Je sais pas si vous connaissez les avions, c’est des espèces de grosses voitures volantes qui vont très vite. C’est pas mal franchement. Mais des fois, ils font des conneries, et par connerie, je n’entends pas uniquement « partir en voyage organisé vers New York sans passer par la case atterrissage ». Non, ils sont aussi capables d’être assez mauvais du point de vue de la com.

1. United airlines qui dégage un mec manu militari

United Airlines est une compagnie à caractère aéroportée qui ne souhaite pas perdre d’argent, et qui pourrait les blâmer ? Pas moi. Toujours est-il que pour maximiser leurs recettes, ils vendent plus de places dans leurs avions que ce que ces derniers ne sont capables d’avoir, en misant sur les défections de certains passagers. Malin. Sauf quand il n’y a pas assez de gens qui annulent leurs vols, et qu’ils sont forcés d’en dégager certains de force. Je ne veux pas m’avancer, mais la relation de confiance me semble rompue. La tuile.

2. Delta Airlines qui connaît pas très bien le Ghana

Au cours de la coupe du monde 2014, Delta Airlines a eu l’idée brillante de se servir de cet événement pour faire sa com, en représentant d’un côté la grandeur de l’Amérique via sa statue de la liberté (cocorico), et de l’autre celle du Ghana via… une girafe. Ok, c’est vrai que c’st grand, après j’ai jamais été au Ghana mais je suis à peu près sûr qu’ils ont fait 2-3 autres trucs quand même. En tout cas, les Ghanéens n’ont que moyennement apprécié.

3. Southwest Airlines qui vire un passager parce qu'il parle arabe

En 2016, un Irakien qui faisait ses études aux Etats-Unis a voulu aller à Oakland avec Southwest Airlines. Jusqu’ici, cette histoire est extraordinairement chiante et banale. Mais, il a commis l’erreur, la boulette, l’impardonnable. Il a téléphoné dans l’avion avant le décollage à son oncle, à qui il a parlé en arabe, puisqu’ils sont tous les deux irakiens. N’en jetez plus, il a réellement franchi la ligne rouge à ce moment, il a clairement abusé, et une passagère s’est sentie mal à l’aise pour cela et en a informé le personnel de bord, qui a mis le terroriste potentiel à la porte. Bravo et merci, c’est ce genre de personnes qui nous fait nous sentir en sécurité.

4. United Airlines qui refuse d'embarquer des filles parce que leurs tenues ne lui plaît pas

Ils ont encore frappé. Mais qui pourrait leur en vouloir d’avoir refusé d’embarquer deux adolescentes en leggings alors que le père en short n’a pas eu de problème ? Hein, qui pourrait ? Et bah, une grosse partie de l’internet, déjà.

5. Ryannair qui refuse d'embarquer une passagère en fauteuil roulant

Déjà, prendre l’avion en fauteuil roulant, ça doit être une tannée. Force à toi, professeur Xavier. En 2016, alors que l’aller n’avait pas posé de problème, une française se fait refuser son retour de Budapest par Ryannair à cause de la batterie au Lithium de son fauteuil roulant. Sympa de prévenir les gars.

Source photo : Giphy

6. Le passe-temps du personnel de Cathay Pacific révélé

Cette fois-ci via des photos qui ont leaké, on a appris comment le personnel de bord s’occupait lors des longs trajets. Et c’était pas très catholique. Mais ici, le timing a de plus été très mauvais, puisqu’il est intervenu quelques jours seulement avant le lancement énorme de leur campagne « Les gens et le service », dont le slogan était « Notre équipe va plus loin pour vous faire vous sentir spécial ». Au moins, on est certain que c’était pas de la publicité mensongère.

7. La fille du patron de Korean Air est pas sympa sympa

Cho Hyun-Ah, qui était la vice-présidente du groupe, a par un beau jour de 2014, quelques minutes avant le décollage de l’avion, demandé à débarquer le chef de cabine de l’appareil, mettant en retard ses 250 passagers. Le motif ? Elle s’était fait servir des noix de macadamia qu’elle n’avait pas commandées. C’est normal de se sentir agressée après un tel affront. Toujours est-il que devant les critiques, elle a fini par démissionner, la pauvre choupinette.

Source photo : Giphy

8. Le CM d'US Airways en roue libre

En 2014, alors qu’une passagère se plaint sur twitter du retard enregistré par son vol, le CM d’US Airways lui répond pour s’excuser et la remercier pour son retour. Mais il se dit qu’il manque quelque chose, que son tweet n’est pas assez percutant, et il l’agrémente d’une photo porno, probablement au nom du buzz. Cette réponse n’a étonnamment pas été trop appréciée par ses patrons et le tweet a été supprimé. Mais heureusement, on est sur internet, rien ne disparaît vraiment. Apparemment, on a pas trop le droit de mettre de porno sur Topito, mais si vous voulez savoir quel était le tweet, dans un but totalement informatif, voici une capture de cette petite boulette.

9. Malaysia Airlines qui lance "vos dernières volontés"

Ah, Malaysia Airlines… Au rang du bad buzz, deux crashs aériens consécutifs, c’est déjà pas mal. Mais les génies du marketing en ont rajouté une troisième couche en nous pondant dans la foulée une campgne de pub intitulée… « Mes dernières destinations avant de mourir » (My ultimate bucket list). On part sur des vrai génies stratégiques. Bon, pour être honnête, la campagne aurait été décidée avant les deux crashs, mais le timing a été assez mauvais pour ces pauvres bichons.

Source photo : Giphy

Moralité : si vous êtes CM, choisissez plutôt une marque de lave-glaces, c’est moins risqué.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !