une-fifa
Crédits photo (creative commons) : Jeromy Sheperd (Montage Topito)

Le Foot (et par extension le jeu de foot), c'est aussi dans la tête. Quand on rentre dans le "money-time", quand le match peut basculer sur un geste, un détail, il suffit de pas grand chose pour faire perdre ses moyens à son adversaire. Une provocation, un acte d'anti-jeu, tous les coups sont permis au milieu d'une partie de FIFA, et si ça ne marche pas pour ce match, ça pèsera pour le prochain. Etre un mauvais perdant, c'est bien, être un mauvais gagnant, c'est encore mieux.

  1. La pause pour faire un ajustement tactique en plein milieu d'un contre adverse
    L'attaquant se présente seul face au gardien, il va marq... "Attends, je vais sortir mon défenseur, je me demande si il n'a pas une "contusion au coude", j'en profite pour passer en "4-4-2 Losange"... ok, c'est bon, t'es prêt? Rholalaaaa... l'occase que tu viens de rater... toujours 0-0, beau match, hein?"
  2. Une célébration exagérément élaborée
    Prendre un pion, ce n'est déjà pas bien marrant. Devoir en plus subir une dance humiliante derrière, et savoir que votre adversaire n'attendait que ce moment pour exécuter la complexe commande destinée à la mettre en oeuvre, ça peut rendre fou.

    chicken
    source photo : somethingawful.com
  3. La phrase "et pourtant je joue jamais..."
    ou "Je suis plutôt jeux de bagnole", ou "c'est quel touche le tir? Ah ok... ben tiens, 1-0 pour moi... T'as raison, c'était bien le tir ce bouton."
  4. Des enregistrements de ralentis au delà du raisonnable
    "Ouuuuch... ce que je t'ai mis là... attends, <PAUSE>, on enregistre ça, et on va se le revoir sous différents angles de caméra... Tiens... tu vois, c'est là que je te pète les reins... Attends, je le remets..."
  5. L'analyse très pointue des statistiques
    "Oui... ok, y'a 1-1... mais regarde les stats... tu tires plus que moi, donc quelque part, j'ai un ratio plus important de buts/tir. Donc on peut considérer que ce match nul, d'une certaine manière, c'est un gros hold-up et que j'ai gagné ce match. Je t'offre une revanche ?"
  6. L'excuse de "ouais, mais t'as vu mon équipe aussi ?..."
    Sauf que personne ne vous a forcé à prendre l'Inde. Vous l'avez fait délibérément pour avoir une bonne excuse si ça se passe mal (et face à l'Allemagne, c'est la cas) ou une bonne raison de vous moquer si vous arrachez un 0-0 lamentable. Pourquoi vouloir gagner quand on peut perdre dignement?
  7. Les célébrations IRL qui n'ont pas la place dans le salon
    Comme par exemple les glissades sur les genoux ou le geste de la mitraillette, debout devant le canapé, "TATATATATA !!!, face aux adversaires. C'est trop. Sans déconner. Arrêtez ça.
  8. Les sorties intrépides du gardien de but
    Au mieux, le gardien élimine deux joueurs adverses, et c'est humiliant pour l'adversaire, au pire le ballon est perdu, vous prenez un pion, et vous dites "ouais, enfin bon, y'avait plus de gardien non plus, pas de quoi la ramener..."
  9. Une victoire en étant au téléphone
    "Oui... Nonnon, tu ne me déranges pas... avec qui ?... Hahaha... quelle tâche ce Pierrick... Ok, on se voit ce soir ? Ok, bises..." Bon, on en était où ? Ah... 2-0 ? Déjà ?
  10. Les tacles à la carotide
    Quand il n'y a pas d'autre alternative, un bon vieux tacle à la Di Meco peut toujours servir à pourrir une attaque adverse en même temps que la santé mentale de votre adversaire. Avec un peu de chance, il n'y aura pas que l'arbitre pour voir rouge.
    tacle

Et vous c'est quoi votre technique pour faire péter un plomb à votre adversaire sur FIFA ?