10276554833_52876eaa09_b
Crédits photo : SmartSign

1. Construire une tour, un truc qui en impose

Vous allez devoir héberger des milliers de sièges sociaux d’entreprises-écrans et vous allez devoir stocker du liquide, il faut donc que ça ait un peu de gueule. Un conseil : faite une déclaration de travaux en mairie pour un abri de jardin, vous pourrez pretexter avoir confondu les centimètres et les mètres sur le plan de masse si on vient vous emmerder.

2. Trouver un nom exotique

Parce que « 17 avenue Victor Hugo » ou « 12 allée des Pins », ça ne fait pas du tout paradis fiscal, excusez-nous. Prenez plutôt un nom maori (genre « Pararaiha » ou « haere noa ») voire carrément le nom d’un explorateur du XVIIIème (exemples : « Les Îles Gordon Laing » ou « Le Détroit de Narváez »), histoire que ça sonne un peu « offshore ». Et si votre jardin n’est pas sur une île, on s’en branle, personne n’ira vérifier.

3. Montrez-vous "non-coopératif" en toutes circonstances

Votre truc, c’est la discrétion. Donc quand un mec passe vous proposer un service de ramonage, répondez que vous ne savez pas si vous avez une cheminée. Si un témoin de Jéhovah vous demande si vous connaissez le message de Jésus notre sauveur, dites que vous ne connaissez pas ce type, et que si vous avez été vu avec lui, c’est un pur hasard… Soyez évasif, pen enclin à répondre, vos « collaborateurs » vous en remercieront.

4. Abonnez-vous à l'Equipe

Pour démarcher de potentiels clients, soyez au fait du marché des transferts de joueurs. Entre les multiples commission et rétro-commissions qui accompagnent les mouvements de joueurs et la relative phobie fiscale de ceux-ci, votre boutique sera très sollicitée. Pensez aussi à demander un jumelage avec la ville de Levallois, ça peut servir.

5. Trouvez un prête-nom

Vous avez un pote qui squatte chez vous depuis un moment ou un coloc qui ne prend jamais son tour de vaisselle ? Encouragez-le à se rendre utile et nommez-le directeur de quelques milliers de sociétés enregistrées chez vous. Sinon, désignez votre chat.

6. Investissez dans une belle boite à lettres

Vous risquez de recevoir pas mal de grosses enveloppes quand ce ne seront pas des malettes. Donc la petite boites « missive » en acier électrozingué laqué, pose en applique, on oublie. Misez sur la grosse boite à colis double porte en acier fermement vissée en bas de chez vous.

7. Démerdez-vous pour avoir une extension de nom de domaine spécifique et gratuite

Comme les atolls des Tokelau qui ont attiré avec leur « .tk » les sites les plus craignos du web. Rassembler sous sa bannières les sites de torrent, les acteurs du dark-web et les sites vérolés destinés au phishing, c’est un signal fort envoyés aux truands du monde entier. C’est une manière de dire « venez chez nous, on ne pose pas de question »

8. Diversifiez vos activités, en faisant un petit potager par exemple

C’est toujours moins suspect. Si on vient vous chercher des noises, vous pourrez toujours dire que vous êtes surtout dans l’agriculture, les mouvements financiers qui passent par chez vous, bof… vous n’y comprennez pas grand chose, ce n’est pas tellement votre problème. Bien joué.

Bon ben voila, en s’y mettant maintenant, vous aurez votre petit paradis fiscal pour cet été, au boulot !


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :