Ben Laden est mort. Pas de raison d'en douter puisque le président des Etats-Unis himself l'a affirmé. Et aussi parce que, pour une fois, il se pourrait bien que ce soit vrai. Parce que le Oussama, c'est un coriace. Un peu comme une épidémie que l'on croyait définitivement éradiquée et qui revient l'air de rien pour faire quelques victimes supplémentaires. Petit récapitulatif des morts précédentes d'Oussama Ben Laden, desquelles il est revenu plus vivant que jamais.

  1. Janvier 2002 : le président pakistanais Pervez Mucharraf affirme qu'Oussama Ben Laden est mort de déficience rénale. Le leader d'Al-Qaïda aurait d'ailleurs demandé une machine à dyalise pour rendre son séjour en Afghanistan plus douillet. Raté.
  2. Décembre 2002 : après la maladie des reins, cette fois ce sont ses poumons qui lui auraient fait défauts. Ben Laden aurait succombé à une maladie pulmonaire. Oussama n'est pas un souffreteux qui succombe à n'importe quelle maladie, qu'on se le dise. Olé.
  3. Février 2004 : il est tué au Pakistan après avoir été encerclé par les forces américaines. Des troupes qui, visiblement, n'étaient pas vraiment au point. Et qui cherchait à le tuer avec des armes de destruction massive, alors forcément. Encore raté.
  4. Septembre 2006 : déniché de sa grotte entre le Pakistan et l'Afghanistan, comme un blaireau à qui on enfume le terrier. Il sera mis à mort. Enfin pas tant que ça visiblement.
  5. Janvier 2010 : après 26 jours dans une prison afghane, il casse sa pipe. Oui, encore. Et ça en devient presque lassant. Ben Laden est donc un chat à 7 vies.

Donc restons sur nos gardes, hein ?

Crédits photo (creative commons) : Alexbip