Instinctivement, tu le fais depuis des années, en privé ou en public, tu le fais et tu n’en es ni fier, ni pas fier, mais c’est comme ça. Tu te ronges les ongles. Tu n’as pas vu la couleur d’un coupe-ongle depuis des années et, si tu étais contorsionniste, tu en ferais de même pour tes ongles de pied. Mais petit, ta technique laisse à désirer et tes ongles rongés n’ont pas le standing manucure. Si tu veux progresser dans le domaine, écoute les conseils du bon docteur déglingue.

1. Le faire avec les mains propres et humides

C’est une condition sine qua non de la pratique. Tu ne voudrais pas que les miasmes de la barre du métro te pénètrent l’œsophage au bénéfice d’une mauvaise préparation. Lave-toi donc les mains, mon grand, d’autant qu’une fois humides, tes ongles ramollis seront plus faciles à attaquer. L’idée est bien sûr de joindre l’utile à l’agréable, comme de bien entendu.

2. Attaquer avec les incisives par le côté de l'ongle et en faire le tour

Un tour par petits à-coups, petits sectionnements légers qui évacuent le surplus. Cric-crac. Doucement, sereinement. Ne joue pas avec tes canines qui n’ont pas la largeur nécessaire pour bien faire le travail. Les incisives sont tes amies, et la patience ta meilleure arme.

Source photo : Giphy

3. Le faire en regardant au loin comme si tu avais la tête pleine d'abstractions géniales

Tout le temps où tu te feras les ongles, tu seras une cible idéale pour les remarques désobligeantes et les reproches larvés. Afin d’éviter de te faire traiter de gros dégueulasse, la technique la plus usitée consiste à se donner un air d’intellectuel. Vide ton regard dans le lointain, rappelle-toi les belles années passées à La Tranche-sur-mer avant le cancer de maman, débrouille-toi pour avoir l’air perdu dans tes pensées. On ne sait jamais, une idée de génie pourrait en sortir.

4. Faire tous les doigts d'un coup une première fois pour ensuite fignoler

Une fois que tu as terminé le tour des 10, de l’auriculaire gauche à l’auriculaire droit, repère les imperfections restantes. Certains ongles ne seront pas à la bonne longueur, d’autres présenteront des aspérités malvenues. Pour fignoler le travail, il faut avoir une vision d’ensemble : on ne corrige pas un livre qu’on n’a pas lu en entier. Dès lors, procède à des ajustements idoines en prenant soin de bien respecter les longueurs.

Source photo : Giphy

5. Pour bien réussir l'angle arrondi, partir du côté de l'ongle et arracher doucement en tournant le doigt

Dans ce travail de fignolage, tu porteras une attention particulière au caractère arrondi de l’ongle. Personne ne veut voir sa mélanine taillée façon coupe en brosse. Si, lors de la première étape, tu procédais par petites sections adjacentes, tu feras cette fois-ci un travail en coulée, partant du début de l’angle pour arracher le surplus dans un mouvement circulaire se terminant aux abords du sommet. C’est un pic, c’est un cap, c’est une péninsule ? Non, c’est un terril, les mecs.

6. Y aller doucement sur le pouce

C’est le plus épais des ongles et pour peu que ta dentition ne soit pas vaillante, tu pourrais t’y casser les dents. L’humidité est importante et il faut prendre ses précautions. Tu ne voudrais pas te retrouver chez le dentiste à expliquer que tu t’es cassé les dents en te rongeant les ongles sous peine de provoquer une hilarité non contrôlable chez le corps paramédical.

7. Ne pas t'inquiéter si tes ongles sont un peu rugueux juste après

Au bout de quelques heures, ils reprendront leur douceur habituelle et tu pourras même procéder à des caresses sensuelles sur ton ami(e) ou sur ton chien sans qu’il ne se doute une seule seconde que le produit de cette douceur n’est pas imputable aux bons soins d’une manucure chinoise. Pro tips.

Source photo : Giphy

8. Ne pas t'arracher les peaux

Sinon tout le monde saura que tu te ronges les ongles et tu auras des doigts très moches. Laisse tes peaux tranquilles et n’attaque pas les bases des ongles, simplement le surplus blanc qui couronne tes jolis doigts (on dit jolis, mais si ça se trouve ils sont affreux et boudinés, auquel cas mieux valait ne pas te le dire de toute façon).

9. Garder les rebuts d'ongles dans un coin de sa bouche pour les jeter après dans la poubelle verte

Ne va pas avaler tes pertes, ce n’est pas bon du tout. Malheureusement, on ne peut pas encore sauver les enfants en Afrique avec les ongles morts, aussi la poubelle jaune n’est-elle pas le lieu le plus indiqué pour entreposer tes dépôts. Ça changera si une junior entreprise décide de monter une start-up.

10. Prendre rendez-vous chez le psy pour traiter ce problème d'angoisse

Enfin, le traitement que tu réserves à tes ongles ne relève peut-être pas simplement du domaine de la beauté et du bien-être, mais aussi sans doute de celui de la santé mentale. Anxiété, angoisse, bouffées de chaleur, syndrome de l’imposteur ou envie de mourir ? Il serait peut-être temps de prendre rendez-vous chez un professionnel pour éviter de terminer pauvre, vieux, seul et désocialisé à se ronger les ongles de pied.

Source photo : Giphy

Si mon ongle en avait deux, on l’appellerait ma tante.