La culture, parfois, c’est cher. Mais ça peut aussi être gratuit ! Nombreux sont les musées, comme le Louvre ou le MOMA à New York, qui proposent des plages horaires où il est possible de rentrer gratuitement. Mais nous, ce qui nous intéresse, ce sont les musées qui sont gratuits tout le temps ! Et ceux-là, ils sont déjà plus rares. Voici les immanquables…

1. Le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (Paris, France)

On trouve le MaM dans l’aile Est du Palais de Tokyo. Un musée parisien à visiter de toute urgence, où on peut admirer des œuvres de Picasso, de Matisse ou encore de Georges Braque. 8000 pièces y sont rassemblées afin de parcourir un large spectre de la création contemporaine, entre peintures, sculptures, installations, photographies, vidéo… Le top !

La Salle Dufy

A post shared by Issi Bannerman (@bizzyissi) on

2. Le Museo Nacional de Culturas Populares (Mexico, Mexique)

Le saviez-vous ? Mexico est l’une des villes qui comptent le plus de musées au monde. Parmi ces nombreux temples de la culture, tout près du musée Frida Kahlo, on peut trouver le Museo Nacional de Cultural Populares qui s’avère particulièrement intéressant en cela qu’il met en lumière des créations issues des quatre coins du pays.

3. Le Tate Modern (Londres, Angleterre)

Le Tate est tellement spectaculaire et généreux en œuvres prestigieuses (de Francis Bacon à Damien Hirst, ils sont tous là ou presque), qu’on a presque envie de demander à payer en sortant. Mais non, c’est gratuit. Au bord de la Tamise, il est facilement accessible et demeure l’un des musées d’art moderne les plus prestigieux de la planète.

4. Matadero e La Tabacalera (Madrid, Espagne)

Un ancien abattoir reconverti en musée (le complexe compte aussi un plateau de tournage, deux cinémas et une cinémathèque). Parce qu’il n’y a pas que le Musée de la Reine Sofia à Madrid, ce musée gratuit propose du street art, des installations, des performances et parfois, le week-end, des foires alimentaires. C’est tout bon !

#nofilter #red #infiniti #repetition

A post shared by Shir Epelbaum (@shir.epelbaum) on

5. Independence Hall & Liberty Bell (Philadelphie, États-Unis)

La ville de l’amour fraternel et de Rocky Balboa est aussi celle où naquit la Déclaration d’Indépendance et la Constitution américaine. On peut donc visiter l’Independence Hall et voir la Liberty Bell, cette grosse cloche qui symbolise à elle toute seule l’indépendance américaine, gratuitement. La cloche qui est aussi visible quand le musée est fermée, de dehors, à travers une vitre. C’est pratique si on arrive en retard. De toute façon, tout le quartier est à voir tant il s’impose comme un musée à ciel ouvert de l’histoire des États-Unis et des pères fondateurs.

6. Le Musée Berardo (Lisbonne, Portugal)

Un musée situé dans le quartier de Belém dans la capitale portugaise, qui regroupe plusieurs centaines d’œuvres issues de la collection de José Berardo. On peut y voir du Picasso, du Clive Barker (oui l’écrivain), du Warhol, du Dalí… De l’abstrait au pop art, le Musée Berardo est aussi complet qu’il est gratuit.

7. Le Musée National du Danemark (Copenhague, Danemark)

Toute l’histoire du Danemark est là (ou pas loin). Divisé en parties distinctes (archéologie, sciences naturelles, préhistoire…), ce passionnant musée propose également une reconstitution d’une habitation de Copenhague du XVIIIème siècle.

8. Le Musée de la photographie de Reykjavík (Reykjavik, Islande)

Une collection spectaculaire de photographies d’artistes du monde entier. De nombreux thèmes y sont représentés (photos de famille, paysages…). C’est plutôt simple mais finalement très intéressant.

9. Le Getty Museum (Los Angeles, États-Unis)

On ne s’attend pas vraiment à trouver un musée aussi riche dans une ville comme Los Angeles et pourtant… Un chef-d’œuvre d’architecture moderne du nom de J. Paul Getty, le célèbre milliardaire (incarné par Christopher Plummer dans le film de Ridley Scott, Tout l’argent du monde), qui regroupe un grand nombre d’œuvres d’art.

10. Le British Museum (Londres, Angleterre)

Incontournable, le British Museum fait partie de ces musées dans lesquels on pourrait passer des journées entières sans voir le temps filer. D’une richesse exemplaire, il donne allègrement dans les antiquités de toutes sortes et se consacre aussi bien à l’Égypte qu’à l’Asie. Du lourd !

Et tout ça sans débourser un centime !