On se souvient de Gainsbourg parlant de la chanson comme d’un art mineur car il ne nécessitant pas d’apprentissage. Mais en fait, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir reçu une éducation spécifique pour briller dans une discipline. En art comme en sciences, dans l’écriture comme dans le cinéma, être un amateur éclairé suffi parfois à faire des merveilles. Et ça coûte moins cher à papa et maman pour les études, en plus.

1. Frank Lloyd Wright

Le grand architecte Frank Lloyd Wright a bien été au lycée, mais il semblerait qu’il n’ait pas obtenu son bac. Ensuite, il a rejoint l’Université du Wisconsin en auditeur libre et a suivi rapidement des classes à temps partiels pendant deux semestres avant de rejoindre un de ses profs d’ingéniérie civile. Il quitte l’université dans diplôme et migre à Chicago où il se fait embaucher comme dessinateur technique dans une ville où tout est à reconstruire suite à l’incendie de 1871. Bref, le mec n’avait jamais fait d’architecture avant d’apprendre sur le tas. Ce qui ne l’a pas empêché de devenir l’un des architectes les plus célèbres de l’histoire.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Orson Welles

Passionné de théâtre et révélé par la radio, Orson Welles n’avait jamais pris de cours de cinéma avant de réaliser ses premiers courts, qui le mèneront rapidement à l’écriture de Citizen Kane, unanimement considéré comme l’un des films les plus importants du XX° siècle et à l’origine d’énormément de procédés cinématographiques modernes. Comme quoi voir des films et s’intéresser à la chose suffit et évite même de fabriquer un cinéma formaté.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Karl Marx

Diplômé avec mention de l’université de Bonn en droit, Marx rejoint en 1836 Berlin où il étudie la philosophie et l’histoire. Il devient docteur en philosophie, mais se forme entièrement tout seul à l’économie. Il se rapproche des hégéliens de gauche à Berlin, critique la théologie et a une approche athée des choses sociales. Ses idées allant à l’encontre de la politique prussienne, Marx échoue à se faire une place à l’université et poursuit son travail seul. Il s’intéresse à l’économie et s’engage politiquement. La suite, on la connaît avec le bouquin d’économie le plus important du siècle dernier.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Karl_Marx_001.jpg

4. Jimi Hendrix

Considéré à peu près unanimement comme l’un des plus grands guitaristes du siècle, Jimi Hendrix acquiert sa première guitare alors qu’il a déjà 15 ans après s’être essayé à la musique sur un balai à une corde. Hendrix apprend à jouer seul dans le but de devenir musicien. Il n’aura jamais pris un cours. Sinon il n’aurait pas appris à jouer avec les dents et avec les pieds : logique.

Crédits photo (creative commons) : A. Vente

5. Frida Kahlo

Elle n’a jamais pris un cours de peinture de sa vie. C’est immobilisée après un accident de bus que Frida Kahlo se met à peindre pour s’occuper, parce qu’elle s’emmerde. Peu à peu, Kahlo décide d’abandonner ses études de médecine pour se consacrer entièrement à la peinture, rencontre Diego Rivera et commence à connaître le succès pour ses autoportraits.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

6. Gérard Depardieu

Le plus grand acteur français de tous les temps, non sans déconner, il est exceptionnel, a arrêté ses études à 13 ans. Il a participé à des matchs de boxe clandestins, a fait des boulots à la con, puis est parti à Paris en 1963 à 15 ans. Il suit quelques cours de comédie pour le théâtre, mais rien de bien important. C’est après sa rencontre avec Elisabeth Guignot, une bourgeoise qu’il épousera, qu’il entre dans le monde du cinéma, en rencontrant Varda et Demy. Face à ce monde très cultivé, il se sent minoré et entreprend avec avidité de tout voir, de tout lire et de tout connaître. Et en 1970, 4 ans avant les Valseuses, il commence à apparaître dans des films.

Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

7. Frank Zappa

Comme Hendrix, Zappa a tout appris et tout découvert tout seul. Il s’est construit une culture musicale très diversifiée au fait de sa seule curiosité, ce qui explique aussi le caractère inclassable de sa production musicale. Zappa a aussi appris la musique tout seul, de même que la composition et l’écriture. Un type prolifique et entièrement autodidacte.

Crédits photo (creative commons) : SilkTork

8. Luis Bunuel

C’est suite à sa rencontre avec Dali et Federico Garcia Lorca que le destin de Bunuel se précise. Proche des dadaïstes, Bunuel décide de s’emparer du cinéma pour contribuer à l’effort surréaliste et, dépourvu de formation, devient en 1925 assistant réalisateur de Jean Epstein. Il réalise ensuite Un chien andalou sur ses fonds propres et commence sa carrière sans jamais avoir appris à se servir d’une caméra.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

9. Steve Jobs

Alors qu’il entreprend ses étude à Reed College, Jobs a le sentiment qu’il s’emmerde. Il abandonne les cours, ne dit rien à sa famille et s’inscrit à d’autres cours en auditeur libre, notamment des cours de calligraphie et d’autres choses artistiques. Ambiance rock psychédélique et LSD. De retour chez lui, Jobs cherche un emploi et se fait employer chez Atari malgré sa formation malingre. Devenu technicien, il se fabrique un réseau qui l’accompagnera au moment de l’aventure d’Apple. Jobs a tout appris sur le tas.

Crédits photo (creative commons) : Matthew Yohe

10. Jean-Michel Basquiat

Désertant l’école et fuguant à 15 ans, Jean-Michel Basquiat, artiste américain parmi les plus importants de la deuxième partie du XX° siècle, n’a jamais pris un cours d’art. Il a commencé par le graffiti avec des copains, signant SAMO pour Same old shit, rencontre Warhol et commence à se faire un nom.

Crédits photo (creative commons) : Jacquelinekato

Le classicisme, c’est sympa ; apprendre tout seul, c’est mieux.

Source : Wikipédia