A l'heure où la toute neuve Canopée des Halles est déjà critiquée pour son look "soucoupe volante", Paris traine depuis des années des polémiques en matière architecturale. Top 10 des monuments qui ont donné des haut-le-coeur aux Parigots, décidément bien difficiles à contenter.

  1. La Tour Montparnasse
    Pas besoin de fouiller bien loin les recherches : il suffit de jeter un rapide coup d'oeil à l'édifice bâti au début des années 1970 pour comprendre qu'il y a un (gros) problème avec la Tour Montparnasse, et ses 210 mètres de haut. Hormis ce style tristounet qui rompt avec l'urbanisme classique de la capitale, c'est aussi le décret, imposé quatre ans après la construction, qui fait mal : la Mairie y impose un plafond limité à 37 mètres seulement, ce qui ne manque pas d'accentuer les contrastes. Fallait peut-être y penser avant les gars.

  2. La Philharmonie de Paris
    Une moquette mal posée, un sol crevassé, et une toiture en mauvais état : on comprend que les visiteurs se plaignent depuis l'ouverture en janvier 2015, en dépit d'une acoustique extraordinaire. On ne va pas se mentir : ce qui fait le plus mal, c'est la facture dont le dépassement s'élève à 216 millions d'euros ( ! ), le tout financé entièrement pas des fonds publiques. Les Panama Papers, à côté, c'est des cacahuètes.

  3. Le centre de Beaugrenelle
    En 1959, la construction en "dalles" (des espaces de déplacement distincts des espaces piétonniers) était ce qui se faisait de mieux en matière d'innovation. Aujourd'hui, cette conception architecturale a complètement disparu, ce qui explique aussi pourquoi le quartier est souvent désert. En plus d'être mal famé la nuit.

  4. La Tour Eiffel
    Maupassant, Gounod, Coppée, Dumas (deuxième du nom) : en 1886, les grands esprits de l'époque s'indignent dans une célèbre diatribe parue dans Le Temps, "Protestation contre la Tour de M. Eiffel". "L’odieuse colonne de tôle boulonnée" est vivement critiquée pour son esthétique et nourrit les pires des fantasmes chez les gens de la haute. Avec 300 millions de visiteurs cumulés en un peu plus d'un siècle, qu'on se le dise : l'intelligence n'empêche pas de dire parfois de grosses bêtises.

  5. Beaubourg
    L'objet des passions les plus déchainées, dans une France qui enterre la fin du gaullisme (1972-1977). Faut dire que "Notre-Dame de la Tuyauterie" n'a pas volé son surnom, avec ses tubes de canalisations flashy et ses passerelles métalliques en zig-zag douteux. En dépit d'un succès incontestable en terme d'affluence, ce sont les intellectuels qui se sont là encore montrés les plus virulents : "Beaubourg est pour la première fois à l'échelle de la culture ce que l'hypermarché est à l'échelle de la marchandise" dira assez justement Jean Baudrillard.

  6. La Samaritaine
    Des associations de défense du patrimoine ont réussi à annuler le permis de réaménager l'immense bâtiment en 2014. D'un côté, ça fait de la peine de voir un tel chantier laissé à l'abandon sur les quais de Seine. De l'autre, on se dit que les habitants de la Rue de Rivoli ont aussi le droit d'avoir autre chose qu'un immonde rideau de douche quand ils se lèvent de bon matin, la biscotte à la main.

  7. Les colonnes de Buren
    Plus de 200 articles dans la presse, de nombreuses pétitions, des bisbilles entre députés au Parlement, de recours en justice : c'est peu dire que les Deux Plateaux, initiés par Daniel Buren et Jack Lang, ont agité des controverses. Sans grande surprise, la rénovation récente des colonnes (2007), établie à 5,8 millions d'euros, est allée dans le même sens…

  8. La Pyramide du Louvre
    Si on s'est aujourd'hui complètement habitué à l'édifice, le projet de Mitterrand a attiré les foudres des riverains lors de sa construction à la fin des années 1980 : le "gadget pyramidal" indignait autant pour son coût (2 milliards de francs) que pour son côté appât à touristes passe-partout, en rupture avec le classicisme du musée le plus visité au Monde. Aujourd'hui, "Mitteramsès" doit bien se fendre la poire depuis son sarcophage.

    https://www.instagram.com/p/BDG5wBsLe8t

  9. La Tour Triangle (Porte de Versailles)
    Un autre projet pyramidal, prévu pour 2020, qui essuie déjà de sérieuses critiques : la droite et les Verts reprochent les ombres portées que la Tour va manifestement générer sur les halls du Parc des expositions, en plus de squatter un emplacement où l'on pourrait créer des logements. Sans parler du côté "énergétivore" de la Tour en forme de sandwich Daunat. Bref, on peut être certain que d'ici 30 ans, le projet sera accepté et acclamé par à peu près tout le monde.

  10. L'arbre de Noël de la Place Vendôme...
    …également baptisé le "plug anal" de Paul McCarthy. Pas un bâtiment à proprement parler, certes. Mais vu les remous suscités, le projet n'a rien à envier à la Tour Eiffel ou au Centre Pompidou.

Et vous, vous aimeriez raser quelle batisse parisienne ?

Source : BFM TV, Le Bonbon

Crédit photo : jmex