Yahoooooooou la fin du monde approche ! C’est les collapso qui le disent d’abord alors nous on les croit, on est devenu totalement accro à la théorie de l’effondrement (d’ailleurs on s’est rué sur la série L’effondrement), les extinctions de masse toussa toussa. On a bien intégré tous les gestes écolos à faire pour réduire l’impact d’un possible effondrement mais bon on se dit que quand même avoir un petit bunker aménagé, ça serait pas de refus. Ça tombe bien c’est aussi grand l’appartement dans lequel on vit actuellement.

1. Choisir un emplacement qui ne soit pas à côté de la mer histoire de ne pas te noyer à la première montée des eaux

Evidemment, ça semble pratique de construire son bunker dans son jardin, mais encore faut-il avoir un jardin, et surtout si tu es proche de zones côtières genre sur une plage, ça sent pas bon. A chaque marée tu vas te retrouver 2 mètres sous la surface de l’eau et vu le nombre de marées qu’il y a par jour, j’espère que tu aimes avoir des vêtements mouillés.

2. Prévoir un accès à l'eau potable

Si tu peux être bêtement tenté de remplir ton bunker de bouteilles d’Hépar (les mieux de toute évidence pour un meilleur transit), tu comprendras bien vite qu’en tournant à 4 litres d’eau minimum par jour (et encore, en ne se douchant que tous les 4 jours) il faut trouver un système un peu plus pertinent pour stocker la flotte. Pour cela le mieux est d’enterrer ton bunker près d’une nappe phréatique qui servirait à hydrater toute une ville et de réserver l’accès à toute cette nappe rien que pour toi à l’aide d’une paille en plastique géante et de recréer ainsi une piscine chez toi.

3. Développer un goût prononcé pour son urine

Au cas où tu ne respecterais pas le point précédent.

4. Préférer un container en acier inoxydable plutôt d'une cabane en paille

La deuxième étant moins résistante à toute forme d’attaque chimique ou zombie (bien que la paille soit toutefois un isolent injustement méprisé et très utile en cas de grand froid ou de canicule). Quoiqu’il en soit on insiste bien sur le fait qu’un bunker sera bien plus efficace pour se cacher des ennemis méchants.

5. Pensez bien à aérer tous les matins pour que ça ne sente pas la vieille chaussette

Ou optez le cas échéant pour un bon système de ventilation au préalable. On vous conseille toutefois d’y penser en amont (mais pas en Benoît Hamon qui n’a rien demandé) car en cas situation post-apocalyptique, il sera forcément plus difficile de mettre en place cette mécanique.

6. OP-TI-MI-SER l'espace

Mais oui enfin ! Même si tu optes pour un bunker de plus de 500 m² avec piscine, jacuzzi et sauna il faut bien penser à ne pas mettre des objets inutiles et encombrants comme des boîtes de conserve par exemple.

7. Installer une petite déco sympa

Comme une affiche de film (de préférence un film que vous avez vu avant l’invasion microbienne due à la fonte du permafrost) ou une photo de famille (de préférence une famille que vous avez vu avant l’invasion microbienne due à la fonte du permafrost).

8. Réserver un espace à votre argenterie

C’est pas parce qu’on est dans un monde post-apocalyptique qu’il faut se comporter comme des sauvages non plus.

9. Penser à laisser la litière du chat en plein milieu de la pièce pour qu'il se sente à l'aise

Comme on le sait les chats sont des animaux très sujets au stress. Si votre minou survit à une attaque nucléaire il risque néanmoins d’être un peu stressé par cette situation cocasse. Pour éviter qu’il ne soit atteint d’une cystite comportementale due à un environnement stressant, il faut donc lui laisser sa litière au milieu dans un endroit où il pourra voir tout le monde. Pensez aussi à faire le plein de croquettes rénales de chez le vétérinaire (et un peu de pâtée pour les jours de fête).

Le plus simple c’est que vous consultiez ce top des plus belles photos de mon chat.

10. Utiliser des cageots ou des palettes pour faire une table

Et bien sûr un plot de chantier pour la décoration.

11. Utiliser des bocaux de cornichons pour mettre des lentilles, légumineuses ou tout simplement comme récipient à liquide type eau

De cette façon vous pourrez revivre un moment de votre passé dans un restaurant healthy et végan parisien où bien sûr, les liquides sont servis dans des bocaux.

12. Installer une double vasque pour avoir assez d'espace quand on se lave les dents à deux

En plus c’est hyper cher à Stéphane Plaza donc on peut suivre ses conseils. Globalement, pensez quand même à remater l’intégrale de Recherche appartement & maison pour avoir plus d’idées d’aménagement.

Les bonnes sources les plus anxiogènes de ta région : Survivre au chaos, Guide survivalisme