Quand on va aux Baléares, la tentation de se trouver un coin peinard au bord de la mer pour buller en prenant le soleil et en buvant des cocktails est grande. On peut aussi y aller pour faire la fête, à Ibiza tout particulièrement, ou pour faire les meilleures randonnées. Bref, on peut tout faire ou presque aux Baléares. Y compris s’attarder sur les nombreux petits villages que l’on peut trouver sur Majorque, Minorque, Ibiza ou Formentera…

1. Fornalutx (Majorque)

Combinaison de vieilles pierres et d’arômes subtils de citronniers et d’orangers, ce village est considéré à juste titre non seulement comme le plus beaux des Baléares, mais aussi comme l’un des plus paradisiaques d’Espagne. Niché dans la Serra Tramuntana, Fornalutx peut en plus se vanter de posséder, avec sa mairie et son église, deux monuments remarquables.

2. Valldemossa (Majorque)

On pense bien sûr à la Chartreuse, où résidèrent jadis Chopin et George Sand (ils n’étaient pas en colloc’). Valldemossa, également à Majorque, semble presque trop beau pour être vrai. Quand le soleil brille, c’est à dire la majorité du temps, que la végétation est luxuriante, à l’ombre des montagnes, ce havre de paix raconte une histoire dans laquelle il nous invite à voyager.

3. Sant Francesc Xavier (Formentera)

Construit autour de son église-forteresse du XVIIIe siècle, ce village, le plus important de l’île de Formentera, se démarque par ses maisons à la blancheur immaculée et par son atmosphère reposante. Le parfait point de départ d’une ballade au fil des chemins verts, entre les figuiers, les oliviers et ces pittoresques murailles de pierre sèche que l’on trouve dans la région.

4. San Miguel de Balansat (Ibiza)

Parce qu’à Ibiza, on peut aussi se poser pour profiter du paysage et de l’atmosphère unique de tous les petits villages qui s’y trouvent, une visite à San Miguel de Balansat s’impose. Connue pour sa belle église fortifiée, cette petite ville vaut largement le détour. De toute façon, tout est beau à Ibiza.

5. Santa Gertrudi (Ibiza)

L’église blanche au clocher jaune donne le ton alors que le village dans son ensemble semble résumer à merveille l’atmosphère d’Ibiza la paisible. Loin du tumulte des dance floors, Santa Gertrudi incarne une certaine idée du dépaysement qu’on peut trouver dans les Baléares.

View this post on Instagram

??????

A post shared by Mauro Illiano (@illmau_) on

6. Binibeca Vell (Minorque)

Un village entièrement blanc, presque surréaliste, qui se dresse au-dessus des flots. Fondé sur l’industrie de la pêche, il compte 150 maisonnettes et nombre de ruelles dans lesquelles il fait bon se perdre. Prévoir les lunettes de soleil pour les promenades en journée car la réverbération reste un poil agressive pour les rétines.

7. Soller (Majorque)

Retour sur la belle Majorque pour visiter l’un des villages les plus plébiscités par les amateurs de culture. De la banque, dessinée par Rubio i Bellver, un élève d’Antoni Gaudi, à la Torre Picada, une tour de guet remarquable, en passant par les restes de la muraille, qui racontent le passé du lieu, quand le village était fortifié et l’incroyable église de Sant Bartomeu, Soller ne manque pas de richesses.

9. Esporles (Majorque)

Accroché à sa colline, avec vue sur la mer, Esporles est entouré de végétation. Très touristique, ce petit village est lui aussi remarquable. Tout à fait le genre de choses que Majorque nous invite à savourer quand on décide de sortir des sentiers battus.

View this post on Instagram

'Un poble és la pell amb la que t'has vestit'

A post shared by María ? (@mariamarinoc) on

10. Deià (Majorque)

On termine par l’atypique Deià, qui est dominé par une forteresse. Deià qui n’a d’ailleurs pas usurpé sa place au Patrimoine de mondial de l’Humanité. Un village d’artistes, rempli de galeries, de petites échoppes, de restaurants et de bars. Sublime !

Et tout ça à 2 heures de Paris ! Enfin si tu prends l’avion. Même si c’est nul de prendre l’avion. En revanche tu peux retrouver nos conseils pour acheter des billets d’avions.