Il n’y a pas que Jon Snow qui réussit dans la vie, loin de là. Naître bâtard peut parfois être un désavantage, mais à force de persévérance, on peut peut-être marquer l’Histoire, et même avoir son propre épisode de Secret d’Histoire. Parce qu’il n’y a rien de mieux au monde que de regarder Stéphane Bern ouvrir des portes.

1. Guillaume le Conquérant

Dans la famille le Conquérant, je demande Robert de Normandie, le père, madame de Normandie, sa femme et Arlette de Falaise, sa concubine. C’est de cette dernière, et non pas de l’épouse légitime que vient Guillaume. Et ce petit bâtard a conquis toute l’Angleterre. D’abord duc de Normandie, il revendique le trône des anglo-saxons à la mort d’Édouard le Confesseur. Il prend sa petite armée et part faire pan pan aux Anglais. C’est ainsi que le Normand Guillaume devint roi d’Angleterre. On regrette qu’il n’existe à l’heure actuelle aucun Secret d’Histoire sur le sujet. Quel plaisir aurions-nous pourtant d’entendre Stéphane Bern dire « bâtard » ? Eh bien je vous le dit, ça nous ferait jouir.

Crédits photo (creative commons) : Myrabella

2. César Borgia

Non seulement César Borgia était un bâtard, mais en plus son père c’était le pape Alexandre VI. Alors qu’il n’était encore que cardinal, sa future sainteté a fait la connaissance de Vannozza Cattanei, jeune romaine dont il aura plusieurs enfants, parmi lesquels César qui servira de modèle au Prince de Machiavel. Pour la faire courte, il a conquis un bout de l’Italie et faisait partie d’une des familles les plus scandaleuses de son temps. Il a tué pas mal de gens, dont son frère et son beau-frère. On le connaît également pour sa sœur, la belle Lucrèce, avec qui, selon la légende, il aurait fait des choses. Nous parlons évidemment ici de coït. Lannister avant l’heure.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Léonard de Vinci

On ne vous présente pas Léonard de Vinci, célèbre commentateur sportif du XVe siècle, mais tout ça pour dire qu’un jour, son père, Piero da Vinci, qui était tout de même issu d’une bonne famille, a ken la fille d’un paysan. Il a résulté de cet acte malencontreux l’un des plus grands génies de la Renaissance. On apprend également dans Secret d’Histoire, qu’il était très sexy. C’était le peintre chaud de la région.

Source photo : Giphy

4. Madame du Barry

Avant de se lancer dans la fabrication de foie gras, la comtesse du Barry était la maîtresse de Louis XV. Rien que ça. Sa mère, Anne, avait eu quelques moments agités dans sa jeunesse. En l’absence de contraception viable, elle se retrouve enceinte de la petite Jeanne Bécu, qui deviendra plus tard Madame du Barry. Elle a ensuite entamé une petite carrière dans la prostitution avant d’atterrir à Versailles et d’être à l’origine de l’épisode le plus chaud de tout Secret d’Histoire.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. Sarah Bernhardt

Sarah Bernhardt est probablement l’actrice française la plus célèbre de la deuxième partie du XIXe siècle, preuve de cette notoriété, elle possède son propre épisode de Secret d’Histoire. La mère de Sarah Bernhardt était une courtisane, qui, on le suppose, a connu beaucoup d’hommes dans sa vie. On ne sait donc pas vraiment qui est son père. La petite Sarah s’en est bien sortie puisqu’elle est devenue l’une des premières grandes stars internationales et possède sa propre étoile sur Hollywood Boulevard.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

6. Guillaume Apollinaire

Apollinaire, je l’aime tellement que j’le baise même post-mortem. Mais là n’est pas la question. Avant d’être le chef de fil de l’avant-garde littéraire française, Guillaume a été un fœtus. On ne sait donc pas vraiment d’où vient le spermatozoïde responsable de sa fécondation. Sa mère était en effet une « galante » (comprenez par là « escort » de la fin du XIXe siècle), qui a donc connu intimement un certain nombre de messieurs. On a suggéré le nom d’un certain Francesco Flugi d’Aspermont comme possible paternel, mais rien n’est sûr.

Source photo : Giphy

7. Eva Perón

Grosso modo, Eva Perón est issu du chafouinage entre son papa et une servante. Devenue plus tard épouse du président argentin Juan Perón, elle deviendra un véritable symbole du peuple, notamment grâce à ses diverses actions humanitaires. Eva Perón est une héroïne nationale en Argentine, où elle est surnommée « Santa Evita ». Ailleurs, c’est la comédie musicale Evita qui l’a rendue populaire. On ne peut que vous encourager à écouter « Don’t cry for me Argentina », merveille de la chanson américaine aux multiples effets secondaires : démangeaisons, nausées, vomissements, surdité passagère, diarrhée et palpitations cardiaques. Bonne écoute !

8. Jack Nicholson

Un jour, Jack a appris que ceux qu’il prenait pour ses parents étaient ses grands-parents et que sa vraie mère était en fait, celle qu’il prenait pour sa sœur. Autrement dit, il a été élevé par les parents de sa mère qu’on a fait passer pour sa sœur. Je vous assure qu’avec un peu de concentration on arrive à comprendre. Une histoire de famille bien romanesque, d’autant qu’on ne sait actuellement pas qui était son papa. Un épisode de Secret d’Histoire est en préparation pour répondre à cette question.

Source photo : Giphy

Si vous connaissez d’autres bâtards, lâchez-les en com’.

Source : Wikipedia et Stéphane Bern