Quand tu as ton premier enfant, tu vois vite chiffrer les frais liés à son arrivée. Entre la poussette, les couches, les jouets, les fringues, tu dépasse vite le PIB du Rwanda en terme de dépenses, et ton banquier te fait clairement la gueule. Heureusement, y’a quand même quelques astuces.

1. Acheter d’occasion sur internet

Que ce soit sur LeBonCoin, Vinted ou autre, tu peux carrément acheter plus de la moitié de ton matériel de puériculture d’occasion. Quand tu vois le temps où tu t’en sers, ou le temps que ton bout de chou porte le super body à 20 euros que tu lui as acheté, tu te dis que l’occaz, ça peut valoir franchement le coup.

2. Saigner les ventes privées

Que ce soit sur le site internet du même nom ou sur d’autres, les ventes privées sont hyper pratiques pour acheter des lots de couches à prix réduits. Tu peux aussi craquer pour des fringues d’enfant à moitié prix, et c’est quand même pas mal pour ton compte bancaire.

3. Les potes sympas

Quand tu fais un gamin, tous ceux qui en ont eu avant toi veulent se débarrasser de ce qui encombre leur cave et leur placard, et c’est que du bénèf’ pour toi. Tu peux te retrouver avec des sacs remplis de fringues, des transats, et même un lit à barreau. Merci les copains.

4. Le DYI (allez on utilise ses mimines)

Tu craques sur des petits fanions hyper stylés ? Ouais c’est cool, mais ça coûte 50 balles, pour un truc qui te demandera qu’une heure à faire toi-même. C’est le moment de traîner sur Pinterest et de fabriquer toi-même ta déco pour la chambre de ton nouveau petit grumeau.

5. Les promos sont tes amies

Tu ne pensais pas devenir un jour ce genre de personne qui découpe des coupons et traque toutes les promos possibles ? Ça, c’était avant d’avoir un enfant. Maintenant, tu regardes toutes les têtes de gondole des supermarchés au cas où il y aurait des promos sur les couches ou le lait, et connais la pharmacie qui fait le plus de promo sur les carrés de coton de ton quartier.

6. Joie d’offrir, plaisir de recevoir

Ouais, le meilleur moyen pour ne pas dépenser de thunes, c’est de se faire offrir des trucs. Et c’est pour ça que la liste de naissance a été inventée. Ça t’évite aussi de recevoir des trucs moches, parce que tu auras sélectionné tout ce que tu veux, ça laisse pas trop la place aux surprises, et c’est tant mieux.

7. Faire les brocantes, encore et toujours

Tu peux voir, quand tu décides de te faire une broc’ le dimanche, que les stands avec des affaires pour enfants pullulent comme l’herpès de Lindsay Lohan. Y’en a partout. C’est le moment de dégainer ton portefeuille, tu peux facilement faire toutes la chambre de ton futur héritier, fringues comprises, pour pratiquement que dalle.

8. Organiser des teufs

Tu as reçu des cadeaux via la liste de naissance, c’est cool, mais maintenant t’aimerais bien en avoir d’autres. Organise donc des petites teufs, du genre « fête du premier mois », ou pour son anniversaire, organise même un baptême, et paf à chaque fois les invités se ramèneront avec un cadeau.

9. N’acheter que le strict minimum

Ne te laisse pas avoir par les sirènes de la consommation, surtout celle qui chantent autour des bébés. Non, il n’a pas forcément besoin d’une poubelle à couches à 37 euros, de 13 hochets ou d’une paire de chaussures alors qu’il ne sait pas du tout marcher. N’achète que l’essentiel.

10. Ne pas faire d’enfants

Ça, c’est la solution miracle. Pas d’enfants: pas de dépense pour eux. Et ouais, c’est ce qui s’appelle de la logique implacable messieurs dames. Et votre compte en banque me remerciera.

D’autres astuces pour éviter de cramer votre PEL à la naissance de votre môme ?