Entre Porto et Lisbonne, il y a tout un monde de petites bourgades aussi charmantes qu’accueillantes. Idem plus au sud, entre Lisbonne et Faro mais aussi à l’extrême nord bien entendu. Le Portugal regorge de ces villages presque surréalistes où le temps s’écoule moins vite et où le sourire des habitants fait écho à la beauté des ruelles. Des villages comme ces dix incontournables…

1. Monsanto

Rien à voir avec l’entreprise américaine. Monsanto, au Portugal, près de la frontière espagnole, est une merveille de petit village perdu dans un « champs » de gros rochers. Élu village le plus portugais du Portugal (quoi que celui puisse vouloir dire), Monsanto voit donc ses petites maisons composer avec un paysage pour le moins inhabituel, qui confère à l’endroit toute sa magie et son caractère pittoresque. Le plus roc des villages portugais.

#monsantoportugal #travel #rocks #boulders #livingunderarock

A post shared by Lugonn Graham (@lugonngr) on

2. Sortelha

Un des bourgs les mieux préservés du pays. Rien n’a vraiment changé depuis l’époque médiévale. Le château est toujours là, les charmantes petites rues aussi et les vieilles pierres également. Si ce n’est qu’aujourd’hui, on peut poster sur Instagram tout en imaginant ce qu’était la vie à Sortelha.

3. Talasnal

Au Sud-est de Coïmbre, Talasnal semble tout droit sorti d’une carte postale. Immergé dans une nature propice à toutes sortes de sports, éloigné de la civilisation, ce village constitue une sorte d’enclave en dehors d’un monde parfois trop bruyant (c’est beau).

#talasnal

A post shared by @ elmaximo on

4. Mértola

Tout à fait au Sud du pays, près de la frontière avec l’Espagne, au Nord de l’Algarve, Mértola fait office d’étape incontournable. Avec ses belles maisons blanches qui se démarquent avec audace sur un paysage aux couleurs chaudes, ce sublime village conserve aussi les traces de son passé musulman.

5. Monsaraz

Les villages perchés sur les collines ont cela de remarquable qu’ils semblent se détacher du paysage pour mieux contribuer à sa grandeur. Monsaraz est de ceux-là. Un village médiéval prisé par les artistes peintres qui plus est interdit aux voitures.

6. Marvão

En voilà un qui a carrément eu sa publicité dans le New York Times. Cité par le quotidien américain comme l’un des sites à voir absolument avant de passer l’arme à gauche, Marvão est aussi perché et offre un point de vue à tomber. Il y a également ce beau château et ces maisons blanches. Un endroit hors du temps.

I want to go back! #santamariademarvao #marvão #marvaoportugal #walledtown #tripmasterstravel

A post shared by Yuli (@yuliana_davinci) on

7. Piódão

Un bel exemple de parfaite adaptation au territoire ici aussi magnifique que plutôt peu enclin à accueillir des habitations. Et pourtant, il y a Piódão. Un bourg qui consiste à un enchevêtrement de maisons. Des habitations qui se démarquent dans le panorama autant qu’elles participent à sa grandeur.

8. Nazaré

Un village de pêcheurs situé au Nord de Lisbonne, qui a su garder son identité, entre tradition et modernité. Et la modernité justement, elle provient en grande partie des surfeurs qui se pressent pour venir chevaucher les énormes vagues qui se brisent sur le littoral.

9. Ericeira

On reste au Nord de Lisbonne et on reste au bord de l’océan. Parce qu’on est bien là les pieds dans l’eau, dans ce village bien touristique, considéré comme l’un des spots de surf les plus iconiques du Portugal (la ville a d’ailleurs été classée « Réserve mondiale de surf »). Sinon, pour ceux qui n’en ont rien à cirer du surf, c’est magnifique. Vraiment magnifique.

#MyLookAround #Ericeira

A post shared by Antonin Ravussin (@antonin.ravussin) on

10. Montesinho

Dans le parc naturel du même nom, Montesinho, à l’extrême Nord du pays, est un village parfaitement sublime, qui offre en outre d’excellentes perspectives de ballades. Dans les petites rues tout d’abord, au fil des habitations très bien conservées puis aux alentours, dans une nature chaleureuse au possible (dans tous les sens du terme, surtout l’été).

Venez ! En plus c’est pas cher !