C’est très certainement l’objet qui a le plus de valeur dans le cadre d’une soirée… Parce que ton briquet, tu vas le sortir pour toi mais aussi pour les autres et le garder auprès de ton corps va vite relever du défi insurmontable. Si toutefois tu en as marre de te faire tirer ton briquet, nous te conseillons de rejoindre l’équipe adversaire des voleurs de briquets.

1. La technique naturelle : rentrer le briquet dans sa poche normalement après l'avoir utilisé

Comme on le dit souvent dans le milieu du cinéma pornographique, plus c’est gros plus ça passe. C’est pourquoi dans le cadre d’un vol de briquet en bande organisée, il est recommandable d’intégrer des mouvements très naturels de manière à ce que la victime ne perçoive pas l’illégalité de ton approche.

Source photo : Giphy

2. Le mimétisme : avoir un briquet identique à celui que tu voles et le montrer à tout le monde

Si tu as un briquet identique à celui d’une autre personne, tout d’abord cette personne ne te suspectera pas de la voler (quel individu assez ignoble serait capable de voler un briquet alors qu’il en a déjà un en sa possession ?), mais en plus tu peux jouer sur la confusion du double briquet identique.

3. Un système d'aimantation collé à la paume de la main

Cet aimant peut être une greffe sous-cutanée, mais cela demande une intervention chirurgicale effectuée avec le marché noir de la médecine ; seuls les médecins sans morale accepteraient une pareille intervention et leur intervention n’est pas remboursée par la sécurité sociale… Si votre budget ne le permet pas, vous pouvez opter pour un mécanisme simplifié avec un aimant attaché sur un élastique glissé autour de la main.

4. La séduction : créer un terrain de confiance avec la victime

Comme disait le musicien Schopenhauer « Garde tes amis proches, et tes ennemis lointain » ou un truc dans le genre. C’est pourquoi il est conseillé de construire avec le propriétaire du briquet désiré une relation cordiale, amicale, voire un sentiment amoureux (l’idéal étant bien entendu de voler le briquet de son conjoint ou de l’un de ses parents). Pour cela, tu peux faire des blagues afin d’installer un terrain de confiance, puis tu peux te rapprocher centimètre par centimètre, n’hésite pas à entreprendre un contact physique (une tape dans le dos, ou la blague du nez volé).

Source photo : Giphy

5. Invoquer une mission d'une grande importance pour l'utilisation du briquet, et ne jamais revenir

Dans le cadre d’une soirée, comme on le disait, on a toujours besoin de briquets, pour allumer des clopes, des bougies, le gaz ou brûler des rideaux (#soiréedepurefolie). Il est donc tout à fait légitime que tu demandes un briquet pour remplir une de ces missions : « Hey, je peux t’emprunter ton briquet, c’est pour allumer le four et faire griller les feuilletés de knacki ? ». Si le propriétaire refuse, il se met dans une sale position vis-à-vis de ses convives et s’il accepte, tu pourras alors le quitter avec l’heureux butin et fuir cette soirée où tu commençais sérieusement à te faire chier.

6. Le coup de la glu

Cette technique légèrement audacieuse n’est pas dénuée de bon sens même si elle est assez complexe à mettre en place. Pour cela il faut en effet avoir un tube de glu sur soi (et espérer qu’il ne se perce pas dans ta poche) et étaler régulièrement des petites « flaques » de glu dans des zones proches du propriétaire en espérant qu’il utilise son briquet et le pose malencontreusement sur la zone collante. Désespéré de récupérer son briquet, il l’abandonnera lâchement et tu pourras alors récupérer le précieux sésame en sciant le morceau de table sur lequel il est collé.

7. Pour ouvrir une bière

Dans une soirée normale avec des gens normaux on boit rarement du Dom Pérignon. A la place on boit plutôt ce qu’on appelle le champagne du pauvre, c’est à dire une bonne Kro des familles en pack de 12. Et le truc chiant avec les Kro c’est qu’on doit les décapsuler. C’est là que vous pouvez intervenir. Certains ne parviennent pas à décapsuler une bouteille avec un briquet. On les appelle les faibles. Mais la bonne nouvelle c’est que tu peux leur venir en aide en subtilisant un briquet et en migrant de décapsulage de bière en décapsulage de bière jusqu’à ce que tu sois trop éloigné.e du propriétaire d’origine pour qu’il se souvienne de ton visage.

Source photo : Giphy

8. Proposer un tour de magie

Il y a plein de tours de magie qu’on peut faire avec un briquet. Connaissez-vous par exemple le tour du briquet invisible ? Pour le mener à bien, il faut un briquet que vous pouvez alors demander à une personne de votre audience, vous prenez le briquet et vous le jetez discrètement par la fenêtre (de préférence une fenêtre qui donne sur une cour afin que tu saches exactement où le récupérer par la suite)… ET VOILA ! Le briquet est désormais invisible, quel beau tour de magie !

Source photo : Giphy

9. Pour mettre de l'ambiance pendant un concert avec une petite flamme émouvante

OK vous n’êtes pas à un concert mais à une soirée de 5 personnes dans un 10 m², mais il suffit de passer une chanson en live et ça passera crème.

10. La technique brutale et violente (que notre rédaction condamne vivement) : menacer le propriétaire du briquet avec un objet contondant

Attention, si cette technique peut faire ses preuves nous ne la conseillons pas car elle suppose une atteinte à l’intégrité physique du détenteur du briquet. En effet, cette astuce consiste à menacer physiquement la cible (et accompagner la menace physique d’une violence verbale comme par exemple insulter la maman dudit propriétaire) par le truchement d’une arme et jusqu’à ce qu’elle accepte docilement de donner son briquet. Seul bémol : ce type de comportement hostile a l’inconvénient de foutre une sale ambiance pour le reste de la soirée et de te conduire en prison.

Source photo : Giphy

Dans un prochain top, nous t’expliquerons comment revendre tes briquets volés sur le marché noir.