Selon notre état gastrique, on passe plus ou moins de temps aux toilettes. Or, dans nos sociétés modernes où tout va à 100 à l’heure, nous ne pouvons pas décemment laisser ce vide dans notre agenda. Il nous faut le combler par des activités en tout genre (qu’on vous a déjà recensé ici). La plus valeureuse d’entre toutes reste néanmoins la lecture, et nous allons vous le prouver.

1. Ça te permet de te détendre et de concentrer ton attention sur autre chose

Quand « on dépose le bilan », il arrive qu’on soit un peu coincé. Or la constipation, c’est pas bon (y’a même des gens qui en meurent, rendez-vous compte). Donc pour se détendre les sphincters, rien de tel qu’une bonne lecture divertissante qui saura à coup sûr débloquer le béton qui se forge dans tes entrailles.

Source photo : Giphy

2. Si on calcule le nombre d'heures qu'on passe aux toilettes, c'est enfin le moyen de lire un livre par jour

Et si on parlait il y a pas longtemps du fait que supprimer les réseaux sociaux nous permettrait de lire 200 livres par an (même si apparemment avant Facebook, il me semble qu’on ne lisait pas non plus 200 livres par an mais bon), nous on préfère plutôt consacrer notre temps de lecture à notre intimité fécale.

3. Tu peux justifier légitimement le temps que tu passes aux toilettes

Dans un contexte professionnel, on peut te reprocher de passer un peu trop de temps aux toilettes ce qui induirait que ta productivité baisse. Si en revanche tu entreprends de lire aux toilettes, tu peux alors justifier ces plages horaires en dehors de ton temps de travail. Car dans une entreprise, on aime que les gens lisent. Enfin, je crois. Non ?

4. Parce qu'il n'y a jamais de mauvais moments pour lire un bon bouquin

Et ça, bon sang. On le dira jamais assez. Parce que tout de même, lire un bon livre, c’est mieux que de jouer à des jeux vidéo ou regarder la télé. A bon entendeur… (*)

(*) mdrr on rigol le livre c pour lé debil lool^^

Source photo : Giphy

5. Parce que sans bouquin, tu vas te retrouver à lire l'étiquette du déo

Et comme ça fait déjà 27 fois que tu la lis, tu connais les composants par cœur. Non seulement ça ne te passionne pas mais en plus tu commences à te dire que c’est peut-être pas très bon pour la santé comme aérosol senteurs d’été.

6. Grâce aux bactéries qui se seront accumulées sur ton livre et que tu vas choper, tu vas améliorer tes défenses humanitaires et donc réduire les risques de tomber malade

Lire aux toilettes c’est tout simplement salutaire pour tes anticorps.

7. Parce que techniquement c'est plus compliqué de lire quand tu bois un café ou quand tu fumes une clope

L’avantage aux toilettes c’est qu’on a nos deux mains libres et parfaitement disposées à saisir pleinement le livre. La position est confortable. Le bas du dos, détendu. L’esprit décontracté. Toutes les conditions sont réunies pour t’imprégner des mots.

8. Si jamais tu n'as plus de PQ et que le livre est pas ouf, tu peux encore être sauvé

Tu peux alors utiliser les pages en guise de papier toilettes MÊME si le rouleau est tout neuf. On ne voudrait pas le gâcher.

9. Parce que lire du Proust en moulant une grosse crotte c'est jongler avec un certain sens du paradoxe

Quoi de plus agréable que de mêler le travail de l’esprit au travail du caca.

10. Lire aux toilettes oui, mais pas trop longtemps

Face à un tel phénomène de société, des scientifiques se sont penchés sur la question. Est-il bon ou pas de lire aux toilettes ? Et la réponse a finalement été plutôt neutre. Lire aux toilettes présente l’avantage de lutter contre la constipation, mais rester aux toilettes trop longtemps (ce qui arrive souvent avec la lecture) entraînerait des hémorroïdes. Alors quid ? Bon en fait, en soi c’est ni bon ni mauvais. Mais il est quand même conseillé de ne pas passer huit ans à pousser le charbon.

Source photo : Giphy

La question c’est surtout : est-ce qu’on peut lire un livre entier uniquement aux toilettes ? Beau projet en tout cas.