Les dreadlocks sont un élément essentiel de la panoplie du babos , qu’on aime ou qu’on déteste c’est une coiffure qui ne laisse personne indifférent. On a tous connu un mec qui portait des dreads au lycée. Ce top lui est dédié, parce qu’en fait il avait tout compris à la vie.

1. Tu te prends plus la tête niveau coiffure

En plus comme il existe plein de types de dreadlocks différentes et insolites, t’as l’embarras du choix. Tu peux même te mettre des petits colliers/bracelets dans les cheveux pour une coiffure dite « coquette ». N’hésite pas à graver des messages engagés dessus pour que tout le monde sache que tu étais contre l’aéroport à Notre-Dame des Landes.

2. Tu as une certaine crédibilité en écoutant du reggae

Pas besoin de hocher la tête très vite sur Jammin pour montrer que tu kiffes Bob Marley. Les gens te respectent d’apprécier autant ce genre musical, de n’avoir pas peur de l’afficher de la sorte car soyons honnête, le reggae fait partie des sons les plus pétés après le jazz manouche.

3. Si tu tournes sur toi-même très vite tes dreads peuvent devenir une arme de destruction massive

Extrêmement pratique quand tu trouves dans une situation dangereuse ou pour fuir une conversation in-intéressante.

4. Tu n'as plus besoin de tenir un discours de gauche, tes cheveux le font pour toi

Avoir des dreads te procure l’immense avantage d’en finir avec les débats stériles sur la politique. « Gnagnagna je suis de gauche et j’adore Marx, je vis dans une cabane dans une ZAD pour être en accord avec mes principes d’abolition de la propriété privé. » Trop chiant d’avoir une existence si contraignante pour montrer que t’es du côté des gentils, avec des dreads plus besoin, les gens savent que tu partages ton shit avec des SDF et que t’as voté Poutou au premier tour.

5. Tu peux stocker des trucs dedans

Un ticket de métro, tes clés, un pochon, tout ce qui traîne dans tes poches est susceptible de tenir dans tes dreads et c’est bien pratique vu que tu portes un sarouel. Ces objets qui alourdissent la sensation de légèreté que ton vêtement du bas te procure trouvent une meilleure place dans tes cheveux.

6. T'as plus besoin de te laver les cheveux, ni d'aller chez le coiffeur

Shampoing vous avez dit ? Un produit dont tu as oublié le sens, un mot que tu n’as plus à employer depuis tes dreads. Attention on n’est pas en train de dire que tu ne vas plus JAMAIS te laver les cheveux, mais clairement l’espace entre tes shampoings va se réduire et l’utilisation d’après-shampoing, de soin, de peigne, de sèche-cheveux n’aura plus lieu d’être.

7. Tu peux enfin être contrôlé autant que tes potes de couleur par la police

Ça fait plaisir un peu d’égalité. Avant tu devais faire des conneries pour te faire attraper par les flics et jouer au bad-boy, maintenant tu goûtes au plaisir de te faire contrôler alors que tu n’as rien fait, juste tu traverses la gare. Ça te fait encore plus d’interactions avec les gens et toi t’aimes bien ça l’humain.

8. Si tes dreads touchent le sol tu peux t'en servir comme balai

Si elles sont encore un peu courtes t’as juste à te pencher en avant pour faire le travail, le résultat est le même. Tes tentacules balaient la surface avec plus de précision que n’importe quel aspirateur, c’est tes colocs qui sont contents.

9. Ça te donne un petit coté Jack Sparrow

Qui c’est qui a son déguisement tout trouvé pour Halloween ? C’est toi. Un petit bandeau rouge et un chapeau sur la tête et c’est parti.

10. T'es obligé d'en apprendre un peu sur la culture rastafaride

Et y a pas de sous-culture.

11. T'es le mec cool du lycée

Tu es cool dans le sens « peace, chill man, viens on va se fumer un ter » mais aussi cool dans le sens où t’es le gars populaire du lycée, celui qu’on invite en soirée et que les profs apprécient malgré son côté rebelle parce que tu es sympa. Profite car quand tu seras à la fac cette aura va vite passer, sauf si tu pars en fac de musique.

12. Tu as des petites bases en couture puisque tu utilises des crochets pour remettre tes cheveux qui dépassent de tes dreads

Pareil pour fixer tes Atébas à tes dreads. C’est une passion qui va te rapprocher de ta grand-mère et c’est pas si mal car elle n’est pas éternelle.

Et vous plutôt dreadlocks ou crête rose ?