Tu es peut-être en pleine déprime hivernale en ce moment, et tu te laisses aller au pessimisme. Ça saoule tout le monde. On te dit que t’es négatif, que tu fous le cafard, et on ne t’invite plus aux soirées. Mais sache que tu as totalement raison : c’est super bien d’être pessimiste. C’est le meilleur mode de vie possible. Et si tu ne me crois pas, parce que tu es pessimiste, ben lis la suite et tu verras que j’ai raison.

1. T'as moins de mauvaises surprises

Les optimistes tombent toujours de haut quand leurs attentes ne se réalisent pas. Ils tombent d’un immeuble de 30 étages. Toi, quand t’apprends une mauvaise nouvelle, tu tombes d’un petit trottoir de 15cm, tout au plus. Tu savais déjà que quelque chose allait merder, donc t’as pas tiré de plans sur la comète, et maintenant tu n’es pas en train de pleurer comme ces cons d’optimistes.

2. Quand les choses se passent mal comme tu l'avais prédit, tu peux dire : "Je vous l'avais bien dit"

Les bouchons sur le périph’ ? « Je vous l’avais bien dit, il fallait passer par la ville ».

La boîte de nuit qui vous refuse l’entrée ? « Je vous l’avais bien dit qu’on n’allait pas passer le videur, on est trois mecs ».

Le kébab qui vous file une bonne gastro ? « Je vous l’avais bien dit, il y avait un mauvais avis sur Tripadvisor. »

Aaah, ça fait du bien de pouvoir faire le donneur de leçons.

3. Tu peux dire aux gens : "Non je suis pas pessimiste, je suis réaliste."

C’est ce genre de petites phrases qui agacent tout le monde mais qu’on est toujours content de pouvoir sortir. C’est une manière de dire aux autres que tu es juste plus intelligent et clairvoyant qu’eux. Une manière de leur faire comprendre que tu es supérieur(e) à eux et qu’ils feraient mieux de prendre exemple sur toi.

4. Tu es moins naïf

Les optimistes font trop confiance aux autres et finissent toujours par se faire arnaquer par des gens qui profitent de leur insouciance positive. Ce sont eux qui se font piquer du fric en signant des pétitions devant les gares parisiennes ou en envoyant de l’argent à des pirates de 16 ans par Western Union en croyant aider l’amour de leur vie qu’ils ont rencontré sur Internet. Bref, les optimistes sont un peu « trop bons trop cons » comme ils disent quand ils se sont fait avoir. Alors que toi, en tant qu’expert(e) en pessimisme, tu vois toujours le mal arriver à des kilomètres, et on ne t’arnaque pas aussi facilement. Bravo.

5. Tu t'attaches pas trop aux gens

Quand tu sais que ta copine va finir par te quitter et que tes amis trouveront d’autres amis mieux que toi, tu perds pas de temps à t’attacher et à devenir dépendant d’eux. Le pessimisme, ça forge le caractère et ça t’apprendra à te débrouiller tout(e) seul(e). Tu n’auras jamais besoin de tous ces cadeaux pour la rupture.

6. T'as pas besoin de regarder l'actu parce que tu sais que tout va mal

Si c’est encore pour voir des catastrophes naturelles, des présidents qui se foutent de notre gueule et des pays qui se font la guerre, à quoi ça sert de perdre du temps à mater le JT de 20h ? Tu peux mettre ce temps libre à profit pour faire plein de trucs cool, comme rester dans ton lit à rien faire ou supprimer les photos de tes exs de ton téléphone.

7. Lisez pas le point 7, je l'ai trop mal écrit

On passe directement au point 8 parce que le 7 je l’ai foiré, j’ai fais une faute au dix-septième mot. Je foire tout, tout le temps. Jamais j’y arriverai.

8. Quand quelque chose se passe bien, t'es content(e) de t'être trompé(e)

Toi qui prévois toujours du malheur, tu te retrouves face à un peu de bonheur quand les choses vont dans le bon sens, et c’est finalement très agréable cette petite surprise que te fait la vie.

9. Il y a des points sur lesquels tu finis toujours par avoir raison

Genre : « de toute façon on finira tous par crever ». En plus ça te donne des airs de philosophe qui apprend à voir venir sa propre mort, alors qu’au fond de toi tu te fais dessus comme tout le monde en pensant au jour où tu clamseras d’un arrêt cardiaque sur tes chiottes. Essaie au moins d’avoir une belle déco pour tes toilettes ce jour-là (non, le pessimisme n’empêche pas les placements de produit).

10. Il marchera pas ce top de toute façon...

De toute façon je sais que vous n’allez ni le partager, ni le liker, ni le commenter, alors à quoi bon ?

Après faudra pas te plaindre si tu restes célibataire.