur ton canap’ à mater Netflix en pyjama, en bouffant des Chocapic directement dans la boîte (rébellion absolue).

3. Quand t’es radin

« Non vraiment, je ne peux pas participer à la cagnotte pour l’anniversaire de Kevin, faut que j’achète des couches pour le petit, et que je paye la crèche, j’ai plus un rond ». Alors qu’en vrai, tu pourrais très bien foutre 20 balles dans cette cagnotte, mais t’es juste trop radin. Ou t’as juste pas envie. Parce que les cagnottes pour les anniversaires, c’est moralement intenable à la longue.

4. Quand t’arrives pas à perdre des kilos

« C’est normal que j’arrive pas encore à perdre du poids, j’viens d’accoucher ». Sauf que cette excuse ne marche pendant qu’un temps, là ça fait 3 ans que tu as pondu ton rôti, du coup ça fonctionne plus trop.

5. Quand tu manges pour quatre

« C’est parce que j’allaite encore, ça demande des forces ». Oui c’est vrai, ça demande des forces, mais c’est peut-être pas une raison pour reprendre un troisième Magnum aux amandes et manger des frites à chaque repas.

Source photo : Giphy

6. Quand t’as la flemme de t’habiller

« Ça sert à rien que je m’habille, de toute façon il va encore me vomir dessus, vaut mieux que je reste en pyjama ». J’avoue, c’est un peu la meilleure des excuses. Pourquoi s’habiller quand tu sais que tu vas être dégueulasse dans 10 minutes ?

7. Quand t’as pas envie de faire la queue

Avec un bébé, tu passes en priorité à l’aéroport, et si tu veux pousser un peu le vice, tu peux même passer devant tout le monde à la caisse du supermarché, en le faisant pleurer un peu. Personne n’a envie d’entendre un môme hurler, et la foule va miraculeusement s’écarter devant toi.

8. Quand t’as des envies de dépenses

T’as vachement envie de claquer des thunes, sauf que tu culpabilises à faire du shopping pour toi alors que t’as plein de factures à payer. Et c’est là qu’avoir un bébé a toute son utilité : tu peux lui acheter des fringues, des jouets, bref claquer un max, en te disant que c’est pas pour toi, c’est pour lui. Sauf qu’on sait très bien que lui, il en a rien à foutre d’avoir des nouvelles sapes.

9. Quand t’es en retard

« Désolé(e), j’ai pas pu arriver avant, le petit pleurait et ne voulait pas que je parte de la maison ». Mytho ! Ton môme dormait à poings fermés, c’est juste que tu pensais que t’étais laaaarge sur le timing, comme d’hab’.

10. Quand t’as tué quelqu’un

« Non mais monsieur le policier, je n’ai pas pu tuer cette personne, j’étais chez moi en train d’allaiter mon tout petit bébé, et puis comment pouvez-vous penser que je suis une meurtrière, alors que je suis maman ? ». C’est bien connu, les mamans sont irréprochables (non).

Source photo : Giphy

C’est pour ÇA qu’on fait un enfant et pour rien d’autre, la voilà la vérité.